20 minutes Genève n°2019-05-17 vendredi
20 minutes Genève n°2019-05-17 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-17 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : la police épaule les escrocs du courriel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes smercuegel Bien plus que des cris NATURE Loin d’être de simples manifestations sonores, les cris des singes sont porteurs d’informations cruciales pour leur organisation sociale. C’est ce que confirment deux nouvelles études du Laboratoire de cognition comparée de l’Uni de Neuchâtel. Allergiques  : aux abris ! SANTÉ Avec la hausse des températures, les pollens des graminées sont dans l’air et les quantités augmentent. Avec toutes les conséquences que cela comporte pour les 1,2 million de personnes sujettes au rhume des foins. Élargissement refusé BERNE L’abonnement général des CFF destiné aux moins de 25 ans devrait rester uniquement valable de 19h à 5h. Le Conseil fédéral ne souhaite pas augmenter sa validité en fin d’après-midi et tôt le matin. Cela encombrerait les transports publics, a-t-il expliqué jeudi. actu.20min.ch Appels d’offres truqués à l’aéroport  : le rapport choc GENÈVE Jeudi, la Cour des comptes a publié un bref audit des attributions de marchés publics à Cointrin. Les marchés liés à la sécurité attisent les convoitises. –KEYSTONE L’aéroport n’en finit plus de s’enfoncer en zone de turbulences. Mercredi, son directeur de la sûreté était arrêté, soupçonné de corruption. Le Ministère public annonçait l’ouverture de deux procédures pénales. Et jeudi, la Cour des comptes (celle-là même qui avait alerté le Parquet) publiait un rapport sidérant  : en 2018, l’attribution de marchés publics liés aux services de sûreté a été gravement viciée. Il s’agit notamment des lots relatifs aux contrôles des files d’attente et des bagages, attribués à Securitas et à sa filiale Custodio. Lors de chaque adjudication, un groupe d’employés-experts est constitué. Il édicte les critères de l’appel Dans un peu plus d’un mois, les rues de Berne serviront de circuit aux bolides électriques. –KEYSTONE BERNE Le pilote vaudois Sébastien Buemi a sillonné jeudi les rues de la capitale au volant de sa monoplace électrique. Il s’agissait d’une démonstration Les dépenses 1,6 milliard C’est, en francs, le montant attribué l’an passé par l’Office fédéral des routes (OFROU) dans le cadre de marchés publics. La majeure partie de cette enveloppe est allée à des entreprises suisses. Buemi a donné un avant-goût du Swiss E-Prix avant le Swiss E-Prix, qui s’y déroulera le 22 juin. « C’est un événement assez unique pour un pilote suisse et je suis content d’en faire partie. Nous étions à Zurich l’an passé, et maintenant à Berne. Je me rapproche gentiment de ma région », a ajouté malicieusement le pilote né à Aigle. Mode opératoire Le présumé corrupteur arrêté mercredi dirige la société SQS, notamment active dans la formation, et une « filiale », Brain Up, qui loue des salles, dont une équipée de rayonsX. Un témoin indique que les cours des employés de l’aéroport (AIG) auraient largement été externalisés à ces deux sociétés, au détriment du service interne de formation de l’AIG. Lequel aurait par ailleurs déménagé hors de Cointrin dans des locaux loués à Brain Up. d’offres puis évalue les candidatures. Là, certains collaborateurs choisis n’ont pas été consultés. Le patron de la sûreté a eu les offres en sa possession, seul, avec le loisir de les modifier. Or, il a notamment des liens avec Securitas, où il a œuvré jusqu’en 2011. Pire  : des notes données par ces experts ont été modifiées sans leur accord, semble-t-il par le chef de projet, l’adjoint du chef de la sûreté. Ces changements « ont pu suffire à modifier les résultats de l’appel d’offres pour deux lots sur trois », ont écrit les juges. Enfin, ils tancent la direction générale. Au courant depuis des années des soupçons visant le chef de la sûreté et ses potentiels conflits d’intérêts, elle a été paresseuse. Ses vérifications « n’ont pas été suffisantes et l’ont donc amenée à porter une appréciation erronée de la situation ». –JEF/MPO Les deux présidents auraient surtout parlé des relations avec l’Iran. –AP Première à la Maison-Blanche ÉTATS-UNIS Ueli Maurer a rencontré Donald Trump jeudi à Washington pour une entrevue de 40 minutes. Il s’agit de la première visite officielle d’un président de la Confédération à la Maison-Blanche. Ils devaient notamment aborder Le bateau de la police va au pénal la négociation d’un accord de libre-échange entre les deux pays. Mais, selon plusieurs sources, le président américain aurait profité de l’occasion pour solliciter les bons offices diplomatiques de la Suisse en lien avec l’Iran. VAUD Le Conseil d’État a indiqué jeudi avoir intenté une action pénale dans le cadre de l’achat d’un bateau pour la police cantonale, dont les multiples défauts ont fait qu’il n’a quasi jamais navigué. Elle vise à déterminer si des infractions ont été commises dans cette affaire, qui a coûté 816000fr. au Canton, et si le chantier naval italien qui a livré ce bateau est passible d’escroquerie. Une enquête disciplinaire interne devra aussi cerner d’éventuels manquements professionnels. Le gouvernement souligne enfin l’absence de compétences pour l’acquisition de ce bateau au sein de la police vaudoise, qui aurait dû mandater un expert externe. –ATS
VENDREDI 17 MAI 2019/20MINUTES.CH Délégués syndicaux trop exposés Les travailleurs actifs dans les syndicats en Suisse ne sont pas assez protégés contre les licenciements. L’Organisation internatinale du travail a placé Berne sur une « liste noire » qui sera discutée en juin à la Conférence Vidéos de mineures violentes sur Snap LAUSANNE Les réseaux sociaux se sont enflammés ces derniers jours autour de la publication de plusieurs vidéos violentes. On y voit des adolescentes passant à tabac d’autres filles, le tout filmé au smartphone. Ces agressions ont eu lieu ces derniers mois, mais le lien entre elles n’est pas avéré. Des données personnelles sur les VALMS VALAIS La mort d’un jeune est entourée de mystère. Un contrôle houleux en serait à l’origine. Le frère du défunt crie sa douleur. agresseuses présumées ont par ailleurs circulé, et des internautes se sont mis en tête d’aller rendre justice eux-mêmes. La police municipale indique que les personnes en cause ont été identifiées et déférées au Tribunal des mineurs. Elle demande de ne pas partager les vidéos et de laisser les autorités travailler. –RMF « Au lieu de le coller, on l’a viré du train et il s’est tué » La famille A. est effondrée. Début avril, Michaël a mystérieusement perdu la vie à Ardon. Son corps a été découvert par un promeneur dans la rivière Lizerne. « Incompréhensible », pour le président du village, Pierre-Marie Broccard  : « On ne sait pas ce que ce jeune de 24 ans faisait là, ni comment il s’est retrouvé de l’autre côté du muret de sécurité. » Selon ses proches, Michaël était auparavant à bord d’un train régional en provenance de Martigny. « Il devait rentrer Lorsqu’un voyageur se montre peu coopératif à bord d’un train, le personnel a la possibilité de faire appel à la police ferroviaire. Car seule cette dernière a la compétence de fouiller, d’empêcher de descendre ou de débarquer un client. Sur tout du centenaire de l’institution, que la Confédération présidera à Genève. Au total, 40 pays accusés de violer des conventions sont épinglés. Suisse, Grèce et Biélorussie sont les seuls États européens mis en cause. Le corps a été trouvé dans le lit de la rivière, derrière ce muret. –JBM à Sierre, explique son frère Jean-Marie. À mon avis, il ne devait avoir aucun titre de transport sur lui. Mais au lieu de lui mettre une amende, on Dérapages rares sur les rails valaisans le réseau RegionAlps, ce genre de situation ne se présente que cinq ou six fois par année. Dans les cas où le voyageur viole manifestement la loi sur les transports publics, des dénonciations sont directement adressées au Ministère public. l’a éjecté du convoi ! » C’est du moins la première version que lui auraient confiée les enquêteurs. « Ensuite, ils sont venus avec une autre théorie, comme quoi mon frère s’était trompé de train et qu’ils l’ont invité à descendre. Mais pour moi, ça, c’est juste pour se couvrir. » La compagnie RegionAlps, qui exploite la ligne, indique qu’un resquilleur s’est montré agressif à bord, autour de 20h. « Notre personnel a appelé la police ferroviaire et nous Un curieux silence Les autorités sont peu bavardes dans ce dossier. La police est muette. Le Ministère public ne lâche qu’un laconique « enquête en cours » pour confirmer le décès. Il ne commente pas l’altercation du train. L’affaire, qui date de plus d’un mois, n’a jamais été communiquée aux médias. Pourtant, c’est l’habitude lors d’accidents mortels. Cela peut signifier que le suicide reste une piste. Mais Jean-Marie est formel  : « À moi, les enquêteurs ont dit que ce n’était pas un suicide ! C’est la preuve qu’il y a un malaise. » avons porté plainte contre inconnu, précise son directeur, Yves Marclay. Notre rôle n’est pas de jouer aux cow-boys. » Le cadet réfute  : « Michaël n’était pas violent. Les résultats de l’autopsie clarifieront certains aspects de l’affaire, mais selon l’état d’une personne, ce n’est pas normal qu’on la laisse livrée à elle-même le soir, sans rien dans les poches et à 25km de sa destination. Si mon frère est mort, c’est à cause d’eux ! » –FRANCESCO BRIENZA Actu 3 Passagers emmenés à Bienne à toute vapeur NAVIGATION La première course du vapeur Neuchâtel en direction de Bienne s’est déroulée jeudi. Cette croisière inaugurale était réservée aux invités et membres de la Fondation Trivapor, propriétaire du navire. Depuis sa remise à l’eau en 2014, ce bateau à vapeur n’était jamais allé à Bienne. Mais, dès le 25 mai, il va relier cette ville en course régulière, les samedis. –PHOTO KEYSTONE La guest star Pour sa 15e édition, le festival du Tohu-Bohu, à Veyras (VS), annonce la présence de Maître Gims. Le chanteur et rappeur français, l’un des plus écoutés ces dernières années, se produira le 5 septembre. Balade fatale à vélo électrique SAINT-GALL Un conducteur d’ebike âgé de 83 ans est mort jeudi matin à Altstätten après être entré en collision avec un camion. Le choc a eu lieu lorsque l’homme a quitté la piste cyclable pour traverser la route cantonale sans voir un camion qui venait de derrière lui, a indiqué la police. La conductrice du poids lourd âgée 23 ans a tenté de l’éviter, mais cela n’a pas suffi. Le cycliste est décédé sur place. –POL. SG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :