20 minutes Genève n°2019-04-25 jeudi
20 minutes Genève n°2019-04-25 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-25 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : une coulée piège des promeneurs à Trient.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Trouvez votre place. Sur leplus grand portail immobilier deSuisse.
JEUDI 25 AVRIL 2019/20MINUTES.CH « Apex Legends » marque le pas face à « Fortnite » JEUX VIDÉO Le soufflé est vite retombé sur le titre qui voulait devenir la nouvelle référence du genre Battle Royale. L’engouement autour d’« Apex Legends », le jeu de survie concurrent de « Fortnite », s’estompe trois mois après son lancement. C’est la conclusion que l’on peut tirer en se référant au temps cumulé passé par les habitués de la plateforme Twitch à regarder des parties d’« Apex Legends ». Selon les calculs de Stream­ Elements, le visionnement du titre développé par Respawn Entertainment a chuté drastiquement de 40 à 10 millions d’heures par semaine. La prétention 1 milliard C’est, en francs, le montant qu’un Américain de 18 ans réclame en justice à Apple. Il dit avoir été accusé à tort de vols à l’étalage à cause d’un logiciel de reconnaissance faciale dont Apple nie l’utilisation. À titre de comparaison, le concurrent « Fortnite » d’Epic Games est resté très stable sur cette même période, avec quelque 20 millions d’heures. En se fondant sur les tendances du moment de Twitch, « Apex Legends » est même déclassé par « PUBG », pionnier du genre Battle Royale. D’autres indicateurs, comme la présence de streamers renommés ou les requêtes sur Google, confirment que beaucoup de joueurs sont revenus sur « Fortnite » après une escapade sur « Apex Legends ». Electronic Arts n’avait pas lésiné sur les moyens en s’assurant le soutien de joueurs vedettes pour le lancement du jeu, à commencer par Tyler « Ninja » Blevins, la star de « Fortnite », qui aurait empoché 1 million pour cette opération. Cela n’a manifestement pas suffi sur la durée pour son éditeur, qui devra trouver de nouvelles recettes pour relancer son titre. Ce sera peut­être pour juin et l’E3, grand rendezvous de l’industrie du jeu vidéo à Los Angeles. –LAF Buzz 17 20 secondes Mauvais placement CRYPTOMONNAIE Masayoshi Son, patron milliardaire du géant technologique nippon Softbank, aurait perdu 130 millions de francs avec le bitcoin. Fin 2017, il aurait investi massivement dans la cryptomonnaie alors qu’elle flirtait avec les 20 000 francs l’unité. Accélérateur pour Ford ÉTATS-UNIS La firme automobile a investi un demi-milliard de francs dans Rivian, une start-up américaine, pour arriver à mettre le plus rapidement possible sur le marché un nouveau véhicule électrique frappé de son logo. Hitachi se renforce JAPON/ÉTATS-UNIS Le géant industriel nippon a racheté pour 1,4 milliard de francs JR Automation. Cette firme américaine est à la pointe dans la conception de lignes industrielles et logistiques automatisées. Snapchat est parvenu à rebondir ÉTATS-UNIS Pour la première fois en trois trimestres, l’appde messagerie a gagné de nouveaux fidèles. Snap revendique désormais 190 millions d’utilisateurs quotidiens. La refonte de l’application Android, qui était connue pour ses bugs, pourrait notamment expliquer cette inversion de tendance. Malgré un chiffre d’affaires de 320 millions de francs, en hausse de 40% sur un an, Snap reste cependant toujours dans le rouge. Aux États­Unis, la firme de « Ninja » avait été recruté à prix d’or pour le lancement du jeu. –DR Venice Beach affirme pouvoir toucher 90% des personnes âgées de 13 à 24 ans. Elle espère renforcer sa position grâce à de récentes fonctionnalités, qui permettent à des sociétés tierces d’intégrer ses fameuses stories. La diffusion de shows en streaming, la réalité augmentée et une plateforme de jeux font aussi partie de sa stratégie. –LAF Evan Spiegel, patron de Snap, a réussi à enrayer la baisse d’utilisateurs. –AFP Pression maximale Les salariés de l’industrie du jeu vidéo sont les premiers touchés en cas d’échec, mais aussi de succès fulgurant d’un titre. Des employés d’Epic Games, éditeur de « Fortnite », ont confié au site Polygon avoir travaillé régulièrement 70 heures par semaine, avec des pointes à 100 heures. Certains ont connu des problèmes de santé issus d’un « environnement hostile », avec l’obligation contractuelle d’accomplir ces extras rémunérés. Salle virtuelle, séance réelle JAPON Sony a lancé dans l’archipel nippon la version bêta de Theater Room VR. L’application permet de regarder des films en 2D ou en 3D dans une salle de cinéma virtuelle où jusqu’à 4 personnes peuvent se retrouver. Réservée à la PlayStation de Sony, l’appest gratuite, mais les films sont payants pour chacun des spectateurs. Regarder à plusieurs un même film en immersion est déjà possible avec l’appBigScreen sur les appareils Oculus Rift et HTC Vive. Sony teste actuellement le cinéma immersif au Japon. –SONY Feu vert aux drones livreurs Le régulateur aérien américain, la FAA, a accordé sa première certification à une compagnie de livraison par drones, Wing Aviation. Cela va permettre à cette filiale d’Alphabet (Google) de lancer un service commercial à Blacksburg. Dans cette petite ville de l’État de Virginie, Wing vise une clientèle locale avec des livraisons de produits alimentaires. En Australie, la firme dessert déjà une zone test englobant une centaine de maisons près de Canberra.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :