20 minutes Genève n°2019-04-17 mercredi
20 minutes Genève n°2019-04-17 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-17 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,1 Mo

  • Dans ce numéro : il tue pour un natel sans aucun remords.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
–EPA –AP 2 Actu, actu.20min.ch Et maintenant, place à des En s’effondrant à travers la voûte, la flèche et une partie de la charpente ont jonché le sol de la cathédrale d’un monceau de débris calcinés. Promesses de dons par millions d’euros RECONSTRUCTION D’Apple à LVMH en passant par des anonymes, les promesses de dons affluent pour rebâtir le monument. Hier, elles dépassaient 800 millions d’euros. Plusieurs grandes fortunes et sociétés ont débloqué des centaines de millions d’euros, alors qu’une souscription nationale va être lancée. L’assureur Groupama offrira, lui, 1300 chênes qu’il prélèvera dans ses forêts normandes. Mais les dons viennent aussi de l’étranger  : Szeged versera 10000 euros, s’estimant redevable ; en 1879, Paris avait aidé à la reconstruction de cette ville hongroise dévastée par une inondation. En Suisse, par exemple, les mines de sel de Bex (VD) ont décidé de céder leur recette d’hier. –AFP/GMA La famille Arnault (LVMH) était sur place. Elle a promis 200 millions. En bref Victor Hugo best-seller SUCCÈS « Notre-Dame de Paris » était No 1 des ventes hier sur Amazon. Un passage résonne particulièrement  : Victor Hugo décrit « une grande flamme qui montait entre les deux clochers ». En novembre 2015, c’est « Paris est une fête », d’Ernest Hemingway, qui était sollicité après les attentats. Concert de cloches HOMMAGE Symboliquement, toutes les cathédrales de France vont faire sonner leurs cloches ce mercredi à 18 h50, heure à laquelle a démarré l’incendie de la cathédrale. Elles résonneront aussi à Westminster, en Angleterre. Message maladroit COUAC Dès les premières heures de la catastrophe, les théories du complot ont fleuri sur les réseaux sociaux. Aux États-Unis et en Corée du Sud, YouTube y a contribué en diffusant par erreur sous les images de l’incendie un bandeau évoquant le 11 septembre. PARIS Les pompiers ont lutté toute une nuit pour maîtriser l’incendie. La reconstruction de Notre-Dame s’annonce longue et coûteuse. Un spectacle de désolation s’offrait hier aux centaines de badauds qui ont défilé toute la journée devant l’édifice sinistré  : la cathédrale a perdu sa flèche et sa majestueuse charpente, ravagées par un énorme incendie qui s’est déclaré à 18h50 lundi soir. La voûte a été endommagée mais semble tenir bon. De même, les 8000 tuyaux de l’orgue du XVe siècle ont résisté aux outrages des gravats et de l’eau. « Les grandes peintures de Notre-Dame de Paris n’ont pas subi de dommages liés à l’incendie, mais plutôt aux fumées », a complété le ministre de la Culture, Franck Riester. Il s’en est fallu de peu  : le sauvetage de la cathédrale, vieille de plus de 800 ans, s’est joué « à un quart d’heure, une demi-heure près », a estimé le La projection 10 à 20 ans C’est le temps qu’il faudra pour reconstruire l’édifice, selon Stéphane Bern, animateur TV et spécialiste du patrimoine. « Il faut se donner non pas dix ans, quinze ans, mais trois ans », a réagi l’ancien ministre de la Culture Jack Lang. Quant au président Macron, il vise cinq ans. Le Christ aurait porté cette couronne peu avant sa crucifixion. –AP Sainte couronne d’épines sauvée INVENTAIRE On a cru le coq en cuivre du sommet de la flèche fondu par le feu. Le volatile a été retrouvé en fin de journée déformé mais réparable. Il abrite, selon l’Église, des reliques de sainte Geneviève et de saint Denis. La sainte couronne d’épines a aussi pu être sauvée des flammes. Tout comme un morceau de la Croix et un clou de la Passion. Les trois rosaces et l’autel ont également résisté, comme des œuvres d’art conservées dans le « trésor » de l’édifice.
MERCREDI 17 AVRIL 2019/20MINUTES.CH travaux titanesques –GETTY/AP Hier matin, la cathédrale présentait une silhouette tronquée. Plus de 400 pompiers ont été mobilisés pour éteindre les flammes en 15 heures. secrétaire d’État à l’Intérieur Laurent Nuñez. Quelque 400 pompiers sont venus à bout des flammes hier matin, après quinze heures de lutte. Les deux tours emblématiques de la façade ouest ont été épargnées et de nombreuses pièces rares ont pu être évacuées à temps. Les travaux de reconstruction coûteront des centaines de millions de francs. Selon l’animateur Stéphane Bern, grand spécialiste du patrimoine français, l’argent ne devrait pas manquer  : la catastrophe a provoqué un énorme élan de solidarité et les dons affluent (lire ci-dessous). Du La comédie musicale de 1998 tourne encore à l’heure actuelle. –AFP Kremlin au Japon en passant par le monde musulman, de nombreux chefs d’État ont exprimé leur soutien au Gouvernement et au peuple français. La piste criminelle n’est pas privilégiée L’enquête sur les causes du sinistre s’oriente vers « la piste accidentelle », selon le procureur de Paris, Rémy Heitz  : « Rien, en l’état, ne va dans le sens d’un acte volontaire. » Une quinzaine d’ouvriers et d’employés ont déjà été entendus. Mais les investigations s’annoncent longues et complexes, a annoncé le secrétaire d’État à l’Intérieur, Laurent Nuñez. Les experts de la police n’ont pas encore pu pénétrer dans l’édifice, qui n’est pas complètement sécurisé. MONTREUX (VD) Parolier de la comédie musicale « Notre-Dame de Paris », le Canadien Luc Plamondon n’exclut pas un show avec le casting original. « J’ai les larmes aux yeux. « Notre-Dame de Paris », c’est quand même une partie de ma vie. » C’est la voix cassée par l’émotion que Luc Plamondon La destruction partielle de la cathédrale, qui a inspiré nombre d’œuvres littéraires, a également suscité une vive émotion dans les milieux artistiques. « Elle incarne notre relation avec l’Histoire. Quand on voit un tel édifice être détruit, c’est comme si quelqu’un mourait », a ainsi réagi l’écrivain britannique Ken Follett, dont le best-seller « Les piliers de la Terre » a notamment été inspiré par la cathédrale Notre-Dame. –AFP/PHF répond au téléphone depuis Montreux, sa ville d’adoption. Sa comédie musicale, qui a connu un succès phénoménal à la fin des années 1990, a révélé bon nombre de chanteurs comme Hélène Ségara, Julie Zenatti ou encore Garou. Des artistes qui pourraient retrouver leur rôle d’Esmeralda, Fleur-de-Lys et Quasimodo afin de récolter des fonds pour la reconstruction de l’édifice. Actu 3 Un soutien mondial « Je forme le vœu que la cathédrale Notre- Dame puisse redevenir, grâce aux travaux de reconstruction et à la mobilisation de tous, ce bel écrin au cœur de la cité » François, pape de l’Église catholique et évêque de Rome « Je suis profondément choqué de voir la cathédrale Notre- Dame, l’icône de Paris révérée par le monde entier, ravagée par les flammes » Shinzo Abe, Premier ministre japonais « C’est un symbole historique de la France, un trésor inestimable de la culture européenne et mondiale et l’un des lieux de culte chrétiens les plus importants » Vladimir Poutine, Président russe « Mes pensées et mes prières accompagnent les fidèles de la cathédrale et de toute la France en cette période difficile » Élisabeth II, Reine et cheffe de l’Église d’Angleterre Un spectacle pour récolter des fonds ? Plume à succès planétaire Luc Plamondon, 77 ans, a connu ses premiers succès en 1970.Auteur prolifique, il a écrit pour Julien Clerc, Diane Dufresne ou Johnny Hallyday. Mais il est surtout connu comme le parolier de l’opéra rock « Starmania », sur une musique de Michel Berger (1978).Vingt ans plus tard, il signe la comédie musicale « Notre-Dame de Paris » avec Richard Cocciante. « Quelqu’un de très sérieux m’a proposé ce matin (ndlr  : hier) de remonter « Notre-Dame de Paris » avec des chanteurs de l’époque. Ce serait beau de faire quelque chose avec eux, pas pour l’argent, mais pour récolter un maximum de fonds », nous a confié le septuagénaire. Le producteur et parolier est « évidemment partant » pour ce spectacle exceptionnel, ce d’autant plus que « les chanteurs ont l’air de le vouloir ». Il l’imagine « dans une très grande salle ou dans un stade ». Par ailleurs, Luc Plamondon ne cache pas qu’il serait très touché de revoir ses ex-protégés réunis sur scène. « Vingt ans après, ils sont encore très beaux ! » –JULIEN DELAFONTAINE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :