20 minutes Genève n°2019-04-18 jeudi
20 minutes Genève n°2019-04-18 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-18 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : des corbeaux pillent les bougies de tombe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Pas question de ranger les skis Le week-end de Pâques n’est jamais tombé si tard dans la saison depuis huit ans. Paradoxe météorologique  : la neige est encore là. Les amateurs de glisse pourront prolonger leur plaisir dans près de 25 domaines skiables encore ouverts. C’est en Suisse centrale que l’on trouve les plus grandes quantités de neige, indique Suisse Tourisme. PUB jusqu’au 04.06.19 suisse.20min.ch Elle restait « attachée » au Valais  : rattrapée par le fisc VAUD Le Tribunal cantonal vient de trancher  : quand on habite et travaille dans un canton, c’est là qu’on doit payer ses impôts. Est-ce la fin d’une transhumance qu’on peut observer sur l’autoroute en fin de semaine ? Immatriculées en Valais, des voitures quittent ce canton chaque dimanche soir pour y revenir le vendredi soir. C’est ce qu’a fait dès 2012 une infirmière trentenaire  : elle travaillait et habitait dans le canton de Vaud tout en continuant à payer ses impôts dans la commune de domicile de ses parents, en Valais, où elle se rend souvent. Si le fisc valaisan n’y trouvait rien à redire, l’administration vaudoise a réclamé qu’elle paie ses impôts là où INTERNET 12 MOIS À SEULEMENT 39.–chf/mois AU LIEU DE 69.– L’infirmière disait retourner chaque week-end chez ses parents. –KEY elle habite. Mais la jeune célibataire s’y est opposée. Le Tribunal cantonal vient de lui donner tort. Pour lui, la recourante « n’a pas démontré Rabais de 30.–/mois pendant une année à la souscription d’un abonnement entre le 27.3.2019 et le 4.6.2019. Frais uniques de 70.–. Durée minimale du contrat 12 mois. Plus d‘infos sous wingo.ch Vingt-neuf incidents en prison imputés à Carlos ZURICH « Il est rare qu’un prisonnier commette autant de crimes lors de son incarcération. » Le procureur zurichois Ulrich Krättli commente ainsi les vingtneuf incidents commis par celui que la presse avait surnommé Carlos et qui avait fait couler beaucoup d’encre alors que, jeune délinquant, on lui avait aménagé un programme coûteux pour Son chargement s’est enflammé APPENZELL Regarder souvent dans son rétroviseur peut s’avérer payant. C’est ainsi que le chauffeur d’un camionpoubelle s’est rendu compte, mercredi matin, que de la fumée s’échappait de son véhicule. Il s’est alors arrêté et a constaté que les déchets de la veille qu’il convoyait en direction de Trogen prenaient feu. Les pompiers appelés en renfort se sont rendus rapidement maîtres du sinistre. Les dommages au camion ne sont pas encore chiffrés. qu’elle entretient des liens personnels et sociaux particulièrement intenses avec la commune de ses parents ». La jeune femme a vécu dans deux Le vent a attisé les braises qui couvaient. –POL. AR localités vaudoises distinctes depuis 2012. Des « résidences secondaires », selon elle. « C’est en Valais que je vis en fin de semaine, et parfois même la semaine vu mes horaires irréguliers à la clinique », a-t-elle soutenu. Les juges ont eu du mal à croire qu’elle n’avait pas tissé de liens dans le canton de Vaud en six ans de présence. Et la taille généreuse de son logement en faisait plus qu’un simple pied-à-terre. Ils ont souligné que la situation aurait été évaluée différemment dans le cas d’un père dont femme et enfants vivraient en Valais. L’infirmière devra donc payer les impôts passés auprès du fisc vaudois. Mais pas les futurs  : elle vient de déménager en Valais, où elle travaille désormais. –CHRISTIAN HUMBERT le sortir de la violence. Entre janvier 2017 et octobre 2018, le prévenu a frappé et blessé des gardiens. Il a aussi démoli du matériel, et il est également poursuivi pour menace contre l’autorité. Le Ministère public, qui communique cette mise en accusation, ne fait pas part, avant le procès, des sanctions qu’il va requérir. –JBM
JEUDI 18 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Écharpe maternelle pour le bébé suricate BÂLE Le carnet rose se remplit au zoo de la cité rhénane. Un suricate y est venu au monde il y a quelques jours. En dix ans, ce n’est que la quatrième naissance fêtée par l’établissement. La maman a connu PUB l’an dernier deux nouveaux partenaires et ce ménage commun en vase clos se passe à merveille. Les trois adultes se partagent désormais la garde du nouveau-né. –PHOTO ZOO BÂLE Rien que le prix sent déjà bon. 50% Tous les récipients isothermes, cafetières et théières, Bialetti et Cucina & Tavola (excepté les articles Hit), p.ex. cafetière Bialetti argentée, pour 6 tasses, la pièce, 19.95 au lieu de 39.95, valable jusqu’au 29.4.2019 lot de 4 40% Les cafés de 19.65 au lieu de 32.80 Caruso Caffè Classico, en grains ou moulu, en lot de 4, UTZ p.ex. moulu, 4 x 500 g Les articles bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 16.4 AU 22.4.2019, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK Suisse 7 Multirécidiviste de la route en prison ZURICH Un retraité a écopé de 30 mois de taule pour infraction grave au Code de la route. Il avait déjà un lourd passé judiciaire. Le prévenu s’est vu retirer son permis de conduire en 1984. –ISTOCK Les tribunaux n’ont plus aucun secret pour le sexagénaire qui s’est retrouvé mardi, une nouvelle fois, face aux juges du Tribunal de district de Horgen. Par le passé, ce retraité de 68 ans, accro à diverses drogues, avait déjà comparu à cinq reprises devant la justice pour des délits routiers. Il a l’habitude de conduire sans permis et de commettre de graves violations du Code de la route. Selon le « Tages-Anzeiger », son permis lui a été retiré une dernière fois en 1984... pour une durée indéterminée. Cette fois, la Cour a eu la main lourde – en raison des multiples délits pour lesquels il avait été condamné par le passé – et l’a condamné à 30 mois de prison ferme. Ses dernières frasques routières  : un jour, le sexagénaire, sans permis valable, était garé sur un parking de Zurich lorsque des agents en civil ont voulu le contrôler. Il a alors tenté de fuir à vive allure, poursuivi par la police. Il s’est finalement encastré dans un poteau. Une semaine plus tard, rebelote quand il a tenté de se soustraire à un contrôle routier. –OFU



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :