20 minutes Genève n°2019-05-07 mardi
20 minutes Genève n°2019-05-07 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-07 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 25,0 Mo

  • Dans ce numéro : dix touristes suisses paralysés par la peste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Les Travaux pour le ministre Vert ZURICH La Direction des travaux publics du canton passe aux mains des écologistes. L’ingénieur Martin Neukom (photo), récemment élu au Conseil d’État, s’est vu attribuer hier le département souhaité. Il était jusqu’ici dirigé par l’UDC Markus Kägi. L’autre nouvelle, l’UDC Natalie Rickli, reprend la Santé, précédemment gérée par le libéral-radical Thomas Heiniger, qui ne s’est pas représenté. Tueur présumé schizophrène L’homme soupçonné d’être l’auteur du double homicide commis vendredi à Genève, souffre de schizophrénie, selon tdg.ch. Il aurait interrompu son traitement. Les victimes, sa mère et son frère, auraient succombé à des coups de couteau. Après les faits, le suspect s’est rendu à Cointrin, où il a finalement été interpellé à bord d’un train..1, - VAUD Le torchon brûle entre profs et communes de la région d’Échallens concernant les sorties culturelles et sportives. III actu.20min.ch « À l’école, les trois quarts des activités ont disparu » L’hélicoptère s’était écrasé dans un bassin d’accumulation d’eau. –POL. VS La décision du Tribunal fédéral a mis à mal le financement des camps de ski scolaires. –KEYSTONE Qu’on le veuille ou non, l’argent sera toujours le nerf de la guerre. Et entre les membres de l’Association des enseignants de la région Bercher-Échallens (AERBE) et l’Association scolaire intercommunale de la région d’Échallens (ASIRE), c’est un sujet pour le moins sensible. Les profs dénoncent une coupe drastique dans les montants alloués en 2019 aux sorties et camps scolaires. « Avant, les parents mettaient 500000 fr. par an, sur un total d’environ 1 million. Avec la publication de l’arrêt du Tribunal fédéral (TF) qui exige la gratuité de la scolarité obligatoire, cette manne a disparu. Pour combler le trou, l’ASIRE a décidé d’augmenter sa part de 100000 fr. Donc, en gros, ça fait 400000 fr. de moins », calcule un membre du comité de l’AERBE. Conséquence  : les établissements scolaires de la région ont dû renoncer à certaines activités culturelles et sportives. « La majorité des camps ont été maintenus. Mais, comme c’est ce qui coûte le plus, cela veut dire qu’environ trois quarts des activités ont disparu », déplore l’AERBE. Retrouver le niveau des années passées Face à la disparition d’un certain nombre d’activités culturelles et sportives, une pétition en ligne a été lancée pour demander à l’ASIRE d’établir son budget 2020 en réallouant à son poste « camps, courses, spectacles et autres subventions » un montant de 150 fr. par élève afin de permettre aux directions des établissements scolaires de maintenir tous les camps et activités organisés les années passées. Hier, plus de 1800 personnes avaient déjà signé le texte. Le pilote n’a pas vu qu’il dérivait RAROGNE (VS) La chute d’un hélicoptère d’Air Zermatt en mai 2018 dans un plan d’eau est due au fait que le pilote n’a pas remarqué que son appareil dérivait, a expliqué hier le Service suisse d’enquête de sécurité. Ce mouvement latéral a causé un choc avec une ligne à haute tension lors d’un vol stationnaire à l’aide de repères visuels pour remplir un équipement de lutte contre le feu. Il n’y avait personne au sol pour suivre la manœuvre, ce qui n’a pas permis d’avertir le pilote. « L’argent ne tombe pas du ciel, rétorque Jean-Michel Jacquemet, directeur administratif de l’ASIRE. Les communes ont déjà consenti de lourds investissements, notamment pour les bâtiments. L’idée est donc de privilégier les activités qui ont du sens. » L’ASIRE attend d’ailleurs avec impatience que le Canton mette sur pied une liste stipulant clairement le nombre et le contenu des sorties pouvant être considérées comme obligatoires. « Un groupe de travail vient d’être créé. Laissons-lui le temps de travailler », demande le directeur. –XAVIER FERNANDEZ Un ado déjoue la sécurité à Cointrin ANNECY (F) Inquiets de ne pas savoir où était leur fils de 16 ans, des parents ont alerté la police dimanche. Il s’avère que l’ado s’était rendu à Genève, où il a acheté un billet d’avion à destination du Maroc, « pour rejoindre des amis traversant le désert », raconte ledauphine.com. Lors d’une escale en Espagne, il a appelé sa mère pour la rassurer. Il a alors pu être géolocalisé par le biais de son smartphone et a Chaque canton a choisi sa formule La scolarité obligatoire doit être totalement gratuite,a tranché le TF.Les cantons de Fribourg et de Vaud ont donc choisi de prendre en charge les fournitures.Les sorties,elles,sont assumées par les communes.EnValais,le Canton verse 90fr.par an et par élève à ces dernières.Libre à elles de s’organiser ensuite.Genève,Neuchâtel et leJura n’ont pas eu à s’adapter puisque l’école y était déjà gratuite.En revanche,les camps, considérés comme facultatifs, restent toutefois payants. été cueilli à son arrivée par les autorités marocaines. L’ado, décrit comme brillant et bon élève, a réussi à déjouer les contrôles à Cointrin grâce à la photocopie d’une ancienne autorisation parentale de quitter le territoire. Ses parents ont embarqué dimanche soir pour aller le récupérer. Fait insolite, pas moins de cinq fugueurs ont été signalés à Annecy ce week-end. Tous ont été retrouvés sains et saufs. –JFZ
MARDI 7 MAI 2019/20MINUTES.CH 20 soconclos secondes Colis à la Migros aussi ZURICH À l’avenir, les Suisses pourront retirer ou déposer leurs colis lors de leurs achats dans près de 300 filiales Migros à travers la Suisse. La Poste et le distributeur ont introduit ce service hier, ont-ils annoncé. Surveillance renforcée BERNE L’Office fédéral des transports tire les leçons de l’affaire CarPostal et des indemnités versées en trop à la compagnie BLS. Il a mis en place un nouveau système de contrôle qui renforce la surveillance des transporteurs. À bout de ressources BERNE Ce mardi est la Journée du dépassement de la Terre. « A partir de mercredi, nous vivrons aux dépens des générations futures », indique le WWF. Si tout le monde vivait comme les Suisses, l’humanité aurait besoin des ressources de trois planètes chaque année. Barrière anticancer LAUSANNE Des scientifiques de l’EPFL ont découvert une « barrière » biologique qui empêche les cellules cancéreuses de former de nouvelles tumeurs et des métastases. L’étude a examiné des tumeurs du pancréas et du sein. NEUCHÂTEL Une bagarre a opposé deux femmes dans les WC d’une boîte. Plus tard, un autre clan en est venu aux mains. Actu 3 Crêpage de chignons et morsures en série au club La nuit de samedi a été agitée, dans le quartier de la gare. –ISTOCK Détenu mort en cellule à Lucerne Un Sri-Lankais de 42 ans est mort dans un commissariat de Lucerne vendredi soir. Il y était détenu depuis la veille et pour deux jours, afin de convertir une peine pécuniaire. La police a remarqué que l’homme était en détresse physique à travers un appareil de surveillance. Il est décédé sur place malgré une tentative de réanimation immédiate, ont indiqué les autorités. Un médecin avait donné son feu vert à l’incarcération. À peine tombée, il faut éliminer la neige fraîche URI Les fraiseuses et chasse-neige sont entrés en action hier sur la route du col du Gothard. L’axe doit être rouvert à la fin du mois. Après les chutes de poudreuse du week-end jusqu’en plaine, c’est maintenant le gel qui touche la Suisse. La température est tombée à -7,6 degrés à Berne, -6,5 à Sion, -5,5 à Payerne (VD) ou -3,2 à Genève, selon SF Meteo. Même à deux mètres de hauteur, le niveau délicat pour les arbres fruitiers, les températures étaient négatives. Avec un GPS, ce collaborateur du service des routes repère le tracé de la route du Gothard. –KEY Un reportage vidéo du fraisage de la neige sur la route du col est à découvrir sur notre app. « Ma mère s’est fait mordre huit fois au bras, à l’oreille et à un doigt. Elle présente des hématomes et des plaies, mais ça aurait pu être plus grave ! » La fille d’une clubbeuse neuchâteloise est choquée. Une dispute démarrée dans les toilettes d’une boîte a fini aux urgences pour sa maman, dans la nuit de samedi à dimanche. Sidérée par les méthodes de sa rivale, la mère a déposé plainte hier. « Je voulais aller aux WC. Je suis tombée sur une femme qui n’avait pas fermé à clé, et qui mettait des plombes à sortir », a-t-elle expliqué en revenant sur les raisons de l’altercation. Rapidement, le ton est monté. Insultes et menaces ont fusé, jusqu’aux morsures. Et quand les forces de l’ordre sont arrivés, la femme avait déjà pris la fuite. « Nous allons entendre les protagonistes cette semaine », explique un porte-parole de la police. Au moment des faits, l’alcool semble avoir joué un rôle important. Une rumeur évoque aussi d’autres morsures, commises par la même personne quelques instants plus tôt. La police aura été bien occupée cette nuit-là puisque,un peu plus tard, une deuxième bagarre a éclaté devant un autre établissement de la ville. Selon la radio RTN, un gros dispositif a été déployé. La baston impliquait plusieurs hommes. Elle n’a toutefois pas fait de blessés graves. « Cette nuit a été un peu plus chaude que d’habitude, conclut le porte-parole en souriant. Il y a aussi des soirées sans bagarre ! » –FRANCESCO BRIENZA Plus de 1,2 million d’utilisateurs mensuels surfent sur 5000 sites. Sites de rencontres très fréquentés ZURICH Les Suisses sont environ 725000 chaque mois à rechercher l’âme sœur sur internet et quelque 500000 en quête d’une rencontre éphémère. L’an dernier, les différents portails ont généré un chiffre d’affaires de 41,1 millions de francs, en hausse de 0,5% comparé à 2017. En dix ans, ce segment d’activité a vu ses recettes bondir de 48%, selon le site Singleboersen-Vergleich.ch. La moitié des recettes sont enregistrées par les sites de recherche de partenaires, alors que les portails de rencontres occasionnelles ont produit 28% du chiffre d’affaires du secteur. Viennent ensuite les rendez-vous sur les réseaux sociaux (12%), les sites d’annonces (7%) et les acteurs de niche (3%). –ATS Les frais de justice 80000 francs C’est le montant des frais de procédure que devra payer un Kurde condamné en mai 2014 à 39 mois de prison pour soutien à une organisation criminelle et faux dans les titres. Le Tribunal pénal fédéral a rejeté sa demande d’exemption motivée par sa situation financière. –ISTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :