20 minutes Genève n°2019-05-16 jeudi
20 minutes Genève n°2019-05-16 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-16 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : Xamax va payer cher le but de Toma.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
« Pas besoin d’être scout pour trouver le prochain arrêt. » Mobile CFF  : droit aubut par lechemin leplus direct. cff.ch/mobile.. 4.,-.7.- :. pt. r- 1-...i%..,1..r., 1."", "" ? re Pi SwissPass...1..., t-..e.,e.:.:e  : ' e 4 d'Ille. -"'`-'-e." ". "S. i " _'. ?e, fi'-,e.pi,7. r ; ; P.La dé pour votre -., ree mobilité et vos loisirs _
JEUDI 16 MAI 2019/20MINUTES.CH Il veut imposer un Google vert aux fonctionnaires VELE VILLE Un élu demande à l’administration d’utiliser un moteur de recherche qui plante des arbres dans les pays défavorisés. Pour sa première motion en tant qu’élu municipal, le jeune PLR Nicolas Ramseier a pris le contrepied de la formation de droite. L’élu, âgé de 25 ans, étudiant en master de mathématiques à l’EPFL, a choisi de s’attaquer à l’écologie. Pas exactement le credo de son parti. « En Suisse, nous sommes tous d’accord pour adopter une certaine retenue au niveau financier, nous prônons la parcimonie. Mais quand on parle d’écologie, ces principes sont rapidement balayés ! » s’étonne l’élu. Il propose une mesure très simple  : Le centre pour requérants fait des vagues La consultation pour le centre fédéral pour requérants, prévu dès 2022 près de l’aéroport, est lancée. La Coordination asile.ge dénonce un complexe à la limite du carcéral. Gauche et PDC genevois critiquent le Conseil L’Exécutif s’obstine Ecosia agit sur 20 sites touchés par la déforestation. –ECOSIA remplacer Google par Ecosia sur les ordinateurs de l’administration communale. « Ce moteur de recherche, créé par une ONG allemande, compense le d’État, qui ne tiendrait pas compte d’une récente motion l’invitant à renoncer au projet. L’Exécutif a déclaré hier garder une marge de manœuvre sur les conditions d’accueil des lieux. Berne se dit ouverte au débat. L’État persiste à exclure les élèves frontaliers. Quatre avis de droit le désavouent. –KEY CANTON Le Conseil d’État a publié hier l’avis de droit qu’il avait demandé sur la légalité du refus de scolariser les élèves frontaliers au regard des accords bilatéraux. Jusqu’alors, il s’y opposait fermement. Mais le texte ainsi que deux compléments désavouent l’Exécutif. « Ils concluent à la violation de l’accord sur la libre circulation des personnes », s’est réjoui Me Romain Jordan, auteur d’un premier avis de droit allant dans ce même sens et conseil de nombreuses familles frontalières recourantes. L’État campe pour l’heure sur ses positions. « Tant en Suisse qu’en France, le tourisme scolaire n’est pas prévu », a affirmé Antonio Hodgers, président du Conseil d’État. –LFE Efficacité contre but humanitaire Côté efficacité, il est « très difficile d’obtenir des résultats identiques à Google » avec une alternative comme Ecosia, estime Stéphane Koch, spécialiste des questions numériques. Il préfère DuckDuckGo ou Qwant, deux options « qui marchent carbone dépensé par l’utilisation d’internet en plantant des arbres dans les pays touchés par la déforestation », expose Nicolas Ramseier. Avec son texte, déposé en février, il espère surtout lancer le débat autour de la pollution causée par notre dépendance au web. « Selon un calcul que nous avions fait à l’université, faire une recherche sur internet consomme autant d’énergie que porter un litre d’eau à ébullition. » Près de 56 millions de PUB bien » et respectent la vie privée, sans avoir de mission humanitaire. « Je veux faire une recherche sur internet, pas planter des arbres. Mais il est possible d’alterner et de naviguer entre Ecosia et Google, selon le type de recherche. » végétaux ont déjà été semés par Ecosia. « En prime, le site ne collecte pas d’infos sur ses utilisateurs et le revenu des pubs sert directement ses campagnes de plantation. » L’élu municipal Vert Alfonso Gomez salue qu’un élu PLR propose une motion pour l’écologie. « C’est un symbole. Et l’idée est bonne ! Mais les PLR, jeunes ou moins jeunes, seront-ils prêts à faire de vrais sacrifices ? À produire moins, à consommer moins ? » –LUCIE FEHLBAUM Genève 7 20 socondos secondes Ça n’avance pas assez MOBILITÉ DOUCE Des militants ont tagué hier au sol un « 8 » en plusieurs endroits de Genève, correspondant aux années écoulées depuis que le peuple a accepté une initiative pour la mobilité douce. Selon eux, l’objectif fixé par ce texte est loin d’être atteint. Flairés dans un fourré COLLONGE-BELLERIVE Un propriétaire a aperçu deux intrus dans son jardin, mardi soir, et a alerté la police. Un chien a débusqué les individus, qui se cachaient dans la végétation. Ils ont reconnus être entrés dans la maison dans le but d’y dérober de l’argent. Lancy, ville 100% bio ENVIRONNEMENT La commune est devenue la première de Suisse à recevoir la certification Le Bourgeon. Celle-ci récompense l’ensemble des espaces verts de Lancy, ainsi que les fleurs, plantes et légumes qui y sont cultivés, et qui répondent aux normes bios. LA FONCTIONNALITÉ FAIT PARTIE DE NOTRE HÉRITAGE Zurich Lucerne Genève Andermatt Brunnen Würenlos ACHETER MAINTENANT EN LIGNE WWW.VICTORINOX.COM MAKERS OF THE ORIGINAL SWISS ARMY KNIFE ESTABLISHED 1884



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :