20 minutes Genève n°2019-05-10 vendredi
20 minutes Genève n°2019-05-10 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-10 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : un tricheur trafiquait les scrutins genevois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Cuisiner avec FOOBY Bien plus qu’un simple mélange de feuilles vertes FRACFIEUR FRAÎCHEUR Faire une salade, c’est hypersimple ! Mais ce mets basique peut aussi gagner en richesse et en complexité. Voici un petit guide des verdures. Salade est un mot qui ne fait pas toujours rêver. Et pourtant, ça pourrait ! Si, en plus de feuilles, on ajoute quelques ingrédients, des textures et des nuances, alors le plat prend une tout autre tournure. Davantage d’arôme Pour donner du pep à une salade verte, il suffit d’y ajouter quelques pousses d’herbes aromatiques. Aneth, cerfeuil, basilic et ciboulette se prêtent très bien à l’exercice, seuls ou ensemble. De quoi apporter une nouvelle saveur et un bouquet de fraîcheur à chaque bouchée ! La rue en vedette « Street food », c’est la dernière série des créateurs de « Chef’s Table » sur Netflix. Cette fois, ils nous embarquent dans les rues d’Asie, à la rencontre de personnages, de cuisiners et de mets de street food. Un bijou qui donne faim. Du croquant Parce que salade rime bien avec légumes crus, il ne faut pas s’en priver ! Fenouil, petits radis et carottes, le tout émincé finement, ça donne un côté gourmand. Et, pour que ces morceaux soient le plus croquant Sorties et haltes gastronomiques Là où les chefs du monde se forment possible et ne s’oxydent pas le temps de dresser la salade, il suffit de les tremper dans un bol d’eau glacée ! Comme des croûtons Torréfier du sésame, des noix, des pistaches ou des cacahuètes, ça apporte un côté savoureux aux salades. De quoi changer LE BOUVERET (VS) Sur le campus de l’académie culinaire César Ritz Colleges Switzerland, il y a désormais pas moins de quinze cuisines vouées à la formation. Sept d’entre elles, à la pointe de la technologie, viennent d’être inaugurées dans un nouveau bâtiment nommé Apicius. Quelque 200 étudiants du monde entier vont y suivre des cours chaque année pour obtenir un bachelor ou un master en arts culinaires ! Des cuissons au désossage en passant par le food styling, ils apprendront tout ce qu’il faut pour être chef. De quoi concurrencer notre apprentissage national ? Non, car le public cible est plutôt international et la formation de type universitaire. Reste que le bâtiment d’Apicius est doté d’infrastructures futuristes, que les restaurants du monde entier sont loin d’avoir. Un bijou qui devrait faire briller un peu partout la formation culinaire suisse. –RWA un peu des croûtons en sachet ! Pourquoi ne pas utiliser par ailleurs des oignons frits ou autres ingrédients du genre, qui se conservent assez bien ? Dressage Une salade, ça se dresse ! Il ne s’agit pas de tout mettre dans le bol dans n’importe quel sens et de brasser ça comme dans un chaudron magique. On mélange d’abord le cru et les feuilles avec la sauce, dans un grand saladier pour avoir bien la place de mélanger sans en mettre, actu.20min.ch L’âme de la salade est dans la sauce ! C’est ce qui fait tout ! On dit souvent qu’il faut deux à trois volumes de gras pour un volume d’acide, mais ce n’est plus forcément vrai. Aujourd’hui,yoghourt et miso peuvent tout à fait faire partie des ingrédients des vinaigrettes ! Une chose est sûre  : ce qui est sympa, c’est de mélanger...tant les huiles que les vinaigres.C’est en les unissant qu’on y découvre de nouvelles forces.Mais il ne faut jamais hésiter à ajouter un peu d’eau dans un sauce à salade.Pour la liquéfier ou juste atténuer légèrement l’acide et la rendre alors plus agréable. partout. Quant aux aliments fragiles, on les ajoutera tout à la fin, pour un tout dernier mélange, histoire qu’ils ne finissent pas en purée ! À la minute Champignons en fines tranches, œuf dur râpé, baies, voilà autant d’ingrédients qu’il est possible de disposer en surface, une fois la salade assaisonnée et dressée. De quoi rajouter un peu de texture ou d’acidité si besoin ou pour faire joli. –ROMAIN WANNER Entre deux salades, tout peut changer si on y met du sien en jouant un peu avec les textures et la sauce ! –ISTOCK Cette cuisine forme les chefs au format « table d’hôte ». –NUNO ACACIO
VENDREDI 10 MAI 2019/20MINUTES.CH Cuisiner avec FOOBY 23 Conseils et infos Un petit-déjeuner qui vous accompagnera partout Déjeuner sans précipitation ou rester un peu plus longtemps au lit ? Les deux sont maintenant possibles ! Nous en sommes convaincus  : le meilleur moyen de réussir sa journée est de commencer par un petit-déjeuner copieux ; grâce à nos idées créatives, pas besoin de se lever plus tôt. Vous mangez ce que vous avez préparé la veille, où que vous soyez. En effet, le petit-déjeuner en verrine se prend aussi bien dans le train qu’au travail, en toute simplicité et sans stresser. Pour le transporter, il vous suffit d’utiliser une verrine hermétique, en vente dans tous les grands supermarchés. C’est parti pour la préparation ! Que diriez-vous d’un pudding aux graines de chia et compote de pommes et de rhubarbe (voir recette) ? Ou peutêtre préféreriez-vous un müesli composé de six ingrédients ? Pour la base, vous pouvez prendre des flocons d’avoine classiques ou encore du quinoa, des graines de chia ou des flocons de millet. Ensuite, vous ajoutez un liquide  : lait, jus de pomme, lait d’amande ou smoothie, comme vous le souhaitez. Pour sucrer ou relever le tout, optez pour de la poudre de cacao, du matcha, Conseil produit Golden Granola Nous recommandons à ceux qui souhaitent que leur pudding au chia soit encore plus croquant de le parsemer de ce granola fait maison cuit au four. Disponible dans le concept store FOOBY Lausanne Bel-Air. de la crème d’amande, du miel ou de la banane ; pour ajouter une touche crémeuse à votre petit-déjeuner à emporter, nous recommandons le yogourt ou une variante végétale, la compote de pommes, le fromage frais ou le séré. Il ne vous reste plus qu’à ajouter un ingrédient fruité et un autre croustillant. Nos propositions fruitées  : morceaux de pomme, baies, rhubarbe ou carottes râpées. Nos recommandations pour le croustillant  : noix/noisettes ou granola. Bien sûr, le petit-déj en verrine peut également être copieux  : que diriez-vous par exemple d’un séré à l’aneth avec du saumon et du crumble ? Pour le préparer, il suffit de mélanger du séré maigre avec de la demi-crème acidulée, d’ajouter de l’aneth frais, des lamelles de saumon fumé, une botte de radis avec les fanes ainsi qu’un peu d’huile d’olive et de sel. Pour le crumble, faites griller des miettes de pain de seigle noir et des graines de tournesol dans une poêle avec un peu d’huile, puis assaisonnez avec un peu de fleur de sel. Le saviez-vous ? Les Suisses sont 8% à prendre leur petitdéjeuner sur la route. Pour 59%, il est composé de müesli et de pâtisseries. Seuls 39% commencent la journée sans petit-déjeuner. Recette de la semaine Pudding aux graines de chia et compote de pommes et de rhubarbe 0 45 min de prép. 3 h 15min en tout 205 kcal par personne Pour 4 personnes, il vous faut 4½ cs de graines de chia 4 dl de drink à l’avoine ½ cs de sucre 500 g de pommes épluchées, coupées en morceaux 2 cs de jus de citron 2 cs de sucre 1 cc de gingembre râpé fin 200 g de rhubarbe rouge coupée en morceaux 2 cs de sucre Ustensiles  : 4 bocaux (avec couvercle) d’env. 3 dl chacun. Voici comment faire 1. Pudding aux graines de chia  : dans un saladier, mélanger les graines de chia, le drink à l’avoine et le sucre, couvrir et laisser mariner pendant env. 30min. 2. Compote de pommes  : dans une casserole, mélanger les pommes et le jus de citron, ajouter le sucre et le gingembre, couvrir et laisser mijoter env. 15min en remuant de temps en temps. Ecraser les pommes à la fourchette. Répartir ½ de la compote de pommes dans les bocaux. 3. Compote de rhubarbe  : ajouter la rhubarbe et le sucre au reste de compote, couvrir et laisser mijoter env. 15min en remuant de temps en temps, laisser tiédir, mixer et laisser refroidir. 4. Dressage  : bien mélanger le pudding aux graines de chia, le répartir sur la compote de pommes, couvrir et mettre au frais pendant au moins 24h. Répartir la compote de rhubarbe par-dessus au moment de servir. Conseil  : pour une touche croustillante, parsemer de granola. Servir le reste de compote de pommes et de rhubarbe avec du müesli ou du yogourt. Télécharge l’appFOOBY ! l'AppStore F00 BY WE LOVE FOOD Grâce à FOOBY, la plateforme culinaire de Coop, nous t’emmenons dans le monde magnifique de la cuisine, des bons produits et du plaisir des papilles. Découvre l’univers de FOOBY sur www.fooby.ch Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing, en collaboration avec FOOBY.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :