20 minutes Genève n°2019-04-15 lundi
20 minutes Genève n°2019-04-15 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-15 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : grugés par le futur permis de conduire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Trio pincé à Lyon après un braquage avorté à Genève FRANCE Deux hommes et une femme soupçonnés d’avoir menacé et frappé un agent de change en mars dans la Cité de Calvin ont été interpellés. Trois individus ont été interpellés par la police judiciaire de Lyon en fin de semaine dernière. Ils sont soupçonnés d’une violente attaque d’un bureau de change à Genève le 11 mars dernier. Déférés au Tribunal de grande instance de la capitale de la région Rhône- Alpes, ils ont été mis en examen samedi pour « tentative de vol à main armée en bande organisée », appellation française du brigandage. Selon l’enquête des agents de la brigade de répression du banditisme de Lyon, épaulés par leurs collègues suisses, les trois suspects sont soupçonnés d’avoir pénétré dans l’établissement, situé à la rue de Carouge, armés et les visages dissimulés, peu après l’ouverture vers 8h50. Une fois à l’intérieur, ils ont menacé et frappé le gérant pour le contraindre à passer dans une zone sécurisée. Mais une alarme s’est déclenchée et le trio a pris la fuite sans parvenir à ses fins. À partir des images de vidéosurveillance et de traces génétiques laissées sur place, les enquêteurs de la police judiciaire de Lyon ont réussi à identifier les protagonistes présumés, basés entre Vaulxen-Velin et Vénissieux, dans la banlieue est de l’agglomération lyonnaise. Il s’agit de deux frères et d’une femme, tous âgés d’une trentaine d’années. L’analyse de leurs téléphones confirmerait leur présence sur les lieux des faits. Les deux hommes Le trio avait pris la fuite à la suite du déclenchement d’une alarme. ont été placés en détention après leur présentation au juge d’instruction. La jeune femme, qui a ouvert la porte sans être armée, est libre, placée sous La bâtisse en bois et un véhicule garé à côté ont été entièrement détruits. –POMPIER VS Un père et son fils réveillés par les flammes VALAIS Deux personnes ont été blessées dans l’incendie d’un chalet à Troistorrents. L’habitation ainsi qu’une voiture parquée à proximité ont été complètement détruites, a précisé la police. Le feu s’est déclaré hier peu avant 2h du –ISTOCK matin. C’est une tierce personne qui a alerté les secours. Les deux occupants sont parvenus à sortir à temps. Il s’agit d’un Valaisan de 43 ans, qui souffre de brûlures, et de son fils de 3 ans, qui a été incommodé par la fumée. contrôle judiciaire. Des investigations se poursuivent en Suisse pour déterminer si d’autres complices ont participé au méfait. –RICHARD SCHITTLY, LYON actu.20min.ch Le matou fou a été capturé et castré JURA Le chat qui faisait vivre l’enfer à des congénères et à certains habitants de Fontenais depuis un mois (« 20 minutes » de vendredi) a été capturé en fin de semaine dernière par les services du vétérinaire cantonal. Castré dans la foulée, il est en convalescence au refuge de l’Association jurassienne de protection des animaux. « Si tout va bien, nous pourrons le recueillir dans quelques jours », se réjouit Tomi Tomek, responsable de l’association SOS Chats, dans le canton de Neuchâtel. Elle est en contact avec les autorités jurassiennes. Le matou avait agité la presse locale Le bouchon 14km C’est l’embouteillage monstre qu’ont connu les automobilistes qui transitaient par le Gothard, vendredi. Un accident à la hauteur du portail sud a nécessité la fermeture temporaire du tunnel. Quant à la route du col, toujours fermée pour cause d’éboulement, elle ne sera pas rouverte avant le 17 mai. Prison pour des abus sexuels LAUSANNE Trois Camerounais qui avaient profité de jeunes filles alcoolisées en 2015 et 2017 ont été condamnés vendredi à des peines fermes, notamment pour actes d’ordre sexuel en commun sur des personnes incapables de résistance. Le principal accusé écope de 6 ans et demi. Il sera expulsé pendant 12 ans, tout comme son cousin, qui purgera 5 ans. Le 3e prend 3 ans de prison, dont 6 mois ferme. Victime d’un portail coulissant Un Suisse de 49 ans a perdu la vie dans un accident de travail samedi vers midi à Zollikofen, dans la périphérie de Berne. Le quadragénaire s’est retrouvé coincé dans un portail coulissant qu’il était en train d’ouvrir, a annoncé hier la police cantonale. Malgré l’intervention rapide des secours, il est décédé sur les lieux du drame. Le signalement du félin avait été diffusé dans tout le village. –DR cette semaine. Il avait commis tellement de dégâts que les autorités cantonales avaient pris la décision de le capturer. –FRB
LUNDI 15 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Élargir l’utilisation des traces d’ADN BERNE Actuellement, la police ne peut que comparer l’ADN récolté à sa banque centrale. La ministre de la Justice, Karin Keller-Sutter (photo), propose qu’elle puisse aussi utiliser le Rixes en série dans la nuit bâloise Une rixe a éclaté dans un club turc de Bâle vers 3h30 hier matin. Parmi les 150 personnes présentes, plusieurs en sont venues aux mains. Bilan  : trois blessés, dont un grave. Deux Turcs et un Italien âgés de 33 à 41 ans ont été arrêtés. Dans un autre bar, deux frères quadragénaires ont été interpellés après s’en être pris à des clients. Là aussi, trois personnes ont été blessées. Actu 3 Un dragon dénonce les entreprises pollueuses Quand les DJ fument sur scène, le public les imite VALAIS Depuis dix ans, la loi interdit la clope dans les lieux publics fermés. Mais en soirée, elle n’est pas respectée partout. « L’odeur très forte de tabac et de cannabis m’a choquée dès que je me suis retrouvée sous la tente du Moon. J’ai été très étonnée de voir autant de gens fumer à l’intérieur, alors qu’il y avait un espace fumeurs juste à côté de l’entrée. Personne ne les en empêchait, je trouve ça un peu hypocrite. » Magali décrit ainsi la situation qui régnait vendredi soir sous le chapiteau principal du Caprices Festival, à Crans-Montana. Elle a adoré l’ambiance, mais a regretté les désagréables émanations sur place et la passivité du service d’ordre. Pourtant, la législation interdisant la fumée passive contenu des traces prélevées pour connaître la couleur de la peau, des cheveux et des yeux du suspect et mieux cibler ses recherches, rapportent deux titres dominicaux. La conseillère fédérale PLR souhaite aussi réglementer les investigations sur les proches, puisque parents, enfants, frères et sœurs ont une signature génétique similaire. Si une personne enregistrée dans une base de données possède un ADN proche de celui récolté, il devrait être possible, selon elle, d’en informer les enquêteurs. –ATS s’applique depuis dix ans dans les espaces publics fermés en Valais, y compris dans le cadre de ce festival. « Comme pour tout événement, y compris le nôtre, de nombreuses personnes ne respectent pas la réglementation, explique Kerol Kollom, porte-parole du Caprices. Le personnel de sécurité est au courant de la loi et l’applique. Il encourage les fumeurs à se rendre dans la zone autorisée ou à éteindre leur cigarette. » Mais force est de constater que ça ne se passe pas ainsi dans les faits. « Il faut dire qu’ici ou ailleurs, c’est difficile à gérer pour des organisateurs quand un grand nombre de clopes apparaissent en cours de soirée, Lors d’événements, artistes et spectateurs clopent illégalement. –CAPRICES FESTIVAL constate un observateur avisé. La sécurité se montre alors indulgente pour ne pas se mettre à dos une partie de la salle. » De plus, de nombreux DJ fument sur scène, à la vue de tous. « Mais qui oserait leur faire une remarque et prendre le risque qu’ils quittent la salle ? » –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI Lire aussi en page 20 Le Tessin pionnier En avril 2007, le Tessin fut le premier canton à interdire les volutes de cigarette dans les établissements publics. Genève aurait dû être le premier romand, mais un recours fit annuler un règlement sans base légale. C’est donc Neuchâtel, début avril 2009, qui vota le premier une loi contre la fumée passive, suivi du Valais le même mois. Le Grand Conseil vaudois emboîta le pas en juin.Adoptée à Berne en 2008, la loi fédérale sur le tabagisme passif entra, elle, en vigueur en 2010. VAUD Un énorme monstre fait de plastique récupéré en mer et sur les plages par Greenpeace a fait escale samedi à Lausanne. Partie de Bâle, cette sculpture sillonne la Suisse pour dénoncer la pollution due au plastique à usage unique qui colonise les océans. Elle est accompagnée d’une tortue en papier mâché qui symbolise la souffrance de la faune aquatique. –PHOTO KEYSTONE 20 secondes Marche arrière fatale VALAIS Le chauffeur d’un véhicule de livraison a heurté une personne âgée alors qu’il effectuait une marche arrière vendredi vers 12 h30 à Hérémence. La piétonne est une Valaisanne âgée de 91 ans. Elle est décédée sur place, selon la police cantonale. Une enquête a été ouverte. Du mazout dans l’égout FRIBOURG La police a dû intervenir vendredi matin dans un immeuble de Bulle  : une citerne à mazout a débordé lors de son remplissage. Une partie du liquide a pu être contenue dans le bac de rétention, puis le solde s’est écoulé dans la conduite des eaux usées. Le carburant a ensuite atteint la station d’épuration de Vuippens. Jeune cycliste à l’hosto STECKBORN (TG) Un enfant de cinq ans qui faisait du vélo a été renversé vendredi lors d’une collision avec une camionnette de livraison. Le chauffeur est un homme de 29 ans. Il a indiqué à la police que le choc s’était produit alors qu’il se garait sur la gauche de la chaussée devant une propriété.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :