20 minutes Genève n°2019-04-09 mardi
20 minutes Genève n°2019-04-09 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-09 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : Canal d'irrigation en guise de piste de ski.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Suisse, Si l’on en croit le Böögg, l’été 2019 sera pourri Les élections La Lega semblait hier en difficulté dans sa course au Grand Conseil tessinois, après dépouillement des résultats de 96 communes sur 115. En revanche, le PLR était en passe de confirmer son statut de plus grande formation du Parlement. Discriminations omniprésentes BERNE Les centres de conseil en Suisse ont recensé 278 cas de discrimination raciale en 2018. Le monde du travail reste le domaine le plus touché, avec 58 incidents recensés, suivi par l’éducation avec 38 incidents, selon un rapport publié hier. La xénophobie vient en tête des motifs avec 104 cas, suivie par le racisme anti-Noirs (96). L’hostilité à l’égard des musulmans (44) et le racisme anti-Arabes (24) sont restés fortement présents. Voir l’embrasement du bonhomme sur l’app. ZURICH C’est la coutume qui le dit  : l’été 2019 sera pluvieux. Clou de la fête du Sechseläuten, la tête du bonhomme hiver a mis 17 minutes 44 pour exploser, hier. Un délai relativement long, en comparaison historique. Avant l’été caniculaire de 2003, la tête du Böögg avait éclaté en moins de 6 minutes. Cette prévision était juste, mais les météorologues restent sceptiques ! –PHOTO KEYSTONE suisse.20min.ch La piétonne ivre risque son permis SAINT-GALL Une femme renversée par une voiture sur un passage piéton, en mars 2017, risque de perdre son permis de conduire. Le Tribunal fédéral a confirmé la décision des autorités saint-galloises de la soumettre à un examen d’aptitude à la conduite vu son alcoolémie au moment de l’accident. Titulaire du permis pour plusieurs catégories, notamment poids lourd, la victime avait été soumise à une prise de sang qui avait révélé 1,23mg d’alcool par litre. Les médecins avaient constaté que, malgré ce taux, la victime se comportait de manière assez normale, le signe d’après eux d’une accoutumance à l’alcool. C’est pour cela que le Service des automobiles a demandé une expertise médicale afin de déterminer si l’intéressée avait un problème de boisson. –ATS L’audience 737000 C’est le nombre de personnes qui consultent chaque jour « 20 minutes » en Suisse romande, que ce soit en version papier ou sur le Net, indique l’institut de recherches REMP SA. Quant à la marque lifestyle « Friday », elle rassemble 367000 amateurs. Des soirées trop arrosées finissent devant les juges LAUSANNE Des jeunes femmes très alcoolisées auraient été violées par trois hommes. L’une d’elles était âgée de 17 ans. « Quelles considérations avezvous pour les femmes ? » a tonné hier le président du Tribunal criminel, excédé par l’attitude des trois accusés qui lui faisaient face. « Normalement je les respecte », répond le prévenu principal. Des femmes, ce trentenaire en aurait pourtant attiré chez lui en juillet 2015, puis en octobre 2017. Une fois ivres, il en aurait profité sexuellement avec des complices. L’une d’elles, alors mineure en 2015, était endormie sur un matelas au côté d’une copine après avoir vomi. Elle s’est réveillée Viol ou contrainte Camerounais, comme ses complices, l’accusé principal est détenteur d’un permis de séjour B. Il est en détention préventive depuis plus de 560 jours. Le Ministère public a retenu contre lui, son cousin et un ami la contrainte sexuelle commise en commun, subsidiairement actes d’ordre sexuel, sur deux personnes incapables de discernement ou de résistance. Le viol est aussi mentionné. Un trafic de marijuana est également reproché à deux d’entre eux. Le cousin n’a, de surcroît, pas de permis de séjour légal. Le procès se poursuit aujourd’hui. en sentant les mains du trentenaire, allongé nu près d’elle, la tripoter. « Si tu recommences, je te fous une droite ! » est-elle parvenue à lui dire. Ce n’est que plus tard, en reprenant ses L’abus d’alcool aurait empêché le discernement ou la résistance. esprits, qu’elle a réalisé certaines choses. « J’ai appelé ma sœur. Et je me suis rendue au poste de police pour déposer une plainte, puis je suis allée à l’hôpital. » –ISTOCK En automne 2017, deux autres jeunes femmes rencontrées en boîte ont aussi fini par suivre le principal accusé à son domicile, où son cousin a rejoint le groupe. Les gars sont ensuite sortis acheter de la vodka. De retour, ils les ont encouragées à boire. « On était ivres, mais pas au point de ne pas savoir ce qu’on faisait », a déclaré hier le cousin, qui décrit une « ambiance festive ». Ils démentent avoir enivré massivement leurs invitées afin d’avoir des relations sexuelles. Des textos envoyés à un 3e larron, encouragé à venir les rejoindre « d’urgence », sont cependant très explicites quant au but visé. L’atmosphère n’a changé que quand une des deux femmes, saoule, s’est sentie mal et s’est effondrée en larmes. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI –KEYSTONE
MARDI 9 AVRIL 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Motard trop pressé ZURICH Un Italien de 28 ans a été flashé samedi soir à 111km/h dans une rue de Langnau am Albis limitée à 50 km/h. Il s’agit d’un délit de chauffard. Sa moto et son permis ont été confisqués. La grippe en recul BERNE Après onze semaines, l’épidémie d’influenza est terminée. Quelques cas sont encore signalés dans les cantons d’Argovie, de Bâle-Campagne, de Bâle-Ville, de Soleure, des Grisons et du Tessin. Enseveli dans la fouille SAINT-GALL Un ouvrier de 49 ans occupé à poser une conduite d’eau dans une tranchée de 2,5 m a été enseveli lorsqu’une partie du mur de terre s’est effondrée. L’homme n’a pas pu être sauvé. PUB Suisse 9 Sa blague « terroriste » lui coûte plus de 100000fr. BÂLE En 2017, peu après une attaque jihadiste, un usager d’un bus avait fait semblant de planifier un attentat. Il devra payer une lourde facture. Cinq jours après le bain de sang qui avait coûté la vie à 22 personnes lors d’un concert d’Ariana Grande à Manchester (GB), en mai 2017, un homme avait provoqué un moment d’effroi à bord d’un bus de nuit reliant Bâle à Arisdorf (BL). Téléphone à l’oreille, il avait évoqué à haute voix une attaque terroriste avec usage de gaz toxiques, d’explosifs et d’armes. Des témoins avaient alors averti la police, déclenchant l’ouverture d’une enquête. Celle-ci a permis de retrouver l’individu et d’écarter tout risque terroriste  : il avait fait semblant de passer un coup de fil. Les manifestants ont symboliquement mis la croix verte au rebut. –KEY L’homme, âgé de 26 ans, s’est néanmoins retrouvé hier devant la justice pour « menaces alarmant la population ». Il a indiqué ne plus savoir pourquoi il avait fait une telle blague. Le Ministère public estime que le prévenu était « conscient de l’effet de ses propos après l’attentat de Manchester, qu’il allait faire peur et créer la panique ». Son défenseur a estimé que les propos incohérents de son client n’avaient rien d’effrayant. La Cour a condamné le jeune homme à une peine pécuniaire avec sursis de 150 joursamende à 20fr., ainsi qu’à une amende de 3000fr. Mais l’homme devra surtout s’acquitter des frais de justice  : 99176fr. « Les autorités ont été obligées de prendre au sérieux vos allégations, a martelé le juge unique, qui a ajouté qu’il était sûr que le prévenu ne referait jamais une chose pareille. » –LAS/JBM Les pharmaciens élèvent la voix BERNE La Société suisse des pharmaciens a lancé hier une pétition contre les mesures d’austérité prévues dans la santé. Ces coupes touchent les patients les plus vulnérables, par exemple ceux atteints de maladies chroniques, prévient pharmaSuisse. Pour l’association, ces mesures pourraient en outre menacer les officines déjà sous pression. Une sur cinq doit faire face à des difficultés financières. Hits de la semaine Lapin Or Lindt Lait Flower Edition Noir 3 x 100 g 3 pour2 7.90 au lieu de 11.85 Feudo di Marano Amarone della Valpolicella DOCG Classico 2015, Vénétie, Italie, 75 cl Evaluation client  : 50% 13.95 au lieu de 27.90 * Comparaison concurrentielle Actions valables du 9 au 15 avril 2019/jusqu'à épuisement des stocks/sous réserve de changements de millésimes, d’erreurs d’impression ou de composition/abonnez-vous maintenant  : denner.ch/newsletter Les passagers avaient été effrayés par le suspect, qui parlait au téléphone. –DR Primes réclamées vingt ans plus tard SANTÉ Un lecteur de 38 ans a eu une mauvaise surprise en ouvrant un courrier d’un bureau de recouvrement. On lui réclame 1121fr.35. La dette remonte à vingt ans. À l’époque, ses parents n’avaient pas payé ses primes d’assurance maladie durant huit mois, entre décembre 1999 et juillet 2000. Alors âgé de 19 ans, le jeune homme était étudiant dans le Eau minérale Vittel non gazeuse, 6 x 1,5 litre 50% 2.85 au lieu de 5.70* canton de Vaud. « Je ne m’occupais pas de ça dans le temps. Ce n’est que bien plus tard que j’ai su que mes parents n’avaient pas payé mes primes pendant plusieurs mois. » La porte-parole de la caisse maladie, Helsana en l’occurrence, explique que les assureurs sont tenus par la loi d’exiger le remboursement des dettes. –ROL/DAW/OFU



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :