20 minutes Genève n°2019-04-17 mercredi
20 minutes Genève n°2019-04-17 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-17 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,1 Mo

  • Dans ce numéro : il tue pour un natel sans aucun remords.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Sport, Stan Wawrinka n’arrive plus à conclure ses parties –AFP –GETTY TENNIS Le Vaudois a servi pour le match hier contre Marco Cecchinato avant d’étaler ce qui le sépare encore du plus haut niveau. Il a perdu 0-6 7-5 6-3. Fabien Galthié va prendre la tête du XV de France après le Mondial. S’il comptait sur sa semaine monégasque pour étalonner son niveau, le voyage a porté ses fruits. Stan Wawrinka (ATP36) rejoue magnifiquement, mais il ne fait plus peur. En d’autres termes, il frappe et Le Suisse de 34 ans y était presque, mais a laissé l’Italien (méd.) revenir. Retrouvez sur notre apples potins et les résultats des circuits ATP et WTA. La marque de référence 55,089km Victor Campenaerts a profité de l’avantage de l’altitude pour battre le record de l’heure, hier sur la piste du vélodrome mexicain d’Aguascalientes. Le cycliste belge de 27 ans a amélioré de 563m la performance du Britannique Bradley Wiggins, réalisée à Londres en 2015. Nouveau patron chez les Bleus RUGBY Fabien Galthié va rejoindre l’encadrement du XV de France en vue du Mondial 2019 au Japon, cet automne, avant de devenir sélectionneur jusqu’à celui de 2023, a révélé hier le site web de « L’Équipe ». Galthié, 50 ans, intégrera dans un premier temps le staff de Jacques Brunel. L’ancien demi de mêlée et capitaine de la sélection française en a porté le maillot à 64 reprises. Comme entraîneur, il a notamment mené le Stade Français au titre de champion national en 2007. bouge parfaitement mais peine à diffuser cette force tranquille qui accompagne les meilleurs dans la gestion des matches. Hier, « Stanimal » a ainsi démontré durant une heure ce qui en fait l’un des meilleurs. Lou Williams (en noir) a inscrit 29 points en 2e mi-temps ! –KEY À 6-0 5-4, service à suivre, Marco Cecchinato (ATP16), demifinaliste du dernier Roland- Garros, avançait en mode survie. Et puis, il a suffi d’une approche de revers mal touchée pour que le doute s’invite. Trois jeux et une vague de fautes directes plus tard, le Vaudois se retrouvait embarqué dans un 3e set fatal. « C’est frustrant. Je jouais bien, je servais pour le match. Puis je suis devenu d’un coup trop hésitant, admettait-il. Les victoires aident à retrouver les automatismes pour finir les matches plus facilement. C’est ce que je recherche en ce moment. » Une quête d’assurance qui, sauf à Rotterdam (finale), est restée peu fructueuse. Faut-il s’en inquiéter ? Un coup d’œil au niveau de jeu et de frustration de Novak Djokovic, face à PhilippKohlschreiber, pourrait rassurer le Vaudois. En effet, il n’y avait jamais 35 places d’écart entre les deux hommes. Mais « Nole », lui, a trouvé le moyen de ga- gn ner. –MATHIEU AESCHMANN sports.20min.ch Une incroyable remontée BASKETBALL « Trois choses sont certaines dans la vie  : la mort, les impôts et le fait que notre équipe ne lâche jamais rien. » Le double tenant du titre aurait mieux fait de prendre au sérieux ce tweet des Los Angeles Clippers, publié lundi avant l’acte II du 1er tour des play-off. Car en soirée, sur son parquet, Golden State a dilapidé une marge de 31 points (94-63 après 29’de jeu) et subi la plus grande remontée de l’histoire des séries en NBA. Score final 131-135, et 1-1 dans ce duel. Derrière un Lou Williams déchaîné (36 points, 11 assists), les Clippers ont serré les dents et éteint Stephen Curry & Cie, pour prendre la tête à 16 » du terme grâce à un panier primé du rookie Landry Shamet. Le pivot Montrezl Harrell (9 sur 9 aux tirs, 25 points et 10 rebonds) a apporté sa pierre à l’édifi fice, alors que son vis-à-vis des War- riors, DeMarcus Cousins, est Foot en bref Sauvé par sa bêtise ANGLETERRE Le gardien gallois de Crystal Palace Wayne Hennessey, 32 ans, qui avait esquissé un salut nazi lors d’une soirée avec des coéquipiers, a été blanchi par une commission de discipline en raison de son « degré d’ignorance lamentable », a révélé hier la Fédération anglaise de football (FA). Lo Celso au Betis ESPAGNE Le milieu de terrain international argentin Giovani Lo Celso (23 ans), qui était prêté par le PSG au Betis Séville, rejoint définitivement le club andalou, ont annoncé les clubs hier. Montant du transfert  : 22 millions d’euros. Il part après trois mois BELGIQUE Anderlecht, le club le plus titré du Plat Pays, a annoncé hier le départ de son coach, le Néerlandais Fred Rutten, 56 ans, seulement trois mois après son arrivée. Il est remplacé par le Français Karim Belhocine, 41 ans. sorti après 4 minutes seuleblessé à une cuisse. ment, Ses play-off pourraient être déjà terminés. –YMU
MERCREDI 17 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Sport 31 Nino Niederreiter (auc.) et Carolina ont corrigé Washington 5-0. –KEY La cabriole « Une voiture a brusquement freiné à l’approche d’un rétrécissement et j’ai heurté l’arrière de plein fouet. Je n’avais jamais eu aussi mal » Tiesj Benoot. Le cycliste belge de 25 ans, passé au travers d’un parebrise dimanche sur Paris-Roubaix, souffre d’une clavicule fracturée et de multiples contusions. Il sera absent plusieurs semaines. Sam Bennett gagne au sprint CYCLISME L’Irlandais de 28 ans (Bora) a enlevé hier au sprint la 1re étape du Tour de Turquie, disputée entre Istanbul et Tekirdag sur 156,7km. Le vainqueur du jour a devancé sur la ligne le Néerlandais Fabio Jakobsen et l’Australien Caleb Ewan, pour signer son 5e succès de la saison et revêtir la première tunique de leader de l’épreuve. Sam Bennett a profité d’un gros travail de l’équipe de son dauphin, qu’il a débordée dans les 100 derniers mètres. Pour l’Irlandais, c’est la 8e victoire en trois ans en Turquie. –AFP Avec autorité, le CP Berne reprend la main chez lui HOCKEY Les Ours ont raflé l’acte III de la finale grâce à l’expérience de leurs leaders. Ils mènent 2-1 dans la série face à Zoug. Le CP Berne est décidément infatigable. Les joueurs de la capitale, qui ont disputé l’équivalent de cinq matches de plus que les Zougois depuis le début des play-off, ont encore appuyé sur l’accélérateur hier lors de l’acte III de la finale. « Nous sommes partis très fort et nous les avons mis sous pression, a expliqué le capitaine du SCB, Simon Moser. C’est sans doute notre meilleur match de la saison. C’est le genre de performance qu’il faut afficher pour battre cette équipe zougoise. » Les leaders bernois, une fois de plus, sont sortis du lot et ont montré l’exemple à suivre  : Moser, au four et au moulin, mais aussi l’incontournable Tristan Scherwey, le défenseur Ramon Untersander et l’Américain Mark Arcobello. Le retour au jeu de Gaëtan Haas, dès l’acte II de la finale, pèse aussi Berne – Zoug 4-1 (3-1 0-0 1-0) RAPIDE Le CP Berne a surpris l’EV Zoug après 4 minutes déjà. Le capitaine, Simon Moser, a dévié un tir de l’Américain Mark Arcobello en power-play (1-0). L’EV Zoug a égalisé grâce à CarlKlingberg depuis un angle fermé et avec la complicité involontaire Une belle nuit pour les Suisses en NHL dans la balance. « Nous avons pris l’élan du dernier match gagné à Zoug et nous leur avons mené la vie dure », a souligné le centre international du club de la capitale. Le CP Berne s’est appuyé sur la routine de ses cadres pour Sur notre app  : tout le hockey suisse et la NHL. L’ailier américain Mark Arcobello (3 points hier) a pesé sur la rencontre face à l’EV Zoug. –KEYSTONE de Leonardo Genoni (8e). Arcobello, d’un tir direct, a permis au SCB de reprendre les devants (9e). Tristan Scherwey, en contre-attaque, a ensuite ajusté la lucarne pour le 3-1 (13e). Si les Zougois ont fait le forcing en troisième période, les Ours ont parfaitement géré leur avance avant d’inscrire le but de la sécurité par Arcobello dans la cage vide (57e, 4-1). HOCKEY Dix ans après leur dernier match de play-off chez eux, les Carolina Hurricanes ont fessé lundi les Washington Capitals (5-0), revenant à 2-1 dans cette série. Dominatrice (45 tirs cadrés à 18), l’équipe du Grison Nino Niederreiter a impressionné. Le duel a été pimenté par un combat au terme duquel la star des Capitals Alex Ovechkin a mis K.-O. un autre Russe, la recrue Andreï Svechnikov. Sans Yannick Weber mais avec le Bernois Roman Josi, les Nashville Predators se sont imposés 2-3 à Dallas et ont pris les devants dans la série (2-1). De retour au sein du Colorado Avalanche, le Zurichois Sven Andrighetto a, lui, participé au net succès 6-2 sur les Calgary Flames. L’équipe de Denver a ainsi pris les commandes dans le duel au meilleur des sept matches (2-1). –EMF reprendre la main avec beaucoup d’autorité dans cette finale, après avoir pourtant perdu le premier acte à domicile, jeudi dernier. Le SCB a remporté là un deuxième match de rang grâce à un début de rencontre canon et à l’efficacité de PostFinance Arena 17 031 spect. Arbitres Wiegand, Stricker ; Wüst, Kaderli Buts 4e Moser (Arcobello, Untersander, à 5c.4) 1-0 ; 8e Klingberg (Everberg, Roe) 1-1 ; 9e Arcobello (Andersson) 2-1 ; 13e Scherwey (Mursak, Haas, à 5c.4) 3-1 ; 58e Arcobello (5c.6, cage vide) 4-1. CP Berne Genoni ; Burren, Untersander ; Krueger, Blum ; Andersson, Les marathons avancés aux JO Les marathons des JO 2020 partiront à 6h du matin afin de réduire les risques liés à la chaleur de l’été à Tokyo, ont confirmé hier les organisateurs en publiant le programme des Jeux. Des médecins japonais s’étaient inquiétés du risque potentiellement « mortel » pour les athlètes, qui devaient initialement courir dès 7h. ses unités spéciales (3-1 après 13 minutes de jeu). Les Zougois, qui s’étaient baladés en quarts contre Lugano puis en demi-finales face au LHC (une défaite en neuf matches), devront réagir très rapidement, dès demain. –CYRILL PASCHE, BERNE B. Gerber ; C. Gerber ; Rüfenacht, Arcobello, Moser ; Boychuk, Mursak, Ebbett ; Sciaroni, Heim, Scherwey ; Berger, Haas, Bieber ; Kämpf. Entraîneur  : Jalonen. Pénalités 2 x2’EV Zoug Stephan ; Morant, Diaz ; Schlumpf, Zgraggen ; Thiry, Alatalo ; Zryd ; Klingberg, Roe, Everberg ; Martschini, McIntyre, Suri ; Lammer, Senteler, Simion ; Leuenberger, Albrecht, Schnyder ; Zehnder. Entraîneur  : Tangnes. Pénalités 6 x 2’



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :