20 minutes Genève n°2019-04-26 vendredi
20 minutes Genève n°2019-04-26 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-26 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : une pub mal adaptée fait marrer un village.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Éclosion exceptionnelle d’un géant puant ZURICH Il aura fallu être patient, mais le résultat vaut le détour. Le phallus de titan du jardin botanique de la ville a éclos ces derniers jours. Un événement exceptionnel, puisque la ville n’avait plus vu pareille fleur 20 secondes Ne pas oublier la Syrie BERNE Caritas Suisse veut faire un geste pour la Syrie. La Suisse doit participer à la reconstruction. L’association demande d’investir 20 millions de francs par an dans le secteur de la construction. Et ce durant dix ans. L’argent doit être mis à disposition sur place et dans les pays voisins. Tout pour aller en taule LUCERNE Un trentenaire risque jusqu’à 6 ans de prison. Il a été jugé jeudi pour avoir agressé une assistante sociale avec un couteau. L’homme, qui risquait de perdre tout soutien de l’État, voulait être placé en détention afin d’avoir un toit sur la tête, a-t-il expliqué à la Cour. Pas de vol sur la ville LUCERNE Le bruit et la sécurité l’emportent sur la joie des passionnés d’aviation  : l’exécutif de la ville ne veut pas d’un survol de la cité à l’occasion du show aérien prévu les 24 et 25 mai sur la base d’Emmen, qui fête ses 80 ans. La Patrouille suisse et des F/A-18 doivent y effectuer des vols. depuis...septante ans ! Les jardiniers avaient planté cet arum titan il y a quatorze ans. Si ce géant peut atteindre 2m de hauteur, son fumet, lui, ressemble à de la viande pourrie. –PHOTO KEY actu.20min.ch Un « sauvetage extrême » pour un voilier en danger VALAIS Une barque a failli s’échouer au Bouveret. Des sauveteurs bénévoles ont pu intervenir in extremis. Excréments antisémites GENÈVE « C’est un acte abject, odieux, se désole le président de la communauté israélite de Genève, Philippe Grumbach. Nous sommes consternés. » Dimanche dernier vers 15h45, un individu s’est dirigé d’un pas décidé vers la stèle commémorative de la Shoah, devant la synagogue de Plainpalais. Il a baissé son pantalon et a déféqué au pied du monument qui rappelle que 6 millions de juifs ont été tués par les nazis. Une plainte pour injure, discrimination raciale et atteinte à la paix des morts a été déposée jeudi. Philippe Grumbach remarque que l’auteur, filmé par vidéosurveillance, a agi « en plein jour, de manière ostentatoire. Il ne fait donc pas de doute qu’en souillant la stèle, cet homme a commis un acte volontairement antisémite. » –DRA Voir les images de cet acte, capturées par la vidéosurveillance, sur notre app. Des images du remorquage sont à voir sur notre app. –XAVIER HAENNI Les accidents Les jeunes conducteurs sont particulièrement exposés sur les routes suisses  : 37 morts sont enregistrés chaque année en moyenne parmi les 18- 26 ans. Berne veut instaurer de nouvelles mesures de prévention. Le fort coup de vent qui a soufflé sur la Suisse mercredi après-midi a failli tourner au drame près de l’embouchure du Rhône au Bouveret pour La Demoiselle, réplique d’un voilier de 1828, qui a mis plus de dix ans à être construit. « C’étaient des conditions extrêmes. Notre bateau pèse 8 tonnes, alors que la barque en faisait plus de 70 », raconte Xavier Haenni, qui a piloté l’intervention du groupe de bénévoles Sauvetage Bouveret avec deux coéquipiers. Le bateau à voiles latines de 30 mètres de long a joué de malchance. Capable de naviguer lors de forts vents, il a connu une double panne de moteur, mettant en danger la dizaine de personnes à bord. « Il est devenu incontrôlable et se faisait brasser par les vagues, témoigne le sauveteur. L’urgence était de le tirer le plus vite au large. À cinq minutes près, il s’échouait. » Face au mastodonte, le bateau de sauvetage a aussi connu un problème de moteur et l’amarre de remorquage a cédé. Il a été épaulé par des sauveteurs venus en renfort de Saint-Gingolph et d’un bateau de la Sagrave. Le voilier a pu être mis en sécurité et amarré dans le Rhône, alors que le vent faiblissait enfin. Personne n’a été blessé, par chance. « Un des mâts a cédé et s’est effondré sur le pont. Heureusement que personne n’était dessous », souffle Xavier Haenni. Pour lui, l’intervention était « extrême » à cause du vent, du bas niveau du lac, et de la disproportion entre le bateau de sauvetage et le voilier. « On espère que ça restera un cas unique », dit-il. –YANNICK WEBER Groupes bénévoles tout autour du lac Sauvetage Bouveret fait partie de la Société internationale de sauvetage du Léman, qui fédère les bénévoles répartis sur le pourtour du lac.Alternant leurs heures de piquet, les membres s’engagent à être mobilisés pour toute urgence. « On part toujours avec un équipage de minimum trois personnes », précise Xavier Haenni. Le groupe du Bouveret a mené 80 interventions en 2018, pour rapatrier des bateaux en panne, secourir des paddleurs ou des kite-surfeurs, par exemple.
–ISTOCK VENDREDI 26 AVRIL 2019/20MINUTES.CH « Tout est faux, il n’y a rien de combier dans la pub ! » LE SENTIER (VD) Un spot adapté de l’allemand parle de la vallée de Joux avec les images d’un autre endroit. La région en rit. La nouvelle publicité de la Coop commence avec Pascal, enseignant dans une classe enfantine à la vallée de Joux, raconte une voix off. Il va se promener dans la forêt du Risoud avec ses élèves. On voit de belles images de nature, et la balade débouche dans un grand champ de maïs, avant de se terminer dans le magasin Coop du Sentier pour nourrir et abreuver les enfants fatigués. Le prof éreinté mais fier rentre ensuite en car postal. Sauf que la forêt n’est pas celle du Risoud, la Coop pas celle du Sentier, qu’il n’y a pas de culture de maïs à la vallée de Joux, et que CarPostal ne circule pas sur cette ligne. La mise en scène fait donc bien rigoler les habitants de la région, notamment sur Facebook, où ils s’en sont donné à cœur joie. « Recherche désespérément le champ de maïs situé dans une vaste clairière du Risoud », ironise un internaute. « Il n’y a rien de combier dans cette pub, si ce n’est les mots qui parlent de la région », réagit une autre. Sur place, un habitant ajoute  : « Elle est belle, Des billets à moitié prix BIENNE (BE) « Nous réalisons à peine avoir signé avec un tel sponsor car les négociations sont difficiles, surtout pour une première édition. » Président de l’association du nouveau festival Vibez (du 6 au 8 juin), Daniel Meili se réjouit du partenariat avec Emirates. Grâce au financement de cette société aérienne de Dubaï, le prix des billets va fondre de moitié  : de 120 à 59fr. dès aujourd’hui. Ceux qui ont déjà acquis leur Les jeunes médecins de famille soignent 700000 patients. Ce champ de maïs apparaît à l’écran. Or il n’y a aucune culture de ce genre à la Vallée. –DR Jouez sur l’appau jeu des différences entre le clip et la réalité, avec la visite guidée d’un habitant. Toubibs de retour dans les cabinets BERNE La pénurie de médecins de famille qui se fait sentir depuis des années semble terminée, souligne un sondage publié jeudi. Les chiffres montrent que les jeunes praticiens ne veulent pas uniquement exercer dans les villes. Les places à la campagne sont aussi attractives. L’enquête dévoile que la majorité des toubibs se rattachent à de petits groupes de cabinets. sésame au prix fort recevront soit une deuxième entrée gratuite, à offrir, soit un bon de consommation sur place d’une valeur de 60fr. Si Daniel Meili ne communique pas le budget du festival, il annonce que 10% des montants du sponsoring seront reversés à des associations caritatives en Suisse. Qu’est-ce qui a attiré Emirates ? « Peut-être la technologie blockchain utilisée pour vendre nos billets. » –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI L’espérance 100 ans C’est l’âge que devrait atteindre une femme sur quatre nées en 2017, selon l’Office fédéral de la statistique. Les garçons atteindront en moyenne 81,4 ans et les filles 85,4. Les Suisses ont l’une des plus hautes espérances de vie après les Japonais. notre région ! Pourquoi ne pas avoir tourné leur vidéo ici ? » Dans une réponse laconique, la porte-parole de Coop Andrea Bergmannconfirme que le clip a été tourné entre autres dans les forêts de Fischbächli (BE) et Teufelskeller (AG). Elle explique la démarche simplement  : « Au lieu d’utiliser des noms fantaisistes, nous nous sommes inspirés des forêts des différentes régions linguistiques. » Pas sûr que cette réponse satisfasse les Combiers... –PAULINE RUMPF PUB Actu 3 Tué en aidant un randonneur Un drame s’est joué lundi sur les hauts de Zermatt (VS), quand un randonneur à skis est tombé dans une crevasse. Son compagnon, qui était encordé, a réussi à freiner sa chute. Un autre groupe à peaux de phoque leur est venu en aide. Pendant le sauvetage, deux membres de ce groupe sont également tombés. L’un des deux est décédé, le second est blessé. Francophones priés de postuler BIENNE (BE) La plus grande ville bilingue de Suisse veut augmenter la présence des francophones aux postes clés de son administration. D’ici à fin 2024, elle devra compter au moins 45% de cadres de langue française. Aujourd’hui, ce pourcentage s’élève à 31%, alors que la population biennoise comptait 43% de francophones en 2018. Dans le même laps de temps, le Conseil municipal a aussi décidé d’atteindre la parité hommesfemmes parmi les cadres. La Suisse n’est pas un self-service pour les criminels.Donnons les moyens à nos policiers d’assurer notre sécurité. Le 19 maiOUI à la loi sur les armes www.securite-oui.ch Comité genevois « Oui à la sécurité », CP 5278, 1211 Genève 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :