20 minutes Genève n°2019-04-29 lundi
20 minutes Genève n°2019-04-29 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-29 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : un pataquès de l'Etat la change en fantôme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 Sport, Jérémy Jaunin, un ancien Lion comblé avec Fribourg BASKETBALL Samedi à Bienne, Olympic a raflé devant 6000 spectateurs sa 9e Coupe de Suisse contre les Genevois. Lors de la finale masculine, il y avait des Genevois comblés. Ceux qui portaient le maillot d’un Fribourg Olympic victorieux 82-73. Parmi eux, Jérémy Jaunin a pu savourer son 3e sacre dans cette compétition. – Jérémy Jaunin, quelle saveur a cette nouvelle Coupe ? – Celle-là, gagnée face à mon ex-club, devant 6000 spectateurs, elle est vraiment belle. C’est la première fois que je parviens à défendre un titre. Il nous reste désormais le championnat, mais là, ça s’annonce encore plus difficile... – Vous avez remporté une finale un peu bizarre, qui aurait très bien pu tourner de l’autre côté en fin de match, non ? – On a fait un peu les bobets à la fin du 3e quart en encaissant un 16-0 ! Mais heureusement qu’on était à +14 ! Je pense que notre aventure en Champions League nous a aidés à rester dans le match. Je suis sûr que Le meneur de jeu genevois des Fribourgeois (à dr.) se plaît au sein du club de Saint-Léonard. –KEY Retrouvez sur notre apptoute l’actualité et les résultats du basket suisse et de la NBA. sans cette campagne européenne, on aurait perdu. – Un autre Genevois est heureux  : Florian Steinmann, qui n’avait jamais gagné une Coupe ailleurs qu’avec les Lions. – Il est vrai qu’on avait déjà remporté la Coupe avec les Lions en 2014 et là, cinq ans plus tard, cela fait plaisir de se NBA  : Boston piège les Bucks Plus que le résultat, c’est l’ampleur du score qui surprend  : le No1 de la saison régulière, Milwaukee, a été fessé 90-112 par les Celtics, hier lors de l’acte I de la demi de la Conférence Est. Kyrie Irving (photo) a brillé sur le parquet adverse  : 26 points, 11 assists et 7 rebonds. A l’Ouest, Golden State recevait Houston pour leur 1er duel (hors délai). Eliud Kipchoge roi de Londres ATHLÉTISME Le recordman du monde a enlevé hier pour la 4e fois le marathon de la capitale britannique en 2h02’37 », soit le 2e meilleur temps de l’histoire. Le Kényan a battu l’Éthiopien Mosinet Geremew. L’idole locale Mo Farah a terminé 5e. À Zurich, Edwin Kosgei l’a emporté en 2h14’49 ». Le Kényan a devancé le Suisse Simon Tesfay. Chez les dames, l’Américaine Margo Malone a précédé Claudia Bernasconi (S). retrouver ensemble avec Fribourg où on est soudés, où on défend bien et où notre collectif nous permet d’avoir toutes nos chances. – Et maintenant, place aux play-off, où vous restez sur deux succès contre Genève... – L’idée serait de rencontrer Genève en finale, mais on en est encore loin. On a six matches avant de les rencontrer, à commencer par Boncourt qui nous a battus dans notre salle cette saison. On doit continuer sur notre dynamique. Mais ce n’est pas parce qu’on a gagné la Coupe qu’on va être champion à la fin de la saison. –CHRISTIAN MAILLARD, BIENNE Winterthour a remis ça BASKETBALL Personne n’avait oublié cette finale de Coupe il y a deux ans à l’Arena de Genève, où Elfic avait laissé filer le trophée dans les ultimes instants. L’histoire a une fois de plus été cruelle avec les Fribourgeoises ! Alexia Rol, Marielle Giroud et les filles de Saint-Léonard ont cette fois-ci glissé sur le parquet de la Tissot Arena de Bienne, alors qu’elles avaient fait la course en tête. Comme en 2017, les Fribourgeoises se sont inclinées face à un Winterthour revenu de nulle part pour recoller au score à 2 minutes de la fin. C’est à 2 secondes du gong que Nicolette Gilday a inscrit le panier victorieux (58-56). Après 2017, il s’agit du deuxième sacre pour Winterthour, qui a réussi cet exploit avec uniquement six joueuses ! –CMA, BIENNE LOTERIES SWISS LOTO sports.20min.ch Tirage du 27 avril 2, 4, 5, 14, 16, 27 Replay 4 No Chance 3 Répartition des gains 1 x 6 + le No Chance 35 166 399.25 1 x 6 1000 000.00 28 x 5 + le No Chance 4295.60 109 x 5 1000.00 1166 x 4 + le No Chance 91.50 4673 x 4 59.25 16 083 x 3 + le No Chance 16.65 64092 x 3 8.90 Prochain Jackpot du 1er mai 1500000 francs Joker 2 8 5 6 2 4 Prochain Jackpot du 1er mai 600000 francs EURO MILLIONS Tirage du 26 avril 14, 33, 35, 47, 50 Étoiles 9, 11 Prochain Jackpot du 30 avril 28000000 francs Sans garantie Tir groupé suisse en Slovénie VTT Quatre Suissesses se sont classées dans le top15 de la 1re descente de Coupe du monde, hier à Maribor (Sln). La Britannique Tahnee Seagrave a gagné. La Saint-Galloise Carina Cappellari a fini 10e, devant la Neuchâteloise Camille Balanche (11e) et la Fribourgeoise Janine Hübscher (12e). Chez les messieurs, les Grisons Lutz Weber (45e) et Basil Weber (54e) ont terminé loin du vainqueur, le Français Loïc Bruni. Les Zurichoises exultent  : elles ont créé la surprise samedi. –KEYSTONE
LUNDI 29 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Le bilan 1 victoire Un large succès 6-0 vendredi à Sierre (VS), puis un court revers en prolongation, samedi à Genève (3-4)  : c’est le bilan des matches de préparation aux Mondiaux de l’équipe de Suisse de hockey face à la sélection française, ce week-end. NHL  : Columbus revient à égalité HOCKEY Les Blue Jackets ont égalisé à 1-1 en demi-finales de la Conférence Est. Tard samedi, l’équipe entraînée par John Tortorella a gagné à Boston (2-3ap) grâce à un but en supériorité numérique par Matt Duchene (photo, en bas) dans la 2e prolongation. Le Zurichois Dean Kukan, qui a fini la rencontre sur un différentiel de -1, a patiné durant 25’08 » pour Columbus. À Saint Louis, les Dallas Stars ont eux aussi nivelé la série à 1-1 en s’imposant 2-4 chez les Blues. Sport 25 Mercedes a signé son 4e doublé de l’année à Bakou AUTOMOBILISME L’écurie allemande écrase toujours la saison de F1. Mais en 2019, Valtteri Bottas tient tête à Lewis Hamilton. Mercedes, toujours Mercedes. Alors qu’on disait les deux Ferrari enfin en mesure de battre les flèches d’argent, la Scuderia a de nouveau déçu hier à Bakou. Et dès le samedi  : en qualifications, tandis que Charles Leclerc tapait les murs de protection, Sebastian Vettel n’a pu empêcher les Mercedes de s’emparer de la 1re ligne. La course s’est en réalité décantée ce jour-là. Tirant profit de sa pole, Valtteri Bottas a pris la tête dès le départ, terminant juste devant son coéquipier Lewis Hamilton. « La victoire s’est jouée aux qualifications », admettait le Britannique après la course. Bottas signe ainsi sa 2e victoire de la saison après le Grand Prix d’Australie. Les pilotes Mercedes comptent deux RÉSULTATS ET CLASSEMENTS Grand Prix d’Azerbaïdjan à Bakou 1. V. Bottas (Fin, Mercedes) 2.L. Hamilton (GB, Mercedes) +1 » 524 3. S. Vettel (All, Ferrari) +11 » 739 4. M. Verstappen (PB, R. Bull) +17 » 493 5.C. Leclerc (Mon, Ferrari) +1’09 » 107 6. S. Pérez (Mex, Racing P.) +1’16 » 416 7.C. Sainz Jr (Esp, McLaren) +1’23 » 826 8.L. Norris (GB, McLaren) +1’40 » 268 9.L. Stroll (Can, Racing P.) +1’43 » 816 10. K. Räikkönen (Fin, Alfa R.) à 1 tour Paris sourit à Frijns, les Suisses largués Le Néerlandais Robin Frijns (devant) s’est imposé et a aussi pris la tête du championnat. –AFP Classement pilotes (4/21) 1. Valtteri Bottas 87 points 2. Lewis Hamilton 86 3. Sebastian Vettel 52 4. Max Verstappen 51 5. Charles Leclerc 47 Classement constructeurs (4/21) 1. Mercedes 173 points 2. Ferrari 99 3. Red Bull 64 4. McLaren 18 FORMULE E Huitième course du championnat 100% électrique, et 8e vainqueur différent ! Le Néerlandais Robin Frijns a remporté l’E-Prix, disputé samedi sous la pluie sur le circuit parisien. Il s’est imposé devant deux Allemands, André Lotterer et Daniel Abt. Cette course a été pleine de rebondissements, avant et après le départ. Auteur de la pole position, Pascal Wehrlein a été déclassé. Les deux monoplaces de l’écurie Mahindra, celle de l’Allemand, ont été pénalisées pour pression de pneus non conforme, et sont parties en dernière ligne. C’est le Britannique Oliver Rowland qui a hérité de la pole, devant son coéquipier, le Vaudois Sébastien Buemi. Mais Rowland est allé dans le mur dès le premier tour ! Buemi a ensuite lui aussi rétrogradé, terminant 15e. Quant au Genevois Edoardo Mortara, il n’a pas pu finir la course. –RTY victoires chacun, mais la tête du championnat revient au Finlandais grâce au point du meilleur tour d’Australie. Depuis Nico Rosberg en 2016, Lewis Hamilton n’avait plus rencontré pareille résistance d’un équipier. Chez Ferrari, une fois de plus, la déception était au rendez-vous. Terminant 3e, Vettel limitait tout juste les dégâts. « Nous ne pouvions rien faire pour contrer les Mercedes, avouait-il. Mon premier train de pneus ne me permettait pas de suivre leur rythme, je ne sais pas pourquoi. Il va falloir beaucoup travailler avant le Grand Prix d’Espagne… » F2  : les Romands pas dans le coup Les pilotes suisses ont vécu un week-end difficile à Bakou. Samedi, le Valaisan Ralph Boschung (13e à plus d’une minute du vainqueur, Jack Aitken) et le Genevois Louis Delétraz (abandon au 13e tour) n’avaient pas inscrit de point. Ils n’ont pas été plus heureux hier, à l’occasion du 2e Grand Prix. Les deux Romands ont été contraints à l’abandon dès le 2e virage. Le Canadien Nicholas Latifi s’est imposé. Le Finlandais Valtteri Bottas a fait fructifier sa pole position sur le circuit urbain de la capitale azérie. –GETTY En début de course, Charles Leclerc est bien remonté depuis sa 8e place, grâce à des pneus medium, plus résistants que ceux de ses adversaires. Mais à l’arrivée, le Monégasque n’a pu faire mieux que 5e. En toute fin d’épreuve, son écurie lui a monté un train de pneus neufs pour lui permettre de marquer le point du meilleur tour. Maigre consolation. –LUC DOMENJOZ Sur notre app  : tout sur les sports motorisés.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :