20 minutes Genève n°2019-04-10 mercredi
20 minutes Genève n°2019-04-10 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-10 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : double coup de frein à l'expansion de la 5G.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Deux fois plus d’autocollants par achat ! Le 10.4.2019, pour chaque tranche d’achat de Fr. 20.–, vous recevrez deux autocollants à la caisse des supermarchés Migros ousur LeShop (max. 30autocollants par achat, jusqu’à épuisement du stock, achats de bons et cartes cadeaux exclus). Une fois votre carte d’autocollants remplie, échangez-la d’ici le 23.4.2019 contre l’un des cinq super-lapins en peluche gratuits. Offre valable jusqu’à épuisement du stock. Plus d’informations sur migros.ch/super-lapins Uniquement le mercredi 10.4.2019
MERCREDI 10 AVRIL 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Désespéré neutralisé SAINT-GERVAIS Le groupe d’intervention de la police a opéré lundi à midi vers Manor. Il a interpellé dans un appartement de la rue de Grenus un homme armé qui menaçait de se suicider. Un différend conjugal constituait la toile de fond de cet épisode. Routes dans l’impasse CANTON Le Grand Conseil a refusé deux crédits d’investissements pour construire de nouvelles routes au sud du canton. Le projet de loi du Conseil d’État portait sur des crédits de plus de 122 millions de francs. Il a été rejeté hier par la gauche et le MCG par 52 non contre 43 oui. Taxe environnementale CANTON Le PDC veut que les promoteurs immobiliers consacrent 1% du prix de chaque projet à la promotion de la biodiversité. Pour ce faire, il a déposé un projet de loi, écrit la « Tribune de Genève ». Genève 5 Treize ans avant d’avoir un nouveau Palais de justice CANTON Les futurs locaux, situés à La Praille, ne seront pas livrés avant 2032. Le Pouvoir judiciaire devra s’adapter. Le projet de nouveau Palais de justice commence à ressembler à un serpent de mer. Espéré pour 2028, puis pour 2030, il ne sera pas disponible avant 2032, comme l’a regretté hier le procureur général Olivier Jornot, qui faisait le bilan 2018 du Pouvoir judiciaire. « Le palais est de mieux en mieux, mais de plus en plus lointain », a résumé le magistrat. Le report est notamment dû aux derniers développements du projet, qui prendra place dans le quartier de l’Étoile, au cœur du secteur Avocats critiques Au civil, la durée des procédures interpelle. Une enquête de satisfaction a été menée en 2018 auprès de 10500 justiciables, avocats et avocats stagiaires. Si 33% des justiciables se sont dits très satisfaits et 45% satisfaits, les avocats ont été plus critiques, notamment de la durée des procédures  : « Il y a de quoi s’interroger et chercher des explications », a réagi Olivier Jornot. Un groupe de travail élabore actuellement un plan d’action. Praille-Acacias-Vernets. Face à ce retard, il faudra « adapter notre stratégie immobilière avec des lieux éclatés », a déploré Olivier Jornot. La bonne nouvelle pour la justice est que Le trajet en diligence mêle sensations réelles et images de synthèse  : impressionnant ! –DR Vidéo  : découvrez sur notre apple test de cette expérience de réalité virtuelle inédite. Invitation à un voyage révolutionnaire virtuel VILLE Masque de réalité virtuelle, capteurs, casque audio. Dès vendredi, c’est ce que devront revêtir les visiteurs de « Genève 1850 » à la Maison Tavel. Armés de cet attirail, ils plongeront dans la Cité de Calvin du XIXe. Dispositifs techniques, sons, odeurs, rien n’a été oublié pour rendre l’immersion hyperréaliste et totalement bluffante. À voir jusqu’à la mi-juillet. La police muscle son dispositif anticybercriminalité Les forces de l’ordre romandes se dotent d’un centre de compétences cyber. Basé à Genève, il ouvrira ses portes ce mois-ci. Quatre spécialistes de la Brigade de criminalité informatique de la police judiciaire genevoise le piloteront. Une dizaine d’agents y travailleront. Cette plateforme vise à mutualiser les ressources et les compétences dans un domaine techniquement complexe, où le volume de criminalité ne cesse d’augmenter. L’actuel Palais de justice sera en travaux de 2020 à 2024. –L. GUIRAUD le futur bâtiment pourra se développer de manière plus large qu’initialement prévu, et non « à l’étroit, entre deux parcelles routières ». Il sera situé en bordure d’un parc. Son coût est estimé entre 350 et 390 millions de francs. L’actuel Palais de justice, en Vieille-Ville, devra donc encore servir. Celui-ci, classé, fera d’ailleurs l’objet de travaux entre 2020 et 2024. Toitures, boiseries et installations techniques seront remplacées lors du chantier, qui aura une « incidence extrême », selon le procureur général  : « Il s’agit de vider des sections entières du bâtiment. » En conséquence, 130 personnes déménageront cet été à la rue de l’Athénée. Des salles d’audience seront indisponibles. Il faudra donc en sécuriser d’autres, notamment pour accueillir des détenus. « Ce sera une période difficile, les collaborateurs vont souffrir », a averti le procureur général. –LÉONARD BOISSONNAS L’investissement 734 millions C’est le montant dépensé depuis 1994 par Rolex dans le secteur de l’immobilier, au bout du lac. Selon les calculs de l’émission TTC de la RTS, le géant industriel, la fondation Hans Wilsdorf – propriétaire de l’horloger – ou encore les caisses de pension de l’entreprise sont aujourd’hui propriétaires d’une centaine d’adresses dans le canton. Elle avait le droit de boxer son harceleur AUTRICHE Une Genevoise qui avait cassé le nez d’un homme après qu’il lui avait mis la main aux fesses, lors du réveillon de Nouvel-An 2019 à Vienne, a bénéficié d’un nonlieu. La jeune touriste de 21 ans était visée par une enquête pour « coups et blessures volontaires ». La justice a toutefois classé l’affaire, estimant que la Suissesse avait réagi de façon « appropriée », a-ton appris hier auprès du Parquet de la capitale autrichienne. Le suspect, un réfugié afghan âgé de 20 ans, avait dû être hospitalisé. Selon des témoignages, il avait auparavant importuné d’autres femmes dans la foule. Il a toutefois lui aussi bénéficié d’un non-lieu, n’ayant pu être formellement identifié pour ces agressions présumées. –ATS Les faits s’étaient déroulés devant l’Hôtel de Ville de Vienne. –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :