20 minutes Genève n°2019-04-10 mercredi
20 minutes Genève n°2019-04-10 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-10 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : double coup de frein à l'expansion de la 5G.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
à partir de 2 produits 20% Tous les lapins Rochelino et Mahony, Frey, UTZ à partir de 2 produits, 20% de moins 30% 13.40 au lieu de 19.20 Mélange de Pâques Frey, UTZ le sachet de 1 kg 50% 2.85 au lieu de 5.70 Aproz en pack de 6 x 1,5 litre p.ex. Classic Action 35% 3.50 au lieu de 5.50 Framboises Espagne/Maroc, la barquette de 250 g 20% 1.50 au lieu de 1.90 Emmental surchoix les 100 g Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 9.4 AU 15.4.2019, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 20% Tous les demi-œufs Pralinés Frey, UTZ p.ex. Pralinés du Confiseur, 225 g, 10.15 au lieu de 12.70 50% 1.90 au lieu de 3.80 Noix de jambon Quick, TerraSuisse, fumée et cuite les 100 g 33% Tous les mouchoirs en papier et serviettes à démaquiller Linsoft, Tempo et Kleenex, en emballages multiples p.ex. mouchoirs en papier Linsoft Classic, FSC, 56 x 10 pièces, 3.90 au lieu de 5.85, valable jusqu’au 22.4.2019
MERCREDI 10 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Économie 11 BOURSE 20 secondes Indices SMI 9582.22 3 0.37% SPI 11429.49 3 0.31% Stoxx 50 3162.53 1 -0.31% Dax 11850.57 1 -0.94% Dow Jones 26186.47 1 -0.59% Nasdaq 7938.65 1 -0.19% Cours des billets Titres du SMI Achat Vente EUR/CHF 1.1050 1.1670 USD/CHF 0.9665 1.0505 GBP/CHF 1.2490 1.3810 Clôture Diff.% 1 ABB N 19.56 -0.51% 1 Adecco N 54.72 -1.41% 3 Alcon N 58.05 3 CS Group N 12.27 0.49% 3 Geberit N 407.90 0.34% 2 Givaudan N 2527.00 0.04% 1 Julius Baer N 44.15 -0.32% 1 LafargeHolcim N 50.58 -0.24% 3 Lonza N 310.70 0.65% 3 Nestlé N 96.62 0.94% 1 Novartis N 84.81 -2.09% 1 Richemont N 70.40 -2.71% 3 Roche GS 275.00 0.20% 1 SGS N 2536.00 -0.55% 3 Sika N 145.10 0.17% 1 Swatch Grp P 289.70 -1.26% 1 Swiss Life N 453.90 -0.18% 1 Swiss Re N 99.52 -0.36% 3 Swisscom N 461.30 0.48% 3 UBS N 12.52 0.08% Cours sans garantie. Les débuts L’action Alcon a fait hier son entrée à la Bourse suisse à 55 francs et a clôturé à 58fr.05. Désormais amputé de son ancienne filiale ophtalmique, Novartis a par contre vu son titre perdre 10,56%. Un salarié sur deux juge son patron nul SUISSE Le manque de communication et de transparence sont les principaux reproches des employés envers leur chef. Mentir, avoir toujours raison, promettre tout et n’importe quoi, stigmatiser les fautes mais ne pas féliciter les réussites... Autant de traits de caractère qui énervent les salariés, selon un expert cité par Business Insider. Sans oublier les appels lors des congés, le favoritisme, l’égocentrisme, les moqueries ou la drague. En Suisse, le constat est sans appel. Un salarié sur deux juge son chef incompétent, selon Les connaissances techniques ne suffisent pas à être perçu comme un boss compétent. –ISTOCK une étude dévoilée hier et réalisée auprès de 50000 employés de 200 entreprises. Ce verdict est valable dans tous les secteurs de travail, et il n’y a pas de différence entre supérieurs, qu’ils soient des hommes ou des femmes. En moyenne, seulement 48% des salariés sont satisfaits de la transparence de leur direction. Mais ce taux monte à 79% dans les meilleures entreprises. « Si les patrons ne tiennent pas compte des idées et des propositions d’améliorations émanant de salariés, ils s’isolent et se rendent responsables de tout, ce qui ne fonctionne pas bien », juge un des auteurs de l’étude. Avoir des connaissances spécialisées n’est pas suffisant pour être perçu comme un patron compétent. « La capacité à communiquer est capitale », selon un expert. Parmi les qualités à avoir  : l’écoute, la faculté à prendre des décisions et à les défendre, la capacité à identifier et à utiliser les talents de ses salariés tout en offrant des feedback constructifs. –CHT/REG Pouly est scindé en trois GENÈVE Trois entreprises pour trois métiers, c’est la logique qui a présidé à la scission du groupe Pouly, a déclaré hier le patron du nouveau propriétaire genevois, Swiss Food Group. La boulangerie industrielle Le fournil romand, les points de vente Aimé Pouly et l’exploitant de la licence Pain Paillasse forment ainsi trois sociétés indépendantes, qui conservent des liens étroits. Qualifié de « plus grand four à bois de Année faste pour le palace uranais HÔTELLERIE Le complexe touristique Andermatt Swiss Alps a généré l’an dernier un chiffre d’affaires de 135,7 millions de francs, en hausse de pratiquement 90% sur un an. L’explosion des revenus est largement attribuable à l’ouverture en 2018 de plusieurs structures, dont un hôtel de 179 chambres et une résidence de 110 appartements, ou encore la finition de restaurants et d’une piscine couverte. Une salle de concerts ouvrira en juin. L’hôtel d’Andermatt continue son développement ambitieux. –DR Suisse », Le fournil romand emploie 150 personnes. Le réseau Aimé Pouly compte 32 boulangeries, 200 salariés et draine 10000 clients quotidiens. La rénovation de sites a déjà coûté plusieurs millions de francs. La troisième société commercialise la marque Pain Paillasse, qui compte des artisans franchisés dans 18 pays pour une production annuelle de 40 millions d’unités. Elle vise désormais les États-Unis. –ATS Ghosn se dit innocent TOKYO « Ce n’est pas une histoire de cupidité, de la dictature d’un homme. C’est une histoire de complot, de conspiration, de trahison », a déclaré Carlos Ghosn, qui se dit « innocent », dans une vidéo enregistrée avant sa nouvelle arrestation et diffusée hier. Trump menace l’UE COMMERCE Le président américain hausse le ton. Il menace l’UE de nouveaux droits de douane si elle ne met pas fin aux subventions à Airbus, qui « pénalisent » l’économie US à hauteur de 11 milliards de dollars, selon lui. La foire d’empoigne 12 milliards C’est, en dollars, l’émission d’obligations réussie par le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco. L’opération a rencontré un immense succès  : la demande pour cet emprunt s’est élevée à 92 milliards.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :