20 minutes Genève n°2019-05-03 vendredi
20 minutes Genève n°2019-05-03 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-03 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : le cambrioleur entre par un trou de suris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Lifestyle, Cette saison, les créateurs ont largement utilisé la nacre et dessiné des bijoux qui reprennent la forme des fruits de mer. Bijoux sous l’océan Plongée dans la grande tendance de la joaillerie. Notre sélection. Texte  : Emmanuel Coissy 20minutes-friday.ch été n’est pas arrivé qu’on rêve déjà d’être sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés... Et on n’est pas les seules, puisque le monde de la joaillerie a puisé, cette saison, son inspiration au fond des mers. Clips en forme de homard, pendentifs étoiles de mer ou encore boucles coquillages  : de vrais bijoux de sirène ! La cosmétique aussi pense aux océans, avec de nouveaux filtres solaires qui préservent les récifs coralliens. On t’en parle dans notre magazine qui sort aujourd’hui. Où trouver le magazine Vendredi 3 mai, le magazine « 20 minutes Friday » sera disponible dès 11 h dans certaines caissettes de « 20 minutes », notamment dans les grandes gares de Suisse romande. –PHOTOS  : JOAN MINDER
PUB Dans ce resto, tout est à vendre The Manzoni est un restaurant spécialisé dans la cuisine italienne qui vient d’ouvrir au centre de Milan. Il a été entièrement conçu et meublé par Tom Dixon, une star du design. On y trouve notamment des surfaces en marbre et des éléments métalliques caractéristiques du style du Britannique. Aspect original  : tous les éléments de la décoration sont à vendre. PRÉSENTE UNIQUE DATE EN SUISSE MAC 17 Visite notre site 20minutes-friday.ch ù L’éducation est l’arme contre la malbouffe d’obésité qui frappe de P plus en plus de jeunes gagne du L’épidémie terrain sans qu’aucun message de prévention parvienne à l’enrayer. Des chercheurs américains semblent avoir trouvé la parade. Selon une étude menée au Texas, lorsqu’on démontre à des collégiens que l’industrie agroalimentaire les manipule pour s’enrichir au détriment de leur santé, les jeunes réduisent automatiquement leur consommation de junk food de plus de 30%. Différence filles-garçons Cette méthode s’appuie sur des ressorts psychologiques qu’on retrouve chez la plupart des ados  : l’esprit de rébellion, le désir de justice et d’équité. Les scientifiques ont cherché à mesurer l’effet de la propension à s’indigner de leurs choix alimentaires. L’expérience a bien fonctionné sur les garçons. Moins sur les filles parce qu’elles subissent déjà une « pression à la maigreur ». À cet âge-là, cela les incite à sélectionner leurs aliments. –EGR J A I N SOULDIER TOUR 25 MAI 2019 ARENA-GENEVE –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :