20 minutes Genève n°2019-05-02 jeudi
20 minutes Genève n°2019-05-02 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-02 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : choristes bâillonnés sur le quai de la gare.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, PUB LA FONCTIONNALITÉ FAIT PARTIE DE NOTRE HÉRITAGE Zurich Lucerne Genève Andermatt Brunnen Würenlos ACHETER MAINTENANT EN LIGNE WWW.VICTORINOX.COM MAKERS OF THE ORIGINAL SWISS ARMY KNIFE ESTABLISHED 1884 suisse.20min.ch Plusieurs jours sans panne CFF Les rames Duplex de Bombardier sont en train d’être réparées, mais les retards de livraison et les problèmes subsistent. Une situation bien améliorée  : c’est le bilan que tirent les CFF et Bombardier de leur nouveau train Duplex. Après six mois de rodage sur la ligne Bâle-Zurich - Saint-Gall - Coire, les deux sociétés se réjouissent, car cela fait déjà plusieurs jours qu’aucune panne n’a causé de suppression de train. Les débuts ont été laborieux  : des problèmes ont touché les portes, bloquant de nombreux convois, et les voyageurs se sont dit ballottés par des trains qui secouent et tanguent beaucoup. Selon Bombardier, ils se stabilisent enfin grâce à de la maintenance, l’optimisation de logiciels pour compenser le roulis Les nouveaux trains ne circulent qu’en Suisse alémanique à cause de plusieurs problèmes. –KEY Embarquez à bord de ces nouveaux wagons avec le reportage vidéo disponible sur notre app. ainsi qu’un nouveau profilage des roues. Pas assez, toutefois, pour que les rames Duplex débarquent en Suisse romande pour l’instant. Les wagons en construction vont continuer d’être améliorés, et circuleront jusqu’à Genève dès qu’il y en aura une quantité suffisante. La mise à niveau aura un coût, que ni les CFF ni Bom- JUSTICE En 2008, un mineur avait écopé de 4 ans de prison pour meurtre, contrainte sexuelle et viol. Il avait abusé d’une prostituée et l’avait tuée. En 2012, sa peine accomplie, la Cour avait décidé que le jeune homme resterait Rampes d’accès trop inclinées L’accessibilité des rames aux personnes à mobilité réduite n’est toujours pas réglée, mais Bombardier promet de faire les contrôles et modifications nécessaires. Un recours de l’association Inclusion Handicap est devant le Tribunal fédéral, ciblant notamment la signalétique pour les malvoyants ou l’inclinaison des rampes d’accès. La norme est fixée à une pente de 15%, respectée dans 90% des cas, et pour le reste, la différence se chiffre en millimètres, précisent les CFF. Exemptés de contrôle BERNE Les capitaines de bateau de plaisance devront « souffler dans le ballon » dès le 1er janvier 2020. Mais les personnes ayant pris place sur de petits canots pneumatiques ne seront pas tenues de respecter la limite d’alcoolémie, a confirmé hier le Conseil fédéral. L’exemption décidée pour ces petites embarcations est justifiée par un risque d’accidents plus faible que pour les bateaux motorisés. Comme les autres, ces canots devront toutefois être uniquement pilotés par des personnes en état de conduire. La limite d’alcoolémie à 0,5‰ ne concernera pas les bateaux de moins de 2,5m, les engins de plage et assimilés, les bateaux à pagaies, les avirons de compétition, les planches à voile, les kitesurfs et les petits canots pneumatiques non motorisés jusqu’à 4m de long. –ATS bardier ne se risquent à chiffrer. La répartition sera discutée quand tout sera terminé, indiquent-ils, gênés. Les premiers retards de livraison ont toutefois abouti à une pénalité pour le constructeur, qui livrera trois rames de plus que les 59 commandées, soit 120 millions de francs. –PAULINE RUMPF Le tueur de prostituée gagne en justice détenu à des fins d’assistance. La Cour européenne des droits de l’homme a admis la plainte de cet homme qui contestait son placement en violation du droit à la liberté et à la sécurité et lui a alloué 29000fr. d’indemnité. Pas de limite d’alcoolémie à bord de ces canots. –KEYSTONE
JEUDI 2 MAI 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Premiers verdicts BERNE L’affaire de corruption au Secrétariat d’État à l’économie, où des entreprises avaient offert des cadeaux à un fonctionnaire, avance. Trois entrepreneurs en informatique ont été reconnus coupables de corruption. Un fiduciaire a également été puni. Escroqueries en hausse BERNE Depuis le début de l’année, la police cantonale bernoise a reçu une dizaine de plaintes liées à des escroqueries au placement. Le montant des dommages s’élève jusqu’à présent à 1,4 million de francs. Aucun escroc n’a pu être identifié pour le moment. Du vin en quantité BERNE La vendange 2018 s’est établie à 111 millions de litres (+32 millions par rapport à 2017). Cette quantité n’avait plus été atteinte depuis 2011. De plus, la météo a favorisé une maturité très précoce du raisin, ce qui fait de 2018 une année extraordinaire. PUB SOIT 90.- 30.- DE REMISE IMMÉDIATE iPAD WiFi 32 GO 9.7 » DIVERS COLORIS Offres valables jusqu’au 12 mai, dans la limite des stocks disponibles. Non cumulables avec d’autres promo SOIT 10% DE REMISE IMMÉDIATE SOIT 30.- DE REMISE IMMÉDIATE KOBO CLARA HD LISEUSE Suisse 7 Un renard fait un carnage chez les flamants de Knie SAINT-GALL Un goupil a tué six échassiers au zoo du cirque. Des mesures ont été prises pour éviter une récidive. « Le renard est un animal sauvage. C’est comme ça. » Interrogé hier par la « Linth-Zeitung », Benjamin Sinniger, directeur du zoo pour enfants de Knie à Rapperswil-Jona (SG), est revenu sur un triste épisode survenu le mois dernier  : un goupil s’était introduit durant la nuit dans le parc animalier avant de s’en prendre à six des 24 flamants roses. Aucun des oiseaux attaqués n’avait survécu. Lors de cette agression, les flamants se trouvaient à l’extérieur. Pour éviter qu’un tel carnage ne se reproduise, les responsables du parc ont donc C’est dans cet enclos que les volatiles ont été massacrés. –ZOO KNIE pris la décision de rentrer désormais les oiseaux la nuit. Toutes les barrières de leur enclos ont par ailleurs été véri- fiées pour s’assurer qu’elles sont assez hautes et qu’elles descendent assez profondément sous terre. Pour l’heure, le zoo n’a pas découvert l’endroit précis par lequel le renard s’est introduit dans le parc. Les employés ont bien entendu cherché à savoir si le prédateur avait peut-être trouvé une cachette pour y élire domicile. En vain pour le moment. Ni Benjamin Sinniger ni Benedikt Jöhl, garde-faune de la région Amden-See-Gaster, ne blâmentlerenard.Siquelqu’un pose problème, ce sont les humains, estiment-ils. « En gérant mal leurs déchets alimentaires, les hommes attirent les renards et contribuent à l’expansion de leur population », se lamente le directeur du zoo. Dans le quartier sud de Rapperswil-Jona, la population de goupils serait en effet en augmentation constante. –MAW/OFU SOIT DE REMISE IMMÉDIATE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :