20 minutes Genève n°2019-05-23 jeudi
20 minutes Genève n°2019-05-23 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-23 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : Migros fait hurler en finançant l'écologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Une retraitée nourrissait x : ame les animaux : amende salée A LAUSANNE Donner les restes de ses repas aux bêtes sauvages est interdit. Une dame l’a appris à ses dépens. L’occasion d’un petit rappel. –OLIVIER VOGELSANG/TDG « J’ai grandi à la campagne, jamais on ne jetait les restes de nourriture ! Ils allaient aux renards, aux oiseaux, aux écureuils. » À 82 printemps, Blanche Demierre applique toujours ces anciens principes. Mais à Lausanne comme dans de nombreuses communes urbaines, la règle est tout autre. « J’allais déposer des restes dans un buisson, des crevettes. Je le fais souvent. Un agent des parcs m’a attrapée et m’a donné 150fr. d’amende. Je ne savais pas que c’était défendu, il aurait pu me donner un avertissement ! Le comble, c’est qu’il n’avait pas de crayon, je lui ai prêté le mien... Je suis idiote, je n’ai pas réalisé ! » Blanche Demierre paiera 150fr. –EMF Cela fait pourtant des années que nourrir les animaux est interdit, rappelle la ville de Lausanne. D’abord pour éviter la transmission de maladies ou de parasites, et pour préserver la propreté. La santé des On pourrait traquer les terroristes dès l’âge de 12 ans Des mesures supplémentaires devraient pouvoir être prises pour prévenir le terrorisme. Il s’agit essentiellement d’avoir sous contrôle COLLONGE-BELLERIVE (GE) L’an passé, jusqu’à 2000 personnes par jour se prélassaient sur la plage de la Savonnière. Dans la « Tribune de Genève », le maire évoque une situation « difficilement contrôlable », des problèmes de stationnement et des nuisances pour les riverains. Les autorités ont donc les individus représentant une menace mais ne pouvant faire l’objet d’une procédure pénale, a expliqué hier le Conseil fédéral en remettant son projet au Parlement. Les mesures proposées par cet arsenal pourraient s’appliquer à des personnes dès l’âge de 12 ans. Trop fréquentée, la plage sera payante cet été décidé de rendre payant l’accès à cette plage, certains jours de l’été, pour les non-résidents de la commune. Et la plage de la Nymphe leur sera interdite. Se baigner à la Savonnière ne sera plus gratuit, certains jours, pour les non-résidents de la commune. animaux entre aussi en jeu : nos repas ne sont pas adaptés aux estomacs des bêtes. De plus, ils profitent surtout aux espèces opportunistes comme les rats, les pigeons ou les corneilles. La nature et la biodiversité dans les parcs permettent déjà d’assurer une alimentation aux animaux sauvages, ajoute la Ville, qui précise que nourrir les oiseaux aquatiques l’hiver reste admis. Blanche Demierre a voulu faire opposition à son amende, mais elle a été découragée par la perspective d’aller en justice contre la Ville, en ne touchant qu’une petite rente AVS. Elle devra donc payer. Et ses restes de repas ? « Je ne veux pas les mettre à la poubelle. Encore un truc pour vendre des cornets ! » Leur place est dans le container à biodéchets mis à disposition par la Ville dans tous les immeubles. Ils serviront à faire du biogaz. –PAULINE RUMPF La double signalisation de Beringen (SH) déconcerte. –DR actu.20min.ch Ces deux panneaux vont bien ensemble Chargement de viande détruit ÉTOY (VD) Lors d’un contrôle samedi, la gendarmerie vaudoise a découvert deux agneaux entiers, 30kg de poulet, 30kg de bœuf ainsi que des abats, dans un véhicule stationné sur une aire de repos entre Aubonne et Morges. Le conducteur, un Algérien de 47 ans, a été amendé par l’Administration fédérale des douanes car la marchandise était importée illégalement. Les 189kg de viande (photo) ont été détruits. SUISSE « Puis-je accélérer ? » se demande un lecteur schaffhousois en nous envoyant la photo de deux panneaux indiquant simultanément la fin d’une zone 30 et une vitesse limitée à 30km/h. Clairement non. « La signalisation semble étrange mais elle est juridiquement correcte », explique un porte-parole de la police zurichoise, qui doit aussi composer avec des cas similaires dans son canton. Car dans une zone 30, la priorité de droite est systématique et les piétons peuvent traverser partout, en l’absence de passages protégés. Souvent, des obstacles sont ajoutés pour freiner le trafic. L’automobiliste confronté à cette double signalisation a donc intérêt à garder un œil sur le compteur. –TAM/GMA Les voyages aériens 778 heures C’est le temps que les élus du Conseil fédéral ont passé dans des avions et des hélicoptères du service aérien suisse l’an dernier. C’est l’ex-conseiller fédéral JohannSchneider-Ammannqui a le plus volé. –AFD
JEUDI 23 MAI 2019/20MINUTES.CH Il déboule en classe et sort son flingue SOLEURE Branle-bas de combat, hier après-midi dans l’école secondaire de Büren. Des policiers de plusieurs cantons ont débarqué en force dans l’établissement. Ils avaient été alertés qu’un ancien étudiant avait surgi dans une classe avec une arme à feu, affirmait blick.ch. Le garçon aurait menacé un élève pour une affaire d’argent. L’agresseur a pu être désarmé, Butin de guerre rendu à l’Italie Le Museum zu Allerheiligen, à Schaffhouse, a rendu à l’Italie une antique statuette en bronze volée à un musée romain durant la Seconde Guerre mondiale. L’œuvre avait été achetée par un industriel et collectionneur suisse qui l’avait acquise sur le marché de l’art en 1978 « de bonne foi », a indiqué hier le musée. Braqueurs pros ou pieds nickelés toxicomanes ? GENVE GENÈVE Les suspects du casse d’une bijouterie en 2018 sont jugés devant la Cour correctionnelle. Le procureur a demandé 6 ans d’emprisonnement. Que sont-ils venus faire en France ensemble ? On leur avait proposé du travail. Comment en sont-ils arrivés à braquer une bijouterie à l’aide d’une « arme factice » et en « frappant violemment » une femme, comme l’écrit le procureur ? Ils ne le savent pas, ou ne se rappellent plus. Quatre Lituaniens, accusés du braquage éclair d’une bijouterie en plein centre de Genève (lire encadré), ont comparu hier devant le Tribunal correctionnel, notamment pour brigandage et lésions corporelles. Leurs récits se sont parfois révélés contradictoires. mais il aurait ensuite sorti un couteau et tenté d’attaquer à nouveau avant de prendre la fuite. Les policiers, armés de fusils d’assaut, ont investi les lieux et ont mis les ados à l’abri dans la salle de gym. L’assaillant, lui, a pu être arrêté vers 15h. Une enquête criminelle a été ouverte. Selon la police, personne n’a été blessé dans l’incident. –FRS Urgences : deux hostos menacés JURA Porrentruy et Saignelégier pourraient perdre leur service d’urgences au profit du site de l’hôpital de Delémont. Le Parlement a pris hier cette décision dans le cadre de la modification de la loi sur les établissements hospitaliers. « Entre 22h et 9h, il y a 1,9 patient par nuit aux urgences sur le site de Porrentruy », a souligné le ministre de la Santé, Jacques Gerber. Un référendum pourrait être lancé. Plusieurs suspects avaient été arrêtés dans les Rues-Basses. –DR Les quatre se disent polytoxicomanes et alcooliques. Ils sont en sevrage depuis leur incarcération provisoire. L’un évoque un commanditaire lointain et un contact local à l’identité inconnue, surnommé « l’étudiant », sorte de coach. D’autres nient son existence. Les préparatifs du cambriolage depuis Annemasse ? « On passait nos journées à Retrouvez sur notre appun reportage vidéo. GENÈVE Les autorités locales ont reçu hier le chef Raoni, parti en campagne internationale chercher des fonds et un soutien politique pour protéger la forêt amazonienne et les autochtones. Sami Kanaan, maire de Genève, a promis à la Deux minutes chrono et puis s’en vont boire et à se piquer dans des parcs », relate un des prévenus. Son camarade qualifie le casse d’« acte spontané ». Pour le procureur et les trois plaignantes, ces hommes, au casier judiciaire fourni, sont « des professionnels qui ont méticuleusement préparé leur coup ». « Des individus très déterminés », a témoigné une victime. La défense dépeint des amateurs « buvant de la vodka avant de passer à l’acte pour se donner du courage ». Le procureur a requis 6 ans. Verdict demain. –MARIA PINEIRO Le 31 mai 2018, les quatre auteurs présumés d’un casse à la Corraterie sont arrêtés. Les suspects étaient notamment cachés dans une boucherie et une boutique de téléphonie du centre-ville. Le méfait s’est déroulé en moins de deux minutes. Les voleurs ont frappé une femme et utilisé une arme factice. Ils se sont fait remettre de l’argent et ont brisé les vitrines afin de s’emparer de montres de luxe avant de s’enfuir à pied. Seule un partie du butin a été retrouvée. Longue liste de méfaits lituaniens Entre 2013 et 2018, la police fédérale a décompté pas moins d’une vingtaine d’enseignes ciblées par des bandes de malfaiteurs en provenance de Lituanie, a rappelé « Le Matin Dimanche ». Ces hommes minutieusement préparés agissent avec rapidité. Ils ne craignent pas d’utiliser la violence et nient le plus souvent avec véhémence. La police fédérale indique que le pic a été atteint en 2014. Actu 3 Le chef a rencontré hier le maire Sami Kanaan (à dr.) et lui a offert une massue pour « tuer ses ennemis ». Raoni en mission pour préserver « sa » forêt fois de fournir une aide financière et de relayer son appel à Berne. Raoni a dit souhaiter rencontrer le nouveau président brésilien, Jair Bolsonaro, dont les intentions semblent hostiles à la plus grande réserve forestière du monde. 20SeCOndos secondes Accident de ski fatal HAUTE-SAVOIE (F) Une Suissesse de 46 ans a fait une chute hier dans le couloir des Cosmiques, situé sur l’Aiguille-du-Midi, audessus de Chamonix. La skieuse a été tuée sur le coup. Les circonstances de l’accident ne sont pas encore connues. Razzia sur le chanvre APPENZELL RHODES-EXTÉRIEURES La police a mené plusieurs perquisitions, tôt lundi matin, à Grubet à Wald. Elle y a découvert deux cultures illégales, composées au total d’un millier de plants de chanvre. Trois Suisses, âgés de 30 à 50 ans, ont été appréhendés. Les plants et le matériel de culture ont été saisis et détruits. –KEYSTONE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :