20 minutes Genève n°2019-04-30 mardi
20 minutes Genève n°2019-04-30 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-30 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 23,8 Mo

  • Dans ce numéro : à force de rouler sans permis, il finit au clou.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
KW18/19 NAT F HIT DE LA SEMAINE Asperges vertes, Italie/Espagne, la botte de 1 kg 1 Spare ribs cuits Bell, en libre-service, env. 550 g Lait entier UHT Coop, 12 × 1 litre (1 litre = 1.08) 50% 4.90 au lieu de 9.80 27% 6.50 au lieu de 8.95 32% les 100 g 1.95 au lieu de 2.90 20% 12.95 au lieu de 16.20 Vous trouverez ces actions, ainsi que plus de 17’000 autres produits, sur www.coopathome.ch 1 En vente dans les grands supermarchés Coop Sous réserve de changement de millésime. Coop ne vend pas d’alcool aux jeunes de moins de 18 ans. Framboises/myrtilles, Espagne, 2 × 250 g, duo (100 g = –.98) Saumon fumé Norske, fumage intense, poisson d’élevage, Norvège, en libre-service, 250 g (100 g = 3.98) 1 Pizzas Coop Betty Bossi Prosciutto, 4 × 400 g (100 g = –.87) 40% les 100 g 2.80 au lieu de 4.70 Steaks de porc dans le filet marinés au poivre Coop Naturafarm, Suisse, en libre-service, 4 pièces, env. 700 g 41% 9.95 au lieu de 17.– 41% 13.95 au lieu de 23.80 30.4-4.5.2019 dans la limite des stocks disponibles HIT DE LA SEMAINE Superprix 9.95 Morceaux de poulet à griller assaisonnés Coop, Suisse, en libre-service, 740 g (100 g = 1.34) Mozzarella Toni’s, 3 × 150 g (100 g = 1.10) 21% 4.95 au lieu de 6.30 50% 34.50 au lieu de 69.– Valdepeñas DO Gran Reserva Pata Negra 2009, 6 × 75 cl (10 cl = –.77) www.coop.ch
MARDI 30 AVRIL 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Le feu orange séduit CANTON Pour l’État, remplacer certains feux rouges par un signal clignotant, le soir et le dimanche sur plusieurs carrefours, produit des effets positifs  : le trafic est plus fluide et les émissions polluantes et sonores sont réduites. Selon la « Tribune de Genève », la mesure devrait être pérennisée. Fini l’accueil au poste RIVE Le poste de police de la rue Adrien-Lachenal n’accueillera plus le public. Il se concentrera sur les interventions de secours. Les citoyens pourront être reçus par celui du Bourg-de-Four, du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Abattoir en projet CANTON Les producteurs genevois de viande lancent un projet de nouvel abattoir « modèle », respectueux des animaux. Une demande de subvention fédérale a été déposée fin mars, indique la « Tribune ». Les travaux pourraient débuter d’ici à deux ans et demi. PUB Genève 5 L’histoire sans fin d’une pâtisserie au look ambigu JUSTICE Un artisan et une association sont en conflit depuis des années à cause d’un gâteau jugé raciste. Voilà désormais deux ans qu’un dessert au chocolat empoisonne la vie de son créateur et d’une association de lutte antiracisme. Le gâteau, produit par un artisan genevois, imite un hérisson, orné à l’origine de deux grosses lèvres rouges et d’un gros nez en massepain. « Pas un hasard, dénonce André Loembe, vice-président du Carrefour de réflexion et d’action contre le racisme anti-noir (CRAN). Ces symboles humilient les Africains. » L’association, alertée par des plaintes de citoyens Le militant qui a dénoncé ce dessert vient d’être condamné. –DR choqués, a dénoncé la pâtisserie au Ministère public en 2017. Mais de revirement de situation en recours, la mousse sucrée demeure au cœur d’un combat juridique qui traîne en longueur. L’augmentation 60% C’est la hausse de fréquentation à bord du Léman Express, selon la « Tribune de Genève », et ce depuis que les cadences sont passées au quart d’heure entre Coppet (VD) et Lancy-Pont-Rouge, en juin dernier. Le RER se déploiera complètement dès le 15 décembre. Tags en faveur du climat Hier soir, la police n’avait enregistré aucune plainte. –KEY Photos du détournement d’affiches et de slogans sur l’app. GENÈVE Dans la nuit de dimanche à lundi, des dizaines de panneaux publicitaires ont été détournés par le mouvement écologiste Extinction Rebellion. Il les a recouverts d’affiches et de slogans pour dénoncer les conséquences désastreuses de la surconsommation sur l’environnement. Cette action, la première au bout du lac, marquait la fin de deux semaines d’opérations. Le 15 avril, la section lausannoise du mouvement a ainsi bloqué le pont Chauderon pour un petit déjeuner. Des actions ont aussi eu lieu à Londres et à Paris. Né au Royaume-Uni, Extinction Rebellion demande aux autorités de reconnaître l’état d’urgence écologique et climatique. Il exige d’ici à 2025 des mesures pour réduire les émissions de CO2 à zéro. –ATS Confusion dans les termes juridiques En 2017, le Ministère public a fait savoir à l’association qu’il classait la plainte contre le pâtissier, faute d’éléments. Le CRAN s’en est étonné  : il n’avait pas porté plainte contre l’artisan, mais dénoncé son dessert. Or cela n’est pas possible. CANTON Apprendre la citoyenneté avec un exercice grandeur nature. Cinq mille élèves et apprentis de l’enseignement secondaire vont pouvoir participer à blanc au scrutin du « On ne peut pas déposer plainte contre un gâteau, seulement contre une personne physique, explique Me Jordan, pénaliste genevois. En remettant en cause la légalité du produit, l’association s’est bien attaquée à celui qui l’avait cuisiné. » En effet, la plainte originale a été classée par le Parquet (lire encadré). Mais le pâtissier a contre-attaqué, déposant plainte à son tour contre le secrétaire général de l’association. Ce dernier aurait été trop loin en demandant à l’artisan de retirer son produit de la vente, le menaçant notamment de boycott et de sit-in devant ses magasins. Après une première sanction par un procureur fin 2017 et malgré son recours, l’activiste est passé devant le Tribunal de police début avril. Il s’est vu condamner, pour tentative de contrainte contre l’artisan, à 60 jours-amende avec sursis et à 6500fr. d’indemnité. Le militant a fait recours. Quant au pâtissier, qui ne veut pas s’exprimer, il a changé le look du gâteau  : les attributs critiqués ont disparu. –LUCIE FEHLBAUM Jeunes invités à voter à blanc 19 mai. Ils pourront ainsi s’exprimer électroniquement sur deux objets qui leur auront été présentés en classe  : la réforme de la fiscalité des entreprises et la loi sur les armes. Ne mettons pas en danger la participation de la Suisse à Schengen-Dublin. Le 19 maiOUI à la loi sur les armes www.securite-oui.ch Comité genevois « Oui à la sécurité », CP 5278, 1211 Genève 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :