20 minutes Genève n°2019-05-09 jeudi
20 minutes Genève n°2019-05-09 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-09 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : voleuse trahie par sa célébrité médiatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu, Rumeurs sur l’AG des CFF MOBILITÉ Après des années sans hausse de prix générale dans les transports publics, les voyageurs pourraient subir un coup dur en 2021. Le prix des abonnements généraux (AG) grimperait de 10% alors que les cartes journalières des communes seraient supprimées. De plus, les étudiants de plus de 25 ans qui profitent jusqu’ici d’un AG junior se verraient privés de cet avantage et la possibilité de déposer l’AG jusqu’à 30 jours disparaîtrait, indique un document interne de ch-direct, communauté tarifaire regroupant 250 entreprises de transports publics. « Rien n’est formellement décidé », a assuré Sabine Krähenbühl, porte-parole de l’association, au « Beobachter », qui a révélé l’affaire. –ATS A1M11E ARMÉE Les factures de la taxation 2018 commencent à tomber. Elles réservent quelques surprises. actu.20min.ch La taxe militaire revisitée  : Berne se fera des millions La modification de la loi sur la taxe militaire n’a pas fait de vagues quand elle a été acceptée par le Parlement en mars 2018. Son entrée en vigueur en 2019 sonne pourtant comme un jackpot pour la Confédération. Mais la surprise est plus amère pour de nombreux citoyens qui ont reçu la semaine passée un feuillet leur annonçant les changements. Principale nouveauté  : une « taxe d’exemption finale » pour ceux qui ont été libérés avant d’avoir accompli tous leurs jours de service. Et cela indépendamment des raisons pour lesquelles la totalité de l’obligation de servir n’a pas La note peut être adressée aux soldats qui ont fini leur service. –KEY été remplie. Même si c’est l’armée qui ne les a pas appelés aux cours de répétition, ils paieront. « Il s’agit d’inciter les Pas touche aux montants calculés Des propositions pour modifier aussi les montants ont été formulées. L’UDC souhaitait augmenter la taxe minimale de 400 à 1000fr. L’idée a été abandonnée. Les socialistes, eux, ont proposé que le taux de 3% du revenu imposable à l’impôt fédéral direct utilisé pour calculer la taxe devienne progressif en fonction du revenu. Le Parlement a balayé l’idée lors du vote final. La loi a été acceptée à l’unanimité, moins les absentions des Verts et de quelques socialistes. Une future acrobate encore un peu effarouchée CARNET ROSE Arborant une fourrure argentée caractéristique des jeunes, Quimba s’accroche au ventre de sa mère Tequila. Née le 21 avril dernier au Zoo de Bâle, cette jeune atèle devra attendre d’avoir 4 mois pour s’éloigner de sa mère et tenter ses premières cabrioles. Ces primates également connus sous le nom de singes-araignées sont grandement menacés à l’état sauvage. –PHOTO KEYSTONE hommes à remplir entièrement l’obligation de servir », note l’Administration fédérale des contributions (AFC). Ceux qui ont acquis la nationalité suisse en âge de service peuvent s’attendre à un prolongement. Un nouveau citoyen recruté à 24 ans, par exemple, paiera 11 taxes et donc au-delà des 30 ans prévus dans l’ancien droit. Quant aux citoyens D’autres vont aussi voir arriver des factures inattendues. Avant, les assujettis payaient jusqu’à 30 ans dès le recrutement. Désormais, il faudra payer 11 taxes, mais au maximum jusqu’à 37 ans. Un Valaisan de 32 ans, qui pensait en avoir fini, vient par exemple de recevoir une facture de 2000 fr. Rien que pour la taxe finale, l’estimation des recettes la plus récente est de 2 millions, précise Joel Weibel, porteparole de l’AFC. Aucune projection n’a pu être faite pour les recettes dues à l’allongement jusqu’à 37 ans. La taxe – 675 fr. en moyenne – est calculée en fonction du revenu. Plus l’assujetti est âgé, plus il est probable que son revenu soit élevé, et donc sa taxe avec. En 2017, les recettes ont atteint 174 millions. –YANNICK WEBER Plusieurs naturalisés seront rattrapés Conduire moins pour payer moins BÂLE Mobly, start-up belge liée à l’assureur Bâloise, lance une nouvelle assurance mobilité. Le contrat prévoit que le client ne paie que les kilomètres parcourus avec sa voiture. En conséquence, moins l’assuré roule et plus il économise. Grâce à une application, le conducteur obtient un aperçu des kilomètres parcourus et de son assurance auto en temps réel. naturalisés qui ont déjà atteint l’âge de 30 ans et qui pensaient en avoir fini, ils seront rattrapés et devront payer à nouveau. Baume au cœur  : ils paieront 10 taxes et non 11. « La première année leur est offerte par la loi », informe Joel Weibel. Le fou du volant 202 km/h C’est la vitesse à laquelle un Italien de 46 ans a été flashé mardi près de Zizers (GR), sur l’autoroute A13, limitée à 120km/h. La police a saisi sa voiture. L’homme, qui n’a désormais plus le droit de prendre le volant en Suisse, a dû déposer une caution de 4000 francs. Les personnes qui roulent peu auront une facture allégée. –ISTOCK
JEUDI 9 MAI 2019/20MINUTES.CH Handicapé pris pour un suspect Gênante méprise pour des policiers genevois. En 2017, ils ont arrêté un hémiplégique qui correspondait selon eux au signalement d’un individu armé. Sommé de lever les mains, le sexagénaire n’a pu lever que son bras valide. Les agents l’ont plaqué au sol, avant de réaliser leur bévue. Blessé, l’homme a déposé une plainte, qui vient d’être classée par la justice. Il a fait appel, relate la « Tribune de Genève ». LUCERNE Un couple aurait été délesté de 900 000 fr. par la chanteuse et son frère. La police a interpellé la jeune femme mardi. Quinquagénaire en pleine forme ZURICH Les couleurs du pavillon Le Corbusier rayonnent de nouveau dans la ville. Assaini après un an et demi de travaux, le dernier bâtiment réalisé par l’architecte mythique rouvre ses portes au public dès samedi. Monument classé au patrimoine, le pavillon à deux étages et aux façades colorées est le seul bâtiment conçu par Charles-Édouard Jeanneret, alias Le Corbusier (1887-1965), en Suisse alémanique. Il avait été inaugurée en 1967. La rénovation du pavillon Le Corbusier aura coûté 5 millions. –KEY Star du rap soupçonnée d’être la reine de l’arnaque Une perquisition a été menée mardi dans un appartement de Lucerne. La police a appréhendé Loredana Zefi, rappeuse et influenceuse très connue en Suisse alémanique. Le Ministère public a confirmé l’ouverture d’une instruction « pour soupçons d’escroquerie ». Mais, s’il n’a pas donné de détails, son porte-parole a rappelé la présomption d’innocence. Loredana et son frère auraient soutiré des centaines de milliers de francs à un couple haut-valaisan. Deux plaintes ont été déposées en 2018 mais celle contre le frère de la star a été classée, les enquêteurs estimant que les victimes avaient remis volontairement l’argent, L’exclusion La justice zurichoise a condamné hier un enseignant de 47 ans à 8 mois de prison avec sursis, pour des tentatives d’actes d’ordre sexuel avec des enfants sur le Net. Il lui est également interdit d’exercer sa profession à vie. NOW Un des tubes de Loredana a atteint le top 3 en Allemagne. –INSTAGRAM au mépris des précautions les plus élémentaires. L’affaire a débuté en juin 2016 sur le Net. Petra* s’est liée d’amitié avec le frère de Loredana. Très vite, celui-ci a confié avoir besoin d’argent pour sa mère malade. Le couple a concédé des prêts, sans jamais voir le début d’un remboursement. Alors que cette dette avoisinait déjà les 200000fr., Loredana a contacté les Haut-Valaisans. Elle affirmait être avocate et être en mesure de les aider. En réalité, elle a réussi à leur soutirer 700000fr. supplémentaires. « Elle était très convaincante, Article révélateur C’est par hasard que Petra s’est rendu compte que celle qui se disait femme de loi et fille d’un avocat réputé outre-Sarine était plus connue pour ses clips que pour ses plaidoiries. En février 2018, elle est tombée sur un article de « 20 Minuten » parlant de Loredana. Petra a immédiatement reconnu la jeune femme ; elle est restée sous le choc après avoir découvert que celle qui l’avait trompée était une rappeuse connue, comptant 1,3 million de followers sur Instagram. je lui ai fait confiance. J’ai pensé  : « Enfin, il y a quelqu’un pour m’aider », a raconté Petra. Mais la sympathique Loredana s’est transformée en une jeune femme menaçante. « J’avais toujours peur. Très peur », conclut sa victime. –OFU * Prénom d’emprunt Brochette de punitions SOLEURE Plus de cent condamnations par ordonnance pénale ont été prononcées à la suite de l’occupation des abattoirs Bell à Oensingen (photo), le 21 novembre 2018. Les activistes ont été reconnus coupables de contrainte, violation de domicile et opposition aux actes de l’autorité, a indiqué hier le Ministère public. Les défenseurs de la cause animale s’étaient notamment attachés à des barrières et entre eux à l’aide de chaînes. Au total, environ 130 personnes de 19 à 69 ans avaient participé à cette protestation. Il n’y avait pas eu de blessés. L’usine de transformation de viande avait dû être temporairement fermée et les livraisons d’animaux détournées. Peu après les événements, le groupe Bella chiffré les dommages à près de 100000 francs. Les prévenus viennent de Suisse, de Belgique, d’Italie, de France et d’Espagne. –ATS Actu 5 20SeCOndos secondes Drame dans la forêt BERNE Un homme de 78 ans est décédé mardi après que son tracteur a fait un tonneau. L’accident a eu lieu dans le cadre de travaux forestiers dans une zone en pente près de Biembach im Emmental. Le conducteur est décédé sur les lieux de l’accident, ont indiqué hier les autorités. Des dealers mal barrés BELLINZONE Le Ministère public a requis hier des peines de 12, respectivement 10 ans de réclusion contre deux frères nigérians de 46 et 36 ans. Les deux hommes sont accusés d’avoir écoulé près de 120 kg de cocaïne d’une pureté très élevée, entre novembre 2014 et juillet 2015. Notoriété boostée SION La campagne « Valais. Gravé dans mon cœur. » a fait son effet. Les Suisses connaissent deux fois mieux le canton qu’il y a cinq ans, selon une étude réalisée en 2018 par Valais-Wallis promotion. Le canton reste avant tout une destination de vacances, mais entend développer son attractivité comme lieu de vie et de travail.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :