20 minutes Genève n°2019-04-15 lundi
20 minutes Genève n°2019-04-15 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-15 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : grugés par le futur permis de conduire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Marie - Thérèse est prête à accueillir le solaire chez elle ! Et vous ? Le solaire pour toutes et tous à Genève Trouvez l’offre qui vous correspond sur sig-solairepourtous.ch 4 Genève VILLE Inspirée par Paris, une candidate à la mairie veut introduire les « permis de végétaliser » les rues. Planter des fleurs sur le trottoir, y cultiver des légumes, bref, inciter les Genevois à verdir la ville. Voici la proposition de Marie Barbey-Chappuis, élue municipale PDC. La candidate à la mairie déposera mardi une motion pour que la Ville introduise un « permis de végétaliser », sur le modèle étrenné à Paris en 2015 et qui a conquis plusieurs villes françaises. « C’est un projet simple, peu coûteux, pour embellir la cité et renforcer la convivialité », plaide-t-elle. L’habitant choisit un pied d’arbre ou un parterre, voire un carré de bitume où poser un pot. Il fait une demande Le droit de jardiner en ville existe à Lausanne depuis 2012. « Une quinzaine d’autorisations d’entretien par des tiers ont été octroyées depuis 2012 », dit Pascale Aubert, déléguée à la nature. Le bilan ? « Dans l’ensemble positif », mais certains lieux (gratuite) à la Municipalité où il décrit son projet, indique le lieu, s’engage à l’entretenir, à ne pas utiliser de pesticides et à planter local. Un mois après, il reçoit (ou pas) le fameux « permis de végétaliser » le domaine public. « À Paris, depuis 2015, il y a eu 4000 demandes pour 2000 permis délivrés », relate l’élue, qui note aussi que jardiner dans la rue crée du lien et incite à se parler. Elle ne craint pas la multiplication de friches après l’engouement initial, geneve.20min.ch Elle veut fleurir le CANTON Un millier de motardes et de motards ont défilé hier à l’appel de l’association Toutes en Moto TEM CH. Le parcours les a menés de Satigny au pont L’expérience de la Ville de Lausanne ont été rendus, « car le travail que cela représente est parfois sousestimé ; l’arrosage est aussi un facteur limitant. » Lausanne veut relancer le concept en 2019, en faisant un appel à propositions et en finançant le matériel, dont des bacs. Cuir et casques pour réclamer l’égalité – « à Paris, les gens crochent » – ni une surcharge pour les jardiniers municipaux. « À Montpellier, ils ont commencé par cent permis. On peut débuter avec peu. C’est du win-win  : la Municipalité verdit la ville sans être directement impliquée, l’habitant gagne en qualité de vie. » Chef des Espaces verts, Daniel Oertli juge l’idée « tout à fait faisable ». Il a déjà reçu des demandes de particuliers, « mais c’est rare ». Il n’attend donc pas des milliers de volontaires. –JÉRÔME FAAS du Mont-Blanc et retour. Très étalé, le cortège a quelque peu bloqué la circulation. Les femmes étaient en tête de cette parade, dont le but est de défendre l’égalité entre les sexes. Les bénéfices de cette journée étaient destinés à S-Endo, qui vient en aide aux femmes souffrant d’endométriose. Partis de Satigny, motardes et motards ont aussi traversé, dans les deux sens, le pont du Mont-Blanc. –KEY Libéré par erreur, un violeur a fini par être condamné Interpellé après un viol sur une jeune fille de 17 ans commis en 2007 à Plainpalais, un homme avait ensuite été relâché en raison d’une méprise, rapporte la « Tribune de Genève ». Retrouvé dix ans après en Autriche, l’homme de 32 ans a enfin comparu pour ces faits. Vendredi, il a été reconnu coupable de viol en bande avec cruauté, un autre homme étant impliqué dans cette agression, et a écopé d’une peine de 5 ans et demi de prison.
LUNDI 15 AVRIL 2019/20MINUTES.CH 5 bitume –JEF Marie Barbey-Chappuis rêve que les riverains jardinent. La fréquentation 30850 visiteurs C’est le nombre de personnes qui se sont rendues au Salon des inventions. Les organisateurs se réjouissent de cette affluence, comparable à 2018 mais composée de davantage de professionnels. COMPÉTITION « Pékin Express » depuis le bout du lac. Samedi vers 10h, 250 personnes se sont élancées depuis l’île Rousseau pour le 3e grand concours d’autostop, lancé en 2017 par l’association d’étudiants Pousse-Pouce. Le principe est ludique  : une destination est dévoilée une heure avant la course. Des défis loufoques peuvent être relevés pour gagner du temps  : faire un selfie dans un lit chez Ikea, poser dans un véhicule rose ou se baigner nu dans le lac. Le lieu final était Fiesch (VS), à 225km du départ. Les vainqueurs, Louis et Ismaël, sont arrivés à 14h45, « avant les organisateurs » ! « Nous avons eu de la chance », indique Louis  : seules deux voitures ont été nécessaires pour rejoindre l’arrivée. Enthousiasmé par cette « expérience incroyable », le binôme compte la rééditer en 2020. –LEO 20 secondes Hommage à Palmyre NATIONS Une réplique de l’arc de triomphe de la cité antique de Palmyre, en Syrie, a été dévoilée vendredi sur la place des Nations. Elle sera visible jusqu’au 27 avril. Ce joyau de l’art romain avait été dynamité en 2015 par les troupes de l’État islamique. Pannes malvenues CULTURE Des répétitions au Grand Théâtre ont dû être interrompues à cause de problèmes avec la machinerie scénique, relate la « Tribune de Genève ». L’opéra vient juste de rouvrir, après trois ans de travaux de rénovation. Archives numérisées PRESSE Les journaux « Le Courrier », la « Tribune de Genève » et « La Suisse » vont être numérisés depuis leurs premières éditions. Le contenu de ces quotidiens sera accessible au public, avec ceux de publications d’autres cantons. La montée du Salève neuf fois de suite HAUTE-SAVOIE (F) Pas moins de 440 athlètes, dont 105 femmes, ont disputé samedi la 10e édition d’une course de six heures consistant à gravir le plus de fois possible le Salève, soit 3,2km pour un dénivelé positif de 663m, et redescendre en téléphérique. Le meilleur a effectué 9 montées en 4h39’14 et la meilleure dame en a fait 8, en 4h46’54. De joyeux drilles rallient le Valais à coup de pouce Les autostoppeurs ont tous été pris en charge en une dizaine de minutes. –LEO ZEP DÉDICACE FNAC RIVE MERCREDI 17 AVRIL DE 16H À 19H Limité à une dédicace par personne. Nicolas Guerin



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :