20 minutes Genève n°2019-04-04 jeudi
20 minutes Genève n°2019-04-04 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-04 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : une pub choque les couples sans enfant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Les affiches d’un assureur choquent par leur slogan SUISSE Certains passants se sentent stigmatisés par une nouvelle campagne de publicité dans les rues. « Savez-vous, Allianz, que des femmes ne peuvent pas avoir d’enfants et que ça n’a rien à voir avec leur courage ? Et d’autres ont le droit de ne pas en avoir sans que leur courage soit en cause. » Âgée de 40 ans, Caroline est remontée contre la nouvelle campagne publicitaire de la société d’assurance qui a fleuri dans les rues de plusieurs villes suisses. D’autres lui emboîtent le pas sur un réseau social, considérant le slogan de l’assureur comme une injonction culpabilisante. Comme si la pression sociale, déjà forte, augmentait avec ce type de message affiché. « Ce n’est en aucun cas notre intention, promet Bernd de Wall, porte-parole d’Allianz. Avec notre campagne publicitaire globale « Le courage c’est agir », nous voulons motiver les gens à sortir des sentiers battus et à oser la nouveauté. En tant que partenaire d’assurance, nous les accompagnons dans cette voie. » Il précise que Le message exposé dans les villes est ressenti comme culpabilisant par des couples sans enfant. –FNT « On évoque le courage face à un danger, or là on l’associe aux enfants. Ce message est maladroit vis-à-vis des parents ainsi que de ceux qui ne peuvent ou ne veulent en avoir » Fabrice Vincent Professeur en marketing digital et communication dans ce cas-là, il s’agit de cibler les familles pour leur proposer des assurances spéciales. Pour Gianni Haver, professeur de so- ciologie à l’Université de Lausanne, ce slogan est certes « posé abruptement », mais il n’y voit rien de choquant. Ils veulent continuer à être payés en bouteilles de vin Les conseillers communaux de Blonay (VD) tiennent à leur défraiement en « liquide », à savoir en vin de la localité, a relaté « 24 heures ». Un conseiller a provoqué un tollé en proposant de faire comme la plupart des communes vaudoises, qui rémunèrent leurs élus. L’affaire La police se dit « atterrée par ce comportement de chauffard ». –POL. NE s’est finie au vote secret  : par 31 voix contre 21 et 2 bulletins blancs, les membres de l’organe délibérant ont donné leur préférence au vin. Lancé à 138km/h dans les travaux NEUCHÂTEL La police l’avait annoncé sur les réseaux sociaux  : un radar veillait sur le chantier de Saint-Blaise. Ça n’a pas empêché un habitant du littoral neuchâtelois d’être flashé samedi soir à 138km/h, dans une zone limitée à 60. Appréhendé le lendemain, il a reconnu les faits. Son véhicule a été séquestré. Pour ce délit de chauffard, il risque 1 an de prison et 2 ans de retrait de permis. Quant à Fabrice Vincent, professeur en marketing digital et communication à l’école genevoise Crea, il parle de grande maladresse. « Le rôle d’un assureur est de vous prémunir contre des risques inattendus et d’être à vos côtés, explique-t-il. Or, associer ici le courage avec le fait d’avoir des enfants, c’est douteux. Je comprends les réactions négatives. » –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI actu.20min.ch Auteurs de graffitis haineux interpellés VAUD Les auteurs des tags au gymnase de Morges ont été identifiés. Ces messages haineux, peints le week-end dernier, n’ont aucun lien avec une mouvance extrémiste ou islamiste, a annoncé hier la police cantonale vaudoise. Des spécialistes de la cellule graffitis ont notamment participé à l’enquête. Deux auteurs ont déjà été entendus et ont reconnu les faits. Il s’agit de deux Suisses de 20 ans habitant à La Côte. D’autres suspects seront entendus ultérieurement. Les graffitis avaient été découverts samedi matin à l’intérieur de Des tags racistes avaient été peints dans le gymnase. –DR 20 secondes Il se tue dans un virage MORAT (FR) Un automobiliste de 29 ans a trouvé la mort mardi soir, après une collision frontale entre son véhicule et un camion. La voiture de la victime s’est déportée dans une courbe et a dévié sur la voie opposée avant de percuter le poids lourd. Punie après une chute FRIBOURG Une mère de famille a écopé hier d’une amende avec sursis. La femme avait laissé son fils de 5 ans seul à la maison durant 30 minutes, le temps d’emmener son autre enfant à la garderie. L’enfant avait enjambé le balcon et s’était gravement blessé en tombant du 3e étage. Fâché contre la presse ZURICH Le milliardaire Frederik Paulsen, président du groupe Ferring à Saint-Prex (VD), va ouvrir une action contre Tamedia (éditeur de « 20 minutes ») pour atteinte illicite à la personnalité. L’homme d’affaires s’estime victime d’une campagne de presse. Presse-papier explosif WINTERTHOUR (ZH) La police a été alertée, lundi, pour une grenade retrouvée pendant l’évacuation d’une chambre. L’arme, qui a plus de cent ans, date probablement de la Première Guerre mondiale. Sa charge explosive était toujours intacte. Elle avait servi durant des années de... presse-papier. l’établissement. Certains d’entre eux avaient des connotations antisémites ou islamistes. Des élèves s’étaient spontanément mobilisés pour les couvrir ou les effacer. –ATS
JEUDI 4 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Service public au premier plan Le nouveau directeur général de La Poste s’est engagé hier à maintenir la qualité du service public pour la population suisse et l’économie. Âgé de 48 ans, Roberto Cirillo (photo) prendra la direction opérationnelle du géant jaune le 16 avril. Il succède à Susanne Ruoff, qui a démissionné en juin 2018, à la suite des affaires liées à la comptabilité de CarPostal. PUB Actu 3 Son assassinat « atroce » lui coûte 20 ans de prison ONEX (GE) L’homme qui a tué sa voisine de 73 ans en 2015 a agi « par appât du gain », ont estimé ses juges, hier. Qui ont ajouté l’internement à la sentence. « Il s’en est pris à une femme âgée qu’il connaissait bien, ne lui laissant aucune chance, puis a repris le cours de sa vie »  : c’est ainsi que la présidente du Tribunal criminel, Alessandra Armati, a décrit les faits pour lesquels ce Portugais âgé de 53 ans a été condamné hier. L’homme a écopé de 20 ans de prison pour assassinat, séquestration et enlèvement, atteinte à la paix des morts et vol, entre autres. Une mesure d’internement a aussi été prononcée. Une sentence moins sévère Drogue au volant  : chiffres inquiétants Prêts à tout pour entrer au Paléo NYON (VD) Que ne ferait-on pas pour obtenir des tickets d’entrée au Paléo Festival ? Alors que la billetterie n’ouvrait qu’hier à midi, certains festivaliers ont pris le dernier train menant à l’Asse mardi soir à minuit et n’ont pas hésité à passer la nuit dans le froid. Une précaution peut-être inutile  : les 200000 billets ne se sont pas tous vendus aussi rapidement que ces dernières années. Hier en fin de journée, 90% des tickets avaient tout de même trouvé preneur. BERNE Toujours plus d’automobilistes en Suisse roulent sous l’emprise de stupéfiants. Selon le TCS, le nombre de retraits de permis est passé de 2800 à 4600 entre 2012 et 2018. Un phénomène que constate aussi la Conférence des commandants des polices cantonales de Suisse. Selon les spécialistes, la consommation de drogues est bien plus répandue qu’avant. Les amphétamines et la cocaïne seraient même devenues banales. Et comme ces drogues tiennent les fêtards éveillés, certains estiment qu’ils peuvent conduire sans problème en compensant par un surcroît d’attention. Pourtant, les réactions des personnes défoncées sont retardées et leur perception de la route est faussée. –CHT Le corps de la victime avait été retrouvé calciné en 2017. –DR que la perpétuité requise par le Ministère public. Pour les juges, la faute du quinquagénaire est toutefois La saisie 8000 C’est le nombre de plants de chanvre que la police cantonale zurichoise a découverts lundi matin dans trois plantations indoor cachées dans un immeuble d’Unterengstringen (ZH). Les installations de culture ont été confisquées. Arrêtés, les jardiniers, trois Suisses âgés de 25 à 34 ans et un Serbe de 33 ans, ont été déférés à la justice. Des fans du festival ont pris les devants pour avoir leurs tickets. –DR Avoir une intention n’est pas suffisant « extrêmement lourde »  : il a tué de manière « atroce » pour un mobile égoïste, à savoir s’approprier les 40000 euros retirés par sa voisine le jour du crime. Il l’a attirée chez lui, l’a attachée avec des menottes, puis l’a étranglée « pendant de longues minutes ». « Elle a eu le temps de se voir mourir », a noté la présidente. La collaboration du coupable a été « nulle et inexistante »  : il a nié les faits pendant quatre ans, cherchant « intensément » à brouiller les Le quinquagénaire était aussi poursuivi pour « actes préparatoires délictueux ». Il était accusé d’avoir voulu planifier le meurtre de son beau-frère car celui-ci avait refusé de lui rembourser 32000 francs. Le Tribunal a retenu que, contrairement à ce qu’il avait expliqué en audience, cette idée macabre venait bien de lui-même.Toutefois, selon la jurisprudence, l’intention n’est pas suffisante. Le prévenu a gardé la possibilité de changer d’avis. Il a été acquitté au bénéfice du doute. pistes en voulant faire accuser un autre avec des lettres anonymes. « Il n’a pas hésité à construire un édifice de mensonges », a résumé Alessandra Armati. Enfin, les juges ont pointé le risque de récidive élevé relevé par l’expertise psychiatrique. « C’est un soulagement », a réagi le frère de la victime. Les avocats du condamné ont, eux, déploré « une peine très lourde » et vont réfléchir à un appel. –LÉONARD BOISSONNAS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :