20 minutes Genève n°2019-04-12 vendredi
20 minutes Genève n°2019-04-12 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-12 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : un matou fou sème la terreur dans le village.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
JOKER DU JOUR Vendredi 12.4 et samedi 13.4.2019 40% Tout l’assortiment de vêtements pour bébé et enfant, y compris les chaussures pour enfant (excepté SportXX), p.ex. shorty pour garçon, bleu, tailles 98/104–122/128, la pièce, 10.15 au lieu de 16.95, valable du 12.4 au 13.4.2019 En vente dans les plus grands magasins Migros. Les articles M-Budget ou bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de cette offre. L’OFFRE JOKER DU JOUR EST VALABLE À LA DATE INDIQUÉE ET EN QUANTITÉS POUR CONSOMMATION MÉNAGÈRE, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK. M comme Merveilleuses Pâques.
VENDREDI 12 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Les policiers de Carouge iront se coucher plus tôt –ARMÉE DU SALUT SÉCURITÉ Les agents ne patrouillent plus jusqu’à l’aube depuis le 1er avril. La commune veut une plus grande présence de jour. Les rondes jusqu’à 3h du matin la semaine et jusqu’à 6h le week-end, c’est fini pour la vingtaine d’agents de la police municipale (APM) de Carouge. Depuis le début du mois, ils patrouillent jusqu’à 1h30 du lundi au mercredi, jusqu’à 2h30 le jeudi et jusqu’à 3h les vendredi et samedi. Une décision qui découle d’une analyse des besoins sur le terrain. Selon des statistiques menées sur la période de mi-2016 à fin 2017, les APM étaient plus sollicités avant ou autour des heures de fermeture des bistrots qu’après, explique Anne Hiltpold, conseillère administrative chargée de la Sécurité  : « En fin de nuit, on faisait davantage de maintien de l’ordre comme des rixes, qui sont du ressort de la police cantonale, que de la police de proximité, comme les problèmes de tapage nocturne. » De plus, après 3h du matin, il y a très peu d’appels d’habitants, un par week-end en moyenne, relève la magistrate PLR. « À un moment, il faut fixer des priorités, souligne-t-elle. On a préféré re- Freiner l’installation de la 5G Nouveau refuge pour SDF en sursis ACACIAS La Halte de nuit a besoin d’argent pour continuer à accueillir les personnes sans domicile fixe. Ils sont une centaine à se reposer chaque nuit Les APM seront plus visibles sur le terrain la journée. –KEYSTONE Les députés désirent un moratoire sur la mise en place de la 5G à Genève. Ils ont voté mercredi par 58 voix contre 28 (PLR) et une abstention une motion qui demande d’attendre les résultats d’études scientifiques indépendantes. Les élus, qui veulent aussi connaître l’effet de la 5G sur les animaux, ne se contenteront pas du rapport de l’Office fédéral de l’environnement. dans la structure ouverte en urgence par un collectif d’associations le 4 avril, après la fermeture des abris PC. « Plus de 70 bénévoles sont inscrits jusqu’au 15 avril pour faire fonctionner cet espace de répit », indique Valérie Spagna, de l’Armée du Salut. Ensuite, il faudra salarier des travailleurs sociaux expérimentés pour gérer le lieu, exigeant 13000fr. par semaine. Des fonds ont été trouvés jusqu’au 29 avril. Le collectif appelle le Canton et les communes à débloquer un financement pérenne. –ATS Moins fréquentée La vie nocturne carougeoise a évolué ces dernières années, remarque Anne Hiltpold  : la clientèle en soirée s’est déplacée hors de la commune, comme à la rue de l’École-de-Médecine, en Ville de Genève. La place du Marché, devenue plus familiale avec la zone piétonne, est un peu moins une zone de rencontres nocturnes qu’auparavant. Enfin, « peutêtre que la présence de la police municipale a joué un rôle préventif et qu’on est arrivés à une situation où il y a moins d’appels », avance la conseillère administrative. voir cet horaire pour avoir plus d’agents présents en journée. » L’élue assure que l’objectif de cette réorganisation n’était pas d’ordre financier  : « On a regardé les économies qui pourraient en découler, mais c’est à la marge, indique-t-elle. Ce n’était pas le but recherché. » Pour l’Association des habitants du Vieux-Carouge, l’horaire revu ne pose « aucun problème », affirme sa présidente Marie-Françoise d’Anglemont de Tassigny  : « Ce n’est plus comme avant, quand des gens buvaient sur la place du Temple, par exemple. » Les autorités carougeoises, elles, feront un bilan « en temps voulu et en fonction des plaintes ou non ». –LÉONARD BOISSONNAS MALAGNOU La nouvelle exposition du Muséum d’histoire naturelle décortique les mécanismes de la prédation. À voir dès dimanche et jusqu’en janvier 2020, « Prédations » permet de mieux comprendre l’importance de la biodiversité. « Des arguments éthiques et environnementaux alimentent Genève 7 20 secondes Il sniffe à bon escient LANCY Interpellé mercredi dans un parc, un dealer avait sur lui un sachet d’héroïne. Mais le chien Iron a fouillé les lieux. Résultat  : il a déniché 17 doses supplémentaires cachées dans les buissons. Aide aux handicapés CANTON Le Fonds public-privé Helios pour l’intégration de personnes en situation de handicap renforce son offre. Il finançait des travaux, comme la construction de rampes d’accès. Il soutiendra aussi la participation à des activités culturelles et sportives. Agression en pleine rue AUGUSTINS Un homme a été arrêté jeudi matin après avoir frappé une femme devant de nombreux témoins. La victime a été transportée à l’hôpital, selon tdg.ch Une plongée dans le monde des prédateurs les débats sur les régimes avec ou sans viande, mais on n’entend pas assez les sciences naturelles sur ce sujet », a relevé jeudi le chargé d’exposition. Les spécialistes du Muséum ont créé une immense tête de larve de libellule, bien dotée pour la chasse. –KEY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :