20 minutes Genève n°2019-05-20 lundi
20 minutes Genève n°2019-05-20 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-20 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : curiosité mal placée, les CFF remis au pas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Formation Le coin lecture Harcelé ? Des clés ÉCOLE Barbarie des temps modernes, le harcèle- scolaire r ment scolaire peut avoir un impact durable. Deux associations, l’une de prévention du harcèlement et l’autre sur la phobie scolaire, se sont unies pour en faire le tour et offrir des solutions claires, avec des témoignages de victimes et des paroles d’experts. « Harcèlement scolaire, de la destruction à la reconstruction », éd. Josette Lyon, 30fr.60 Sept profils utiles & APPRENTISSAGE Nous apprenons 1 iPPFillirili:rE tous de manière différente et aucune méthode ne rend compte de cette diversité. La 111 comprendre permet aux enseignants et formateurs de s’adapter à leur public. Et aux étudiants de développer des méthodes d’apprentissage et de travail qui correspondent à leur profil. « Les 7 profils d’apprentissage », éd. Eyrolles, 27fr.50 Être un vrai leader MANAGEMENT Contrairement à ce qu’ils pensent, les leaders ne motivent pas vraiment leurs employés. Pas par manque de connaissance, mais par défaut de « pleine conscience », d’altruisme et de compassion, plaident les deux auteurs. Basée sur des sondages et enquêtes en entreprise, cette étude approfondie jalonnée de retours d’expériences et d’idées pratiques permet de repenser sa façon de diriger les autres... et soi-même. « L’esprit du leader », éd. Alisio, 36fr.80 PUB RAISON DES LANGUES ÉTUDIANTS UJDUANTS Vivre une première expérience à l’étranger, c’est ce que propose l’IAESTE. COURS D’ÉTÉ DE FRANCAIS 2019 COURS DE 2 SEMAINES 1 - 12 juillet UNIVERSITÉ DE GENÈVE MINIACIENIENTMIEMMIIMID11101,11 « MEV 20minutes.ch 1.1111ftdIMIB Grâce aux bénévoles sur place, les étudiants peuvent visiter le pays dans lequel ils font leur première expérience professionnelle. –IAESTE Stage professionnel payé et découverte culturelle COURS DE 3 SEMAINES 15 juillet - 2 août 5 août - 23 août pour tous les niveaux COURS DE PRÉPARATION AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES 15 juillet - 23 août PROGRAMME ET INFORMATIONS Maison des Langues, Uni Bastions, 5 rue De-Candolle, CH-1211 Genève 4 Tél.  : +41 22 379 74 34 Email  : cefle@unige.ch www.fle.unige.ch Pas toujours facile, pour les étudiants en bachelor et master des filières techniques, scientifiques et business, de décrocher un stage ou une première expérience professionnelle. Ceux qui veulent en profiter pour découvrir un pays et une culture différents peuvent bénéficier du réseau de l’International Association for the Exchange of Students for Technical Experience (IAESTE). Fondée après la Seconde Guerre mondiale, cette association dont le but premier était d’établir des échanges entre pays européens a, depuis, étoffé son réseau. Aujourd’hui, elle s’étend dans 33 ans plus de 80 pays et permet chaque année à quelque 120 jeunes Suisses de partir à l’étranger, alors que des étudiants étrangers viennent en stage en Suisse. Que ce soit en entreprise ou dans l’une des universités ou écoles affiliées, ces stages sont toujours rémunérés et permettent à l’étudiant de vivre sur place. « Et dans chaque pays, il y a des comités bénévoles qui organisent le logement et des activités sociales et touristiques », explique Barbara Lingel, responsable romande de l’association suisse. Les frais de participation sont modestes, d’autant plus que l’étudiant est accompagné tout au long du parcours, dès la recherche de stage et la postulation. Et il reste encore près de 200 places disponibles. –AIA, iaeste.ch bachelor, MBA expérientiel 4.0, executive MBA, DBA, DAS marketing digital, événementiel, relations publiques 360° bachelors en management communication rentrée  : 28 octobre 2019 accrédités IACBE & eduQua Osez l’action ! 022 979 33 79 esm.ch 0
LUNDI 20 MAI 2019/20MINUTES.CH Formation 17 La restauration recrute toujours. Casting en guise de sélection CANNES (F) La ville du cinéma a connu un casting nouveau, fin avril. Des commis de cuisine et des serveurs ont préparé et servi un repas à leurs futurs employeurs, a relaté 20minutes.fr. Une façon, pour les candidats à l’embauche, de véritablement montrer leurs compétences, chose impossible lors d’un entretien. Les recruteurs, CV en main, ont pu se faire une bonne idée de chacun avant de courts tête-à-tête. PUB PUB Décrocher un « véritable » job malgré son handicap INSERTION De plus en plus d’entreprises emploient des personnes en situation de handicap. Avec l’appui de certaines organisations. Toucher des prestations de l’assurance invalidité ne veut pas dire qu’on est incapable de travailler. La rente indemnise la perte de gain engendrée par la limitation physique ou psychique. Autrement dit, il est tout à fait possible d’occuper un poste de travail alors même qu’on perçoit une rente en raison d’un handicap. « Et c’est même important pour la personne. Dans notre société, le travail fait partie de l’identité », appuie Sylvie Thorens, directrice de Pro Infirmis Vaud. Si les ateliers protégés sont connus du public, peu de gens S’engager pour le climat À partir de septembre 2019, la Franklin University Switzerland (FUS) à Lugano offrira un nouveau programme de Master en ‘Responsible Management and Climate Change’en collaboration avec les Nations Unies à Genève. Nous avons interviewé les représentants des deux institutions  : Carlo Giardinetti, Dean of Executive Education and Global Outreach (FUS) et Jonas Haertle, Special Assistant to the Executive Director (United Nations Institute for Training and Research, UNITAR, Genève). Jonas Haertle – Quels seront les débouchés de ce Master FUS/UNITAR ? Les étudiants seront formés pour travailler dans de nombreuses organisations du secteur public et privé dont l’axe prioritaire est de relever les défis que pose le changement climatique. Le monde du travail change à vitesse grand V, et ce programme vise à ce que les étudiants trouvent Service, vente, secrétariat  : tous les secteurs s’ouvrent au handicap. savent que des « vraies » entreprises accueillent, elles aussi, des personnes en situation de handicap. Et avec des contrats de travail standard. Dans le canton de Vaud, c’est possible grâce à la prestation insertH de Pro Infirmis Vaud. « Notre des solutions aux problèmes posés par cette nouvelle donne climatique, en d’autres termes qu’ils deviennent des acteurs de changement. Dans le contexte du mouvement #FridaysForFuture, comment pouvons-nous être vraiment le changement ? Chaque individu peut commencer à son propre niveau en examinant ses habitudes quotidiennes et en réduisant son empreinte carbone. Mais nous avons besoin d’agents de changement qui ont non seulement la vision d’une économie sans carbone mais qui puissent aussi amener des organisations à développer des solutions permettant de mettre en œuvre cette vision. Ces agents de changement sont nécessaires à tous les niveaux. Il sera important de relier différentes disciplines et de mettre le doigt sur les solutions qui peuvent répondre à certains compromis. Carlo Giardinetti – Pourquoi un partenariat avec l’ONU ? Les scientifiques, les leaders d’opinion, les leaders politiques, et les chefs d’entreprises ont clairement indiqué que dans les 25 prochaines années, les dirigeants mesureront leur succès à l’aune de leur capacité à sauver la planète tout en s’épanouissant en tant qu’êtres humains. À la FUS, nous avons décidé de relever ce défi et nous pensons qu’il est de notre responsabilité de former de futurs dirigeants pour qu’ils soient à la fois les meilleurs pour notre planète avant d’être les meilleurs au monde dans ce domaine particulier. Quelles sont les particularités du programme au niveau académique/éducatif ? Le programme de Master objectif est de permettre aux personnes de se sentir insérées et reconnues par la société en travaillant dans le monde réel », explique Sylvie Thorens. À l’heure actuelle, 144 personnes occupent un poste grâce à cette solution, dans plus de 80 entreprises du canton. Commerces, restaurants, industries, collectivités publiques  : les employeurs partenaires de ce projet sont issus de tous les secteurs. Les postes proposés sont taillés sur mesure, en fonction du handicap de la personne. « Tous nos candidats apportent un avantage bénéfique à l’entreprise. Ils effectuent des tâches à rendement peut-être moins soutenu mais dans des compétences parfois très pointues, et leur présence apporte beaucoup aux équipes. » –SOPHIE PIEREN FRANKLIN *unitar UNIVERSITY SWITZERLAND United Nations Inn.. for Training and Research –ISTOCK est conçu de telle façon qu’il simule le monde du travail tel qu’il est. Les étudiants sont exposés à différents modèles d’apprentissage et de travail. Ainsi, certains jours sont consacrés à de mini-conférences exécutives, d’autres à des projets de groupe autogérés, et enfin d’autres, où ce sont les étudiants qui sont les enseignants. Les étudiants apprendront en classe, au sein de l’entreprise, en ligne et avec l’aide de professeurs, de modérateurs, et de mentors. Nous sommes très fiers d’avoir signé ce partenariat avec UNI- TAR qui nous permettra d’accéder à des leaders dans la profession en plus d’offrir à nos étudiants de vrais projets à l’échelle globale. M.S. in International Management Responsible Management and Climate Change fus.edu/msim-climatechange



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :