20 minutes Genève n°2019-04-25 jeudi
20 minutes Genève n°2019-04-25 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-25 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : une coulée piège des promeneurs à Trient.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu, La garde pontificale est composée de 110 hommes. –KEYSTONE Doris Leuthard mène la collecte BERNE/ROME L’ex-conseillère fédérale va présider le comité de patronage pour reconstruire la caserne de la garde suisse au Vatican. Doris Leuthard sera chargée de trouver des fonds en Suisse pour ce projet estimé à 55 millions de francs. Le bâtiment, construit au XIXe siècle, est vétuste et n’offre plus la surface nécessaire à l’hébergement des gardes et de leurs familles, souligne la Fondation pour la rénovation de la caserne dans un communiqué, qui précise qu’une simple rénovation n’est pas envisageable. actu.20min.ch Des femmes éclipsent les fusils pour convaincre VOTATION Les affiches de campagne contre la loi sur les armes sont féminines. Un expert les décrypte. À en croire le comité opposé à la loi sur les armes soumise au vote le 19 mai, le milieu du tir n’est pas un monde d’hommes. Sur 16 affiches de campagne, il y a 12 femmes et 4 hommes. Lui tient une arme de collection ; elle un fusil plus moderne. Lui porte un chiot sur les genoux ; elle se pare de peu d’artifices. Pour Michael Kamm, directeur de l’agence de communication Trio, il s’agit « d’associer les valeurs de douceur et d’esthétisme attribuées aux femmes à cette thématique de vote pour effacer les aspects de guerre et Si la campagne est plutôt calme en Suisse romande, elle est bien plus agitée outre-Sarine. L’ancien conseiller national Vert et rescapé de la tuerie de Zoug en 2001 Jo Lang s’est fait allumer par les opposants après avoir tweeté que si De l’UE à la Suisse Le peuple se prononcera sur une adaptation à une directive de l’UE visant à restreindre à l’accès aux armes semi-automatiques, du même type que les fusils d’assaut de l’armée. Celles-ci seraient classées dans la catégorie des armes interdites. Des autorisations exceptionnelles pourraient être données aux tireurs sportifs sous conditions. Le débat s’est vite porté sur la participation de Berne aux accords Schengen/Dublin. Selon les partisans, un refus du peuple exclurait la Suisse de ces accords, ce que les opposants contestent. de violence ». « Ce n’est pas une stratégie délibérée. Il y a de plus en plus de femmes amatrices de tir et nous voulions Les Alémaniques tirent à boulets rouges la loi avait été en vigueur à l’époque, il y aurait eu bien moins que les 15 morts qui avaient été déplorés, raconte la RTS. Les opposants l’ont traité de lâche. Selon eux, étant présent lors de la tuerie, il aurait pu et dû intervenir. Le conducteur a été tué par une roue provenant d’un semi-remorque qui roulait en sens inverse. –POL. URI La campagne sur les armes est paradoxalement très féminine. –DR souligner cette tendance », conteste Robin Udry, secrétaire général de ProTell, qui dit ne pas vouloir cacher la connotation liée aux armes de guerre  : « Elle n’existe simplement pas en Suisse. » « Tous les sujets masculins sont appelés par leur nom complet, tandis que la majorité des sujets féminins seulement par le prénom », note Michael Kamm. Le but serait paradoxalement de parler le Une roue folle fait un mort URI/TESSIN Un Zurichois de 65 ans a perdu la vie hier matin dans le tunnel du Gothard. Le malheureux a été percuté par une roue qui s’est détachée d’un poids lourd tessinois circulant en direction du nord. Le drame s’est produit vers 9h15, deux kilomètres avant la sortie du tunnel. La roue a d’abord percuté un car jurassien qui roulait en direction du sud, faisant voler en éclats la vitre de sa porte. Le choc l’a ensuite projetée sur le pare-brise de la voiture qui suivait le semiremorque, blessant mortellement son conducteur. Il n’y a pas eu d’autres victimes. L’accident a entraîné la fermeture du tunnel jusqu’à 12h45 et des bouchons sur cinq kilomètres dans les deux sens. –ATS moins possible des armes. « Une surcharge de messages symboliques efface le contenu de la votation et relègue l’arme quasi en objet du quotidien », selon lui. « Ce sont des femmes qui nous ont demandé comment elles pouvaient nous aider », se défend Robin Udry. Et ce choix porte ses fruits  : un sondage Tamedia montre que l’opposition féminine à la loi augmente et celle des hommes diminue. –YANNICK WEBER L’attaque Une infirmière a été agressée sur un parking de l’hôpital d’Yverdon-les- Bains (VD), mardi soir. Un homme lui a dérobé son sac après l’avoir frappée à la tête avec la crosse d’une arme à feu. Elle souffre de blessures légères. Zurichois tués dans le massacre COLOMBO Une famille d’Uster (ZH) fait partie des victimes des sanglants attentats qui ont endeuillé le Sri Lanka. Ce couple et leur fille de 12 ans séjournait dans l’un des hôtels visés par les terroristes. Selon le journal « Züriost », la mère, qui avait été adoptée en Suisse à l’âge de 7 ans, avait ouvert une école dans l’île à l’attention des enfants les plus démunis. Lire également en page 12
JEUDI 25 AVRIL 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Dégringolade fatale VALAIS Une septuagénaire est décédée hier lors d’une randonnée au-dessus d’Eggerberg. La Valaisanne de 76 ans, qui cheminait avec quatre autres personnes, a glissé sur le sentier mouillé et a chuté de plusieurs dizaines de mètres, a indiqué la police. Une enquête a été ouverte. Un moment de liberté BÂLE Un Tunisien de 19 ans qui s’était évadé de prison mardi après-midi a été retrouvé plusieurs heures plus tard en Allemagne, près de la gare de Weil am Rhein. L’homme aurait utilisé un échafaudage érigé sur la façade du pénitencier pour prendre la poudre d’escampette. Choc entre deux-roues BERNE Une cycliste blessée dimanche lors d’une collision avec une moto à Grasswil est décédée hier à l’hôpital. La victime est une Bernoise âgée de 75 ans. La cycliste et la motarde avaient été prises en charge par une ambulance. La septuagénaire avait ensuite été héliportée dans un autre établissement hospitalier. Les expériences sont à voir sur notre app. Actu 5 Bloqués par une coulée, ils sont délivrés par un hélico VALAIS En promenade le long du bisse de Trient, un groupe avec des enfants s’est retrouvé piégé par une avalanche mardi. Fallait-il appeler les secours et faire usage d’un hélicoptère plutôt que de passer par-dessus l’écoulement de neige ou tenter de le contourner ? La présence d’enfants dans le groupe bloqué a influencé la décision. « Même s’il semblait possible La balade sur un sentier s’est révélée dangereuse, nécessitant l’intervention des secours. –DR On a frôlé le drame au-dessus de Martigny. Des marcheurs se promenaient mardi le long du bisse de Trient quand une avalanche, partie 1000 mètres plus haut, a coupé le sentier. Si personne n’a été blessé, selon la police cantonale, un groupe d’amis avec des enfants s’est retrouvé bloqué par la coulée de neige. Selon nos informations, ils avaient auparavant appelé la commune de Trient pour savoir si le bisse était praticable. Des individus ont osé franchir l’amas neigeux mais les parents ont préféré appeler les secours. « Nous avons alors dévié l’appel à la Centrale de sauvetage pour une prise en charge par hélicoptère », précise le porte-parole de la police, Stève Léger. Il rappelle que ce sentier est doté de pan- Éviter de franchir l’amas de neige Ingéniosité au cœur d’un concours Plus de 200 étudiants de seize pays participent au Tournoi international des physiciens 2019 à l’EPFL. Classée 5e hier, l’équipe représentant la Suisse ne prendra pas part à la finale, qui opposera demain la France à l’Ukraine. Les participants, des étudiants de bachelor et de master, réservent de belles surprises aux spectateurs, avec des expériences et démonstrations en direct et des explications à la portée de tous. de traverser par ses propres moyens, il vaut mieux appeler les secours, recommande le responsable de la sécurité locale,Jean- Luc Lugon. Car sinon, on court le risque de glisser sur la neige et de chuter encore plus bas. » Comptes neuchâtelois moins mauvais qu’attendu NEUCHÂTEL Les comptes 2018 du canton bouclent sur un déficit de 33,3 millions de francs, soit une amélioration de près de 4 millions par rapport au budget. Avec un déficit représentant 1,7% des revenus déterminants, le frein à l’endettement n’est toutefois pas respecté. La limite autorisée est fixée à 1%. neaux « Attention, chutes de pierres » et « Attention, danger d’avalanches ». Ce dernier est retiré en été, une fois reçue l’autorisation du Service cantonal des dangers naturels, explique Jean- Luc Lugon, responsable sécurité à la vallée du Trient. « Ça bouge un peu partout en Valais ces jours, avec ces températures. Donc à chacun de demeurer prudent », ajoute-t-il. Stève Léger confirme  : « Actuellement, la montagne connaît sa transition hiver-printemps avec des possibilités de coulées de neige mouillée. Avant d’emprunter un chemin, en cas de doute, il est conseillé de se renseigner auprès de l’office du tourisme ou de l’administration communale concernée, voire d’approcher un guide de montagne. » –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI Le Qatar ferme le robinet NEUCHÂTEL L’Institut culturel musulman de Suisse (ICMS), à La Chaux-de-Fonds, va devoir se serrer la ceinture. Il ne bénéficiera plus de la générosité de la Fondation Qatar Charity. Celle-ci avait versé quelque 4 millions de francs à l’ICMS. Un pactole utilisé notamment La saisie 19kg C’est la quantité de cocaïne que les gardes-frontières ont trouvée dans l’auto de deux Albanais à San Pietro di Stabio (TI), mardi à 5h du matin. La voiture aux plaques allemandes roulait vers l’Italie. pour financer le Musée des civilisations de l’islam dans la cité horlogère et les mosquées de Prilly, de Bienne et de Lugano. L’émirat a mis un terme à ses versements, a indiqué la RTS. Selon une source, ce revirement concernerait aussi d’autres financements religieux en Europe. À La Chauxde-Fonds, un grand projet immobilier devisé à 22 millions de francs devra être redimensionné. Cette réalisation devait permettre d’équilibrer les comptes du musée, dont la fréquentation ne permet pas une rentabilité suffisante. –FRS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :