20 minutes Genève n°2019-04-29 lundi
20 minutes Genève n°2019-04-29 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-29 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : un pataquès de l'Etat la change en fantôme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Foot internatio onal Benfica prend une belle option Le club lisboète du Suisse Haris Seferovic (titulaire) n’avait pas la tâche facile hier en championnat du Portugal  : il lui fallait s’imposer chez le 4e, le SC Braga, pour profiter du match nul 2-2 du FC Porto, vendredi chez Rio Manchester City se sort du piège et répond aux Reds ANGLETERRE En battant Burnley 0-1 hier, le tenant du titre a repris la tête de la Premier League à son rival, qui avait atomisé Huddersfield 5-0 vendredi. Encore deux journées à disputer, et 1 petit point d’écart entre les deux prétendants au sacre  : cette fin de saison en Angleterre est haletante. Après la 36e journée, Manchester City continue de tenir la corde devant Liverpool. Pourtant, que la troupe de Pep Guardiola a souffert hier ! Burnley a résisté plus d’une heure, et le doute commençait à s’immiscer dans les esprits des Skyblues malgré leur écrasante domination territoriale. Mais comme souvent, c’est l’Argentin Sergio Agüero qui a jailli pour donner la victoire aux siens au terme d’un drôle de cafouillage dans la surface des « Clarets » (63e). Devant leur télévision, les joueurs de Liverpool ont pu maudire la « goal line technology », qui a validé ce but. Car de leur côté, ils n’avaient pas Ave. Malgré l’ouverture du score de Braga, les Aigles ont réussi leur mission avec brio en s’imposant 1-4, avec notamment deux buts et un assist de Pizzi (photo). À trois journées de la fin, Benfica a 2 points de marge sur Porto. Sergio Agüero (à g.) vient de marquer le seul but du match pour les Citizens, hier après-midi. –KEYSTONE tremblé le moins du monde pour corriger Huddersfield 5­0 vendredi et mettre la pression sur leurs rivaux. Les hommes de Jürgen Kloppsont condamnés à gagner leurs deux derniers matches en espérant un faux­pas des Citizens, s’ils en­ tendent reconquérir le titre national qui les fuit depuis 1990. La fin de saison est également haletante au niveau de la lutte pour les 3e et 4e rangs, synonymes de C1. Tottenham, 3e, a perdu 0­1 face à West Ham samedi, mais s’en tire bien  : auteurs d’un 1­1 hier, Manchester United (6e) et Chelsea (4e) auraient pu mieux en profiter. Le 5e, Arsenal, a encore manqué une occasion de frapper un grand coup en s’inclinant 3­0 à Leicester. Il y a 5 points d’écart entre les Spurs et ManU. –YMU, sports.20min.ch La revanche de Ben Arfa FRANCE « Quand tu ne respectes pas l’humain, à un moment donné, tu le paies. » Samedi, à l’issue d’une finale de Coupe gagnée aux tirs au but par son Stade Rennais face au PSG, son ex­club, Ben Arfa ne cachait pas son plaisir. Mis au placard à Paris, il n’avait pas joué le moindre match officiel en 2017­ 2018 et avait dû s’entraîner avec les jeunes. La vengeance est un plat qui se mange froid, et l’ailier a attendu pour répondre, lors d’une partie que le PSG menait 2­0, avant que les Bretons recollent (2­2). « On leur a fait une remontada, ou plutôt une « rennesmontada ». Mais ils ont l’habitude », a­t­il encore taquiné. En face, Thomas Tuchel déplorait la fragilité mentale des siens. Mbappé a été exclu pour un geste dangereux, alors que Neymar a balancé un coup au visage d’un fan adverse provocateur. –YMU Paria au PSG, Hatem Ben Arfa l’a battu samedi avec Rennes. L’actualité du football est à découvrir sur notre app. Foot en bref C’est fait pour le Barça ESPAGNE En gagnant 1-0 samedi au Camp Nou contre Levante (but de Lionel Messi), le FC Barcelone s’est assuré de son 26e titre en Liga. Pour la superstar argentine, il s’agit de son 10e sacre en championnat, en 15 participations ! Un 4e rang disputé ITALIE À quatre journées de la fin en Serie A, la lutte fait rage pour le 4e rang  : après la déroute 2-0 de l’AC Milan, 7e, hier chez le Torino (6e), c’est l’AS Rome qui l’occupe. Ce soir, l’Atalanta, 5e, le reprendra si elle gagne contre l’Udinese. Il y a 3 points d’écart entre la Roma et la Lazio (8e). Le Bayern cafouille ALLEMAGNE Lucien Favre, le coach vaudois de Dortmund, s’est montré défaitiste après le revers des siens 2-4 samedi contre Schalke, mais la Bundesliga n’est pas finie. Le Bayern (1-1 hier à Nuremberg) a raté l’occasion de prendre le large à trois journées de la fin. Les Munichois ont 2 points d’avance. Lyon-Barça en finale DAMES La Champions League féminine se jouera le 18 mai entre l’Olympique Lyonnais, triple tenant du titre, et le FC Barcelone. L’OL a éliminé Chelsea hier, alors que le Barça a sorti le Bayern. –AFP
LUNDI 29 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Football suisse 27 Garcia (à g.,Young Boys) et Gerndt (Lugano) se sont quittés dos à dos hier. FOOTBALL EN SUISSE Super League 31e journée Samedi Lucerne -Thoune 3-1 (2-0) Neuchâtel - Grasshopper 1-1 (0-1) Hier Saint-Gall - Bâle 0-3 (0-1) Young Boys - Lugano 2-2 (2-1) Zurich - Sion 1-0 (0-0) Classement 1.Young Boys 31 25 4 2 79 2.Bâle 31 16 11 4 59 3.Thoune 31 10 10 11 40 4.Lucerne 31 12 4 15 40 5.Lugano 31 8 14 9 38 6.Sion 31 10 7 14 37 7.Zurich 31 9 10 12 37 8.Saint-Gall 31 10 6 15 36 9.NeuchâtelXamax 31 8 9 14 33 10.Grasshopper 31 5 9 17 24 Challenge League 31e journée De vendredi à hier Lausanne -Winterthour 4-1 (1-0) Vaduz - Schaffhouse 0-2 (0-0) Servette -Aarau 1-2 (1-0) Kriens - Chiasso 0-0 Wil - Rapperswil 1-1 (1-1) Classement 1.Servette 31 19 7 5 64 2.Lausanne 31 14 14 3 56 3.Aarau 31 15 6 10 51 4.Winterthour 31 12 8 11 44 5.Wil 31 9 11 11 38 6.Kriens 31 7 14 10 35 7.Vaduz 31 9 8 14 35 8.Schaffhouse 31 9 8 14 35 9.Rapperswil 31 9 5 17 32 10.Chiasso 31 7 9 15 30 Logiquement punis pour n’en avoir pas fait assez SUPER LEAGUE Battus hier à Zurich, les Valaisans s’enfoncent dans la crise de résultats. Le FC Sion n’a plus que 4 points d’avance sur la place de barragiste. Il faut se méfier d’un adversaire blessé. Pour n’avoir pas su prendre la mesure d’un FC Zurich qui a mis tout son orgueil sur la pelouse, Sion a logiquement perdu hier au Letzigrund. Une très mauvaise affaire pour des Valaisans qui se retrouvent sous la menace de Xamax, avec une marge qui s’est réduite à 4 points. On doit le souligner  : hormis un bon quart d’heure (entre la 46e et la 60e), le visiteur n’en a pas fait assez pour espérer une autre issue. Sion peut certes s’en vouloir d’avoir raté le coche mais ce que ses joueurs ont montré sur l’ensemble de la partie reste très insuffisant. S’il a contribué à relancer son adversaire du jour, le club valaisan s’est mis tout seul 3 25 17 10 9 7 18 31 27 14 22 6 Zurich – Sion 1-0 0-0 24 Lucerne fait la bonne opération Le FCL se frotte les mains  : sa victoire 3-1 samedi face au FC Thoune, 3e, lui permet de s’emparer du 4e rang, à égalité de points avec les Oberlandais. Combiné au revers de Sion, ce résultat relance totalement Lucerne dans la course à l’Europa League. La situation est très serrée  : il y a 4 points d’écart entre Thoune et le 8e, Saint-Gall. Ceesay (auc.) et le FCZ en voulaient plus hier que Kouassi (à g.), Maceiras et les Sédunois. –KEYSTONE dans les soucis. « Quand on ne marque pas, on n’est jamais à l’abri d’un accident », déplorait le gardien Kevin Fickentscher. L’accident s’est produit sur une balle arrêtée, sa défense manquant de détermination. « On 62 15 16 36 9 14 34 33 30 « Un point très positif » SUPER LEAGUE Mathématiquement, Xamax a perdu un point sur le sauvetage direct en faisant match nul 1-1 samedi face à Grasshopper (but de Nuzzolo, photo)  : le 8e, Saint-Gall, compte maintenant 3 unités de marge sur le club neuchâtelois. « Bien sûr qu’on aurait aimé gagner. On en a eu l’occasion en fin de match, mais ce point est très positif », a contré le coach, Stéphane Henchoz. Xamax devait surtout ne pas n’a pas fait le job, reprend-il. Maintenant, il faut balayer devant notre porte et regarder sur nous-mêmes. Si l’on fait notre travail en cette fin de championnat, il n’y a aucune raison pour que cela se passe mal. » FC Zurich 25 Brecher 31 M. Kryeziu 17 Bangura 3 Maxso 6 Untersee (6e Kharabadze) 22 Rüegg 14 Domgjoni 27 Schönbächler (82e Nef) 10 Marchesano 9 Ceesay (69e Kololli) 15 Odey Entraîneur  : R. Van Eck (adjoint) FC Sion 18 Fickentscher 62 Maceiras 36 Kouassi 34 Ndoye 30 Abdellaoui 16 Kukeli (74e Djitté) 14 Grgic (82e Adryan) 24 Toma 7 Kasami 33 Lenjani 9 Uldrikis Entraîneur  : M. Yakin Letzigrund, 8904 spectateurs. Arbitre  : San perdre contre GC, qui est désormais en très mauvaise posture. « On n’est pas encore relégués ! Il reste 15 points en jeu, on ne va rien lâcher », prévient cependant Uli Forte. L’entraîneur des Sauterelles a même recadré son attaquant Djuricin, coupable à ses yeux d’avoir parlé de manière trop négative à la presse. « S’il pense qu’il n’y a plus d’espoir, qu’il prenne ses affaires et qu’il parte en vacances », a tonné le coach. –TIM À Tourbillon, une remise en question s’impose. Une victoire à Zurich lui aurait permis de rêver à l’Europe, mais Sion doit désormais vivre avec la perspective d’un barrage face à Lausanne. –NICOLAS JACQUIER, ZURICH OCCASION MANQUÉE Les équipes ont commencé par se neutraliser au cours d’une 1re période soporifique, avec beaucoup de déchet dans le jeu. Sion allait laisser passer sa chance à la reprise lorsque Toma (47e) et surtout Uldrikis (59e) manquaient le 1-0. Comme trop souvent cette saison, les Valaisans ont craqué sur une situation standard  : un corner de Marchesano permettant à Odey de placer sa tête victorieuse en toute quiétude (69e). Les remplaçants ne changeaient rien à l’affaire pour le FC Sion, qui perdait encore Kouassi, expulsé (88e). Quand tout va de travers…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :