20 minutes Genève n°2019-04-24 mercredi
20 minutes Genève n°2019-04-24 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-24 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : il pique un petit pain destiné au rebut, viré !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Cin néma, Après Kirk Douglas, Tim Roth et Jacques Dutronc, à Willem Dafoe d’incarner le célèbre peintre. –DR Dans le monde de Van Gogh BIOPIC Le tenancier d’un resto se sépare des peintures qui décorent son établissement car elles n’attirent personne. Elles sont l’œuvre d’un certain Vincent Van Gogh... Après une discussion avec Paul Gauguin (Oscar Isaac), le peintre néerlandais (Willem Dafoe) quitte la grisaille déprimante de Paris pour la lumière du soleil d’Arles. C’est cette période courant jusqu’à sa mort que met en scène « À la porte de l’éternité ». Julian Loin de la parité Sur les 19 films en lice pour la Palme d’or, dès le 14 mai, seuls quatre sont mis en scène par des femmes  : « Little Joe » (Jessica Hausner), « Portrait de la jeune fille en feu » (Céline Sciamma), « Sibyl » (Justine Triet) et « Atlantique » (Mati Diop). Une sous-représentation dont le festival de Cannes est coutumier. Petit à petit, la mémoire s’efface DRAME Plein hiver. Une femme âgée sort de sa maison à Chicago et s’en va pieds nus dans la neige. C’est que Ruth (Blythe Danner, à g.) est atteinte d’alzheimer. Sa fille Bridget (Hilary Swank, à dr.) retourne alors chez ses parents pour les soutenir face à la maladie qui empire. Même si l’on aime le duo Hilary Swank-Michael Shannon (qui joue le frère), filmé avec tendresse, on a vu mieux comme film sur le sujet. « What They Had » D’Elizabeth Chomko.Avec Hilary Swank, Michael Shannon. HHIII cinema.20min.ch Il est décidé à partir faire le jihad coûte que coûte DRAME Le Vaudois Kacey Mottet Klein joue le petitfils de Catherine Deneuve dans « L’adieu à la nuit ». C’est le printemps. Le film d’André Téchiné s’ouvre sur des cerisiers en fleurs. Et sur Muriel (Catherine Deneuve), qui vit à la campagne et s’occupe de chevaux. Impatiente, elle attend l’arrivée de son petit-fils Alex (le Vaudois Kacey Mottet Klein, 20 ans, révélé dans « Home » d’Ursula Meier), qui doit venir la voir avant de partir au Canada. Mais ce Canada est illusoire, puisque le jeune homme, pris d’un élan aveugle, s’apprête en fait à partir faire le jihad en Syrie. Lorsqu’elle le découvre, Muriel doit réagir. Mais comment ? « Tu feras quoi si je meurs ? » demande Alex à sa copine Lila (Oulaya Amamra, révélée dans le fabuleux « Divines »). « Je serai fière de toi », répond-elle. Tout est dit. Rien à faire face à l’obstination insensée de ces aspirants jihadistes, face à ce terrifiant processus de déshumanisation. Schnabel, peintre lui-même, apporte un soin particulier à ses images avec une caméra en mouvement, un jeu avec le flou et un découpage brut. Un magnifique voyage dans l’art et l’esprit d’un incompris. Le casting est excellent... même si Dafoe a le double de l’âge de celui qu’il incarne ! –MAG « Van Gogh – À la porte de l’éternité » De Julian Schnabel.Avec Willem Dafoe, Oscar Isaac, Mads Mikkelsen, Emmanuelle Seigner. HHHII Présenté à la dernière Berlinale, « L’adieu à la nuit » est le huitième film qu’André Téchiné tourne avec Catherine Deneuve. Il avait dirigé Kacey Mottet Klein dans « Quand on Diversité à la mode orientale À l’image du film « Razzia » (photo), qui retrace les destins croisés de cinq personnes en quête de liberté, la 14e édition du Festival du film oriental de Genève (FIFOG) sera placée sous le signe de « l’éloge de la différence ». Ainsi, une centaine de films qui plaident pour la a 17 ans ». Le sujet, hyperactuel, est porteur, c’est indéniable. Mais étrangement, il ne bouleverse pas autant qu’il le devrait. Le jeu d’acteurs peine à convaincre, tandis diversité seront projetés à Genève et dans les communes du canton. Plus de 80 intervenants prendront part à l’événement, qui aura lieu du 29 avril au 5 mai. Il sera présidé par l’auteur Tahar Ben Jelloun, invité pour raconter sa vision de l’Orient., fifog.com Radicalisé, Alex (Kacey Mottet Klein) organise son départ tout proche pour la Syrie. –DR L’interview filmée de l’acteur vaudois de 20 ans est à retrouver sur notre app. que certains passages non aboutis laissent le spectateur sur sa faim. –MARINE GUILLAIN « L’adieu à la nuit » D’André Téchiné.Avec Catherine Deneuve, Kacey Mottet Klein. HHHII
MERCREDI 24 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Cinéma 23 « Avengers »  : fin de partie Iron Man, Black Widow, Captain America et Hawkeye se retrouvent pour essayer de vaincre Thanos. –DR AVENTURE Quatrième et dernier volet, « Endgame » clôt la saga fructueuse des superhéros. Promis, on ne va rien spoiler ! Coincé dans un vaisseau spatial avec Nebula, presque à bout d’oxygène, Tony Stark (Robert Downey Jr.) est au plus mal. Sur terre, les rescapés pleurent la disparition de leurs Ne vous frottez pas à ce vigile ! On pouvait s’y attendre  : pénétrer de nuit dans un hypermarché pour dévaliser une bijouterie n’est pas la meilleure des idées. Et si Goran et son équipe de braqueurs amateurs pensaient avoir tout prévu, ils n’avaient pas anticipé la venue de Walter. Ce vigile pas comme les autres n’a plus qu’une chose en tête  : les envoyer en enfer. « Walter » De Varante Soudjian.Avec Issaka Sawadogo,Alban Ivanov. proches, envolés comme une traînée de poudre à la fin d’« Avengers  : Infinity War ». Black Widow (Scarlett Johansson), Thor (Chris Hemsworth) et quelques autres tentent bien de mener une mission contre le superméchant Thanos, mais c’est un échec. Cinq ans plus tard, une lueur d’espoir apparaît. Les Avengers s’attellent alors à reconstituer une équipe afin de récupérer les six pierres d’infinité... Stevie (Sunny Suljic, devant à dr.) s’est trouvé une vraie bande de potes. –DR Vous voyez, on n’a presque rien dit ! Bande­annonce la plus visionnée de l’histoire en 24 heures (389 millions de vues) et durée record d’un film Marvel (3 heures !)  : « Endgame » est sans doute le plus sombre des « Avengers », et celui qui a le plus grand enjeu. Il mêle séparations, retrouvailles, sacrifices, bataille titanesque... et un peu d’humour quand même. Ayant eu beaucoup d’attentes, on avoue être un peu déçus. On attendait plus renversant. Bien sûr, il y a des surprises, mais tous les scénarios avaient déjà été envisagés par les fans. Finalement, on ressort avec l’impression d’avoir assisté à une sorte de melting­pot­best­of Marvel, plein de bonnes choses, mais trop éparpillées et survolées. –MARINE GUILLAIN « Avengers  : Endgame » De Joe et Anthony Russo.Avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Brie Larson.HHIII Le skate, c’est toute leur vie DRAMÉDIE Los Angeles, années 1990. Un gosse de 13 ans, Stevie (Sunny Suljic, très convaincant), subit le sale caractère et la domination de son grand frère (Lucas Hedges). Lorsqu’il rencontre une bande de skateurs du quartier, Stevie va rapidement passer d’enfant à adolescent  : il enlève le poster de Tortues Ninja dans sa chambre, apprend à fumer, à boire, à skater, à draguer les filles... Pour son premier film derrière la caméra, l’acteur américain Jonah Hill nous livre une recomposition des nineties bourrée de références. Les personnages charismatiques donnent à « Mid90s » une fraîcheur absolue, c’est drôle et touchant. –MAG « Mid90s » De Jonah Hill.Avec Sunny Suljic, Lucas Hedges, Olan Prenatt. HHHHI COTATION HHHHH Chef-d’œuvre HHHHI Excellent HHHII Bon HHIII Passable H Mauvais I Détestable Pas vu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :