20 minutes Genève n°2019-04-16 mardi
20 minutes Genève n°2019-04-16 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-16 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : Paris sous le choc.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Musique, sortir.20min.ch « Dingue de jouer à Miami » Ryangel a présenté son titre sur les toits de Miami. –A. TACHE 20 secondes Il va briser la glace ISLANDE Martin Garrix mixera dans un cadre insolite le 21 juin au Secret Solstice Festival en Islande. Le meilleur DJ du monde se produira pour cent privilégiés à cinq mètres sous le glacier du Langjökull, près de Reykjavik. Des concerts dans des tunnels de lave sont aussi proposés. Un carton financier ROCK « Bohemian Rhapsody », biopic sur le groupe Queen, a dépassé la barre des 900 millions de dollars de recettes alors qu’il n’en a coûté que 50 à produire. Cela en fait le film biographique sur la musique le plus rentable de l’histoire. Et ce n’est peut-être pas fini puisqu’il est encore à l’écran en Chine et au Japon. Nouvel album annoncé ÉTATS-UNIS Après quatre ans de silence, Madonna sortira prochainement « Madame X ». Celle-ci serait « un agent secret voyageant dans le monde, changeant d’identité, se battant pour la paix et amenant la lumière ». La date de sortie n’est pas connue. J Balvin a marqué l’histoire de la musique reggaeton ÉTATS-UNIS Le Colombien est le premier artiste latino à s’être produit en tête d’affiche dans le prestigieux Coachella. C’est une petite révolution qui s’est jouée dans la nuit de samedi à dimanche dans le désert californien. Il a fallu attendre la 20e édition du Coachella pour voir un artiste latino se produire en tête d’affiche sur la grande scène. Cet honneur est revenu au chanteur colombien J Balvin, auteur des tubes « X » avec Nicky Jam ou « Mi Gente » avec Willy William. « J Balvin a écrit l’histoire », a sobrement titré le « Rolling Stone » américain. « C’est un jour très spécial. J’ai toujours dit que si j’arrivais au Coachella, ce serait une vitrine. Ça l’est aujourd’hui. L’an passé j’ai joué avec Beyoncé. Là, me voici avec tous les latinos et les dreamers (ndlr  : nom Cocorico ! Ce n’est pas tous les jours que notre pays peut s’enorgueillir de voir des artistes du cru sur l’affiche d’un des festivals les plus réputés de la planète.Après un premier passage le week-end passé, le duo zurichois d’electro HOUSE « I Can Feel It », nouveau morceau de Ryangel, arrive vendredi. Le Vaudois de 27 ans est allé le présenter en exclu en Floride il y a deux semaines, durant la Miami Music Week. « J’ai été invité par le label sur lequel je sors ce single à une soirée qu’il organisait. C’était sur le rooftop d’un hôtel au coucher du soleil. C’était dingue », s’est souvenu le DJ et producteur au bout du fil. Ce n’est pas tout. Ledit label n’est autre que Sirup, basé à Zoug et qui gère les carrières des stars EDX, Nora en Pure ou Croatia Squad. Le Vaudois a mis des mois avant de séduire la maison de disques avec une de ses prods  : « C’est comme dans une équipe de foot. Le joueur doit pouvoir s’adapter au style de l’entraîneur. J’ai envoyé cinq autres titres avant que « I Can Feel It » ne plaise au label. » –FEC Le chanteur colombien, 33 ans, a rendu hommage à la musique latine avec un medley des hits du genre. –AFP donné aux enfants arrivés clandestinement aux États- Unis). Comme moi, ils n’ont pas peur de suivre leurs rêves. Des Suisses sur les scènes du festival Adriatique rejouera samedi lors de la deuxième phase de l’événement. La veille, Nora en Pure, DJ sud-africaine résidant à Zurich, mixera sa deep house sur la scène Sahara, la deuxième plus grande du Coachella. Un très étrange compte à rebours Taylor Swift (photo) excite ses fans sur les réseaux sociaux. La chanteuse américaine a d’abord posté samedi une photo d’un bijou en forme de cœur. Di- manche, elle a publié un autre cliché sur lequel on découvre ses mains habillées de quatre bagues. Seul indice laissé  : la date du 26 avril. Sortira-t-elle un inédit, un clip ou même un album ? Il faudra patien- ter pour le savoir. Qu’on continue à nous qualifier de fous tant qu’on continue à rêver », a réagi J Balvin sur Instagram. Pour marquer le coup, il n’a pas uniquement interprété ses titres. Sur scène, il a réalisé un best of de la musique latino et reggaeton, parfois avec des icônes du genre comme Sean Paul. La présence en haut de l’affiche de J Balvin est d’autant plus forte que le propriétaire du festival est réputé pour faire partie de la droite dure américaine. Phillip Anschutz, patron d’AEG, société organisatrice du Coachella notamment, a souvent été critiqué pour ses propos anti-immigration, anti- LGBT et climatosceptiques. Vu l’affiche plutôt diversifiée de cette année, ce businessman a dû mettre de l’eau dans son vin. –FABIEN ECKERT Extrait vidéo du live de J Balvin sur notre app.
MARDI 16 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Télévision 27 Un Jedi à la sauce western DISNEY+ « The Mandalorian », première série en live action dérivée de la saga « Star Wars », promet de séduire les fans de la première heure. Gina Carano, CarlWeathers et PedroPascal (en bas à dr.) jouent dans « The Mandalorian ». –DR Les toutes premières images de la série dérivée de « Star Wars » sont à découvrir sur notre app. Trop dur d’être séparés W9 Les fans de Jessica Thivenin sont sous le choc depuis la diffusion de l’épisode de l’émission « Les Marseillais  : Asian Tour », vendredi dernier. Et pour cause  : elle a annoncé aux autres candidats qu’elle quittait l’aventure en cours de route. Afin de consoler ses followers, l’épouse de Thibault leur a expliqué le lendemain sur Instagram la raison de son départ  : « Même si ça a été dur pour moi de prendre cette décision, il était temps pour moi de partir pour rejoindre mon mari, mes toutous, a-t-elle écrit en légende d’une photo où on la voit avec sa petite famille. J’ai préféré rentrer chez moi plutôt que de mal vivre la fin de l’aventure et n’être pas bien. Merci à tous et ce n’est qu’un au revoir. » –LJA Jessica avait hâte de retrouver Thibault et leurs chiens. –DR La Star Wars Celebration, tenue à Chicago le week-end dernier, a ravi ses visiteurs. Lors de la convention, ils ont pu découvrir en exclusivité les images de « The Mandalorian », première série en live action dérivée de « Star Wars ». Jusqu’à présent, les autres fictions issues de l’univers de George Lucas, telles que « Clone Wars », « Rebels », « Resistance » ou « Les forces du destin », étaient toutes des séries animées. Créé par Jon Favreau et Dave Filoni, le feuilleton, dont l’histoire se déroule cinq ans après les événements du « Retour du Jedi », aura des allures de western. On y découvrira de nouvelles planètes, espèces, vaisseaux, mais aussi des personnages inédits. Parmi eux, le Mando (PedroPascal), chasseur de primes chargé d’une importante mission dans les bas-fonds de la galaxie. « C’est un gunfighter mystérieux et solitaire à la moralité douteuse, issu des meilleurs westerns... il est badass », a-t-il déclaré à la conférence de presse, devant un public captivé. À ses côtés, Cara Dune (Gina Carano) lui prêtera main-forte. Elle est décrite comme « une ancienne shock trooper rebelle ayant du mal à se réintégrer après la guerre ». Dans sa mission, le duo sera dirigé par Greef Karga (CarlWeathers), patron d’une guilde de mercenaires. Déjà conquis, les fans de « Star Wars » devront toutefois patienter jusqu’au 12 novembre pour voir la série sur Disney+, aux États-Unis. –LUDOVIC JACCARD Les zombies séduisent encore NETFLIX La nouvelle série de la plateforme, « Black Summer », a reçu de bonnes critiques. Dans ce spin-off de « Z Nation », on suit les aventures de Rose, une mère séparée de sa fille, lors d’une invasion de Leah reviendra sur le petit écran morts-vivants dans un monde apocalyptique. « On peut voir cette série comme une sorte de « Walking Dead », sans tout son mélodrame artificiel et sans ses bavardages prétentieux », lit-on sur TVGuide.com. Une série adaptée du film « Love, Simon », sorti en 2018, qui racontait l’histoire d’un ado qui se découvre gay, sera bientôt diffusée sur Disney+. Les deux œuvres sont dérivées du roman de Becky Albertalli, « Leah à contretemps ». L’histoire évoquera les turpitudes de la meilleure amie de Simon, Leah. Dans le film, le duo était incarné par Katherine Langford et Nick Robinson (photo). D’autres acteurs joueront leur rôle dans la série.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :