20 minutes Genève n°2019-04-26 vendredi
20 minutes Genève n°2019-04-26 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-26 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : une pub mal adaptée fait marrer un village.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
La dolce vita pour les gourmets  : amuse-bouches à l’italienne. 30% 3.95 au lieu de 5.65 Salami Milano Beretta, en emballage spécial Italie, 115 g Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de l’offre. OFFRE VALABLE DU 23.4 AU 29.4.2019, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK
VENDREDI 26 AVRIL 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Symbole « satanique » ? LONGIROD (VD) À Pâques, un inconnu a recouvert la sculpture en bois du festival Long’I’Rock, installée depuis 2010, d’un sac-poubelle. Selon « La Côte », le signe associé au hard rock a dû sembler « satanique » à l’individu, qui a aussi laissé un verset biblique. Hommage aux victimes NATIONS L’association des Tamouls de Suisse romande organise aujourd’hui, dès 16h à la place des Nations, un rassemblement à la mémoire des personnes qui ont perdu la vie dans les attentats perpétrés dimanche dernier au Sri Lanka. Visites à bicyclette DÉCOUVERTE L’association Pro Velo Genève propose de nouveau des visites pour (re)découvrir la ville à vélo. Jusqu’en septembre, deux à quatre vélos-tours, encadrés par un guide spécialisé, auront lieu chaque premier samedi du mois, dans l’après-midi. PUB Genève 5 Un forum des « sans-voix » pour stimuler l’intégration VERNIER Le futur Conseil des habitants vise à une meilleure insertion par la participation citoyenne. « Combien de temps ça prend ? Qui choisit les thèmes ? Que fera-t-on de nos propositions ? » Il y a dix jours, une quarantaine d’habitants des Avanchets ont assisté à une séance d’information du futur Conseil des habitants. Vernier a été choisi par le Bureau de l’intégration des étrangers pour mener à bien ce projet pilote de participation citoyenne (lire ci-contre). Un apéro a réuni ensuite habitants et responsables. Des groupes se forment, on échange. « C’est mon amie qui m’a parlé de cette soirée, Moments de poésie juste après le chaos La ville de Vernier a été choisie pour mener ce projet pilote. –DR Coup de gueule des métallos Les métallos attendent la renégociation de leur convention collective de travail depuis 2018. Le syndicat Unia a organisé jeudi une conférence suivie d’une grillade pour symboliser l’épineuse question des indemnités repas. Ce point, les vacances et la reconnaissance des diplômes sont sujets à la fâcherie. Deux cents ouvriers étaient présents. NATIONS Mercredi, en milieu d’après-midi, de fortes rafales de vent ont balayé le canton du bout du lac. L’épisode a provoqué de nombreux dégâts et largement mobilisé les pompiers. Dans le parc de l’OMS, Éole a émerveillé les passants. Les bourrasques ont en effet fait choir les fleurs des arbres, créant ainsi un tapis coloré sur le bitume. –PHOTO D. YANG ALTEA Choix des thèmes Le 23 mai aura lieu l’assemblée constituante du Conseil des habitants.Trois thèmes seront alors choisis. Chacun réunira un groupe de 20 personnes. Cinq ou six séances sont prévues, puis les résultats seront communiqués aux autorités, qui les analyseront. Henri Della Casa, porte-parole du Département de la cohésion sociale, explique qu’il s’agit de favoriser l’émergence de « formes non conventionnelles de participation politique ». Un bilan sera tiré. confie une Verniolane. Ça a l’air intéressant, j’espère qu’on sera entendus. » Une jeune militante regrette de ne pas pouvoir s’engager, car elle travaille à plein temps. « C’est très positif que les gens puissent donner leur avis. » Plusieurs femmes qui ne participent plus à la vie communale depuis des années se disent prêtes à s’investir à nouveau. Sur la liste à disposition apparaissent des propositions de thèmes à aborder  : gestion des déchets, accès aux chiens ou énergies vertes. « Il y a un véritable besoin d’écoute, analyse Martin Staub, conseiller administratif de Vernier. Toutes les propositions ne pourront se réaliser, mais elles seront prises au sérieux et les autorités y donneront des réponses. » Le Conseil des habitants vise à « trouver des canaux originaux » afin d’entendre ceux qu’on ne voit jamais. « Les « sans-voix », même si je n’aime pas ce terme », a confié au téléphone Christophe Dulex, président PDC du Conseil municipal, qui n’y voit aucune concurrence avec le politique. –MARIA PINEIRO Tir aux pigeons CORNAVIN Un homme qui tire au fusil sur des pigeons en pleine rue, la scène surprend. Elle a été filmée durant la nuit du 17 au 18 avril sous les voies de la gare Cornavin. Les employés des CFF avaient le droit d’agir, indique Gottlieb Dändliker, inspecteur cantonal de la faune. « À Genève, on autorise cette activité de manière très restrictive », pour des raisons de salubrité publique. Le tir, effectué par des pros, nécessite l’aval de l’État. Il se justifie « quand les oiseaux représentent une nuisance majeure et qu’il n’existe pas d’autre moyen de lutter contre ». Les CFF, l’aéroport et les TPG bénéficient d’une autorisation annuelle pour tirer sur leur domaine. En 2018, 46 pigeons y ont été abattus. –JEF Le 22 long rifle a servi dans le passage sous-voies de la gare. –DR La vidéo de l’intervention armée des CFF est visible sur notre app.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :