20 minutes Genève n°2019-04-03 mercredi
20 minutes Genève n°2019-04-03 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04-03 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : un gérant ripou signe à la place du tribunal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Cinéma, Un thriller à l’essence animale Si vous voulez du glamour et du sexy, ce n’est pas par ici que ça se passe. Non, dans « Gräns » (frontière), les héros ont des visages de monstres, ils grognent et ils mangent des insectes. Douanière en Suède, Tina est capable de flairer la honte et la culpabilité chez les gens. Explorant les notions d’identité et de différence, le scénario d’une grande rareté joue avec le thriller, la romance et le fantastique. Dérangeant et fascinant. « Gräns (Border) » D’Ali Abbasi.Avec Eva Melander, Eero Milonoff. HHHII AUSSI EN SALLES... « Nuestro tiempo » Directeurs d’un ranch,Juan et Esther se sont mis d’accord sur la possibilité de vivre des expériences amoureuses en toute liberté. Mais lorsque Esther tombe sous le charme d’un éleveur américain,Juan se laisse envahir par la jalousie et transgresse le pacte tacite qu’ils s’étaient fixé… Réalisé par le Mexicain Carlos Reygadas, ce drame était en compétition à la Mostra de Venise. « Closing Time » La vie, la nuit à Taïwan, d’un couple qui tient une échoppe de soupes. Entre karaokés, poissons rouges, virées en scooter et achats au marché, la Suissesse Nicole Vögele montre un quotidien simple à l’atmosphère vaporeuse. Un doc constitué de longs plans fixes, pas forcément facile d’accès. HHIII « Le voyage de Bashô » Matsuo Bashô est un poète japonais du XVIIe siècle, encore vénéré aujourd’hui. Le cinéaste suisse Richard Dindo place un moine dans la peau de ce pèlerin, considéré comme le père spirituel de la poésie haïku, et le fait voyager sur ses traces. Une méditation poétique et philosophique sur le temps, la vie, le vieillir et l’immuabilité de la nature. « RBG » Trois mois après la fiction « Une femme d’exception », où Felicity Jones campait Ruth Bader Ginsburg, voici le documentaire (nommé d’après les initiales de cette icône de la pop culture). Âgée de 86 ans, cette juge à la Cour suprême des États-Unis s’est battue pour l’égalité hommes-femmes et contre toutes les formes de discrimination. Par Betsy West et Julie Cohen. cinema.20min.ch Les rires sont plus forts que la guerre COMÉDIE Il n’est jamais aisé de traiter un sujet lourd avec humour. « Tel Aviv On Fire » le fait à merveille. Dans cette comédie fraîche faussement légère, Salam, jeune Palestinien timide, bosse sur le tournage d’une célèbre série TV arabe à l’eau de rose. Pour se rendre au studio, il doit passer chaque jour le poste de contrôle entre Jérusalem et la Cisjordanie. Et voilà qu’avec l’aide du commandant israélien du check-point, il se met à écrire les dialogues des épisodes à venir ! Avec un humour salvateur et des personnages hauts en couleur, le cinéaste Sameh Zoabi lance ainsi un regard habile et malicieux sur le conflit israélopalestinien. Un régal ! –MAG « Tel Aviv On Fire » De Sameh Zoabi.Avec Kais Nashif, Lubna Azabal. HHHHI « Être romantique, c’est faire preuve de courage » INTERVIEW Elle avait brillé dans « Respire »  : la Française Joséphine Japy éblouit à nouveau dans « Mon inconnue ». Alors que son couple bat de l’aile, un jeune homme se retrouve plongé dans une vie où il n’a jamais rencontré sa femme Olivia. Bien qu’il manque de surprises, le film séduit grâce à l’aura de ses acteurs. Coup de fil à Joséphine Japy qui, à 24 ans, a déjà dix ans de carrière derrière elle. – Qu’est-ce qui vous plaît dans l’histoire de « Mon inconnue » ? – Déjà, je suis fan de comédies romantiques ! Ensuite, la question du rapport aux gens qu’on aime m’a plu. On les croit acquis et c’est souvent eux qu’on oublie en premier. – Comment avez-vous donné vie au couple que vous formez avec François Civil ? – On voulait qu’il fasse rêver. Comme on ne se connaissait pas, on s’est vus en amont du tournage. Le premier jour, on a pris un bain. Ça a tout de suite brisé la glace ! – Vraiment ? – Oui, c’était une idée d’Hugo (Gélin, le réalisateur,ndlr). C’est une bonne technique car « Mon inconnue » D’Hugo Gélin.Avec François Civil,Joséphine Japy, Benjamin Lavernhe, Camille Lellouche. HHHII Faux scénariste (Kais Nashif) et soldat (Yaniv Biton) font ami-ami. –DR Raphaël (François Civil) veut reconquérir Olivia (Joséphine Japy). –DR après ça, il n’y a plus aucune gêne, tout paraît simple. – Êtes-vous une romantique ? – Oui, mais pas dans le sens niais. Aujourd’hui, être romantique, c’est faire preuve de beaucoup de courage. – Avez-vous déjà bataillé pour conquérir quelqu’un ? – En primaire, oui. Est-ce que je le ferais aujourd’hui ? Oui, si j’ai la conviction que l’on est faits l’un pour l’autre. – Comment voyez-vous votre avenir professionnel ? – Dans le cinéma, c’est ma passion. Mais si je fais autre chose ce n’est pas grave. Je sais que les carrières peuvent se construire sur pas grandchose, mais qu’elles peuvent repartir aussi vite. –MARINE GUILLAIN
MERCREDI 3 AVRIL 2019/20MINUTES.CH Risqué, de dire ce qu’on pense ! COMÉDIE Elle se trompait, Béatrice (Alexandra Lamy, à g.), en pensant que son livre plairait à ses amis ! Elle y raconte sa vie depuis que son mari (José Garcia, à dr.) est devenu aveugle et sans filtre. Après le succès de « Retour chez ma mère », Éric Lavaine retrouve son actrice fétiche dans une comédie humaine qui pointe jalousie et égoïsme. Ça se laisse regarder, même si c’est trop gentillet. « Chamboultout » D’Éric Lavaine.Avec Alexandra Lamy, José Garcia. HHIII Cinéma 27 Il crie « Shazam ! », puis se transforme en superhéros FANTASTIQUE Le nouveau personnage de l’univers DC Comics joue la carte de l’humour parodique. À Philadelphie, le jeune Billy Batson (Asher Angel), espiègle au cœur tendre, est de nouveau placé en famille d’accueil. À la suite d’un concours de circonstances, le gosse se retrouve doté de superpouvoirs  : il lui suffit de crier « Shazam ! » pour se retrouver dans un corps d’adulte musclé comme un viking (Zachary Levi, qui a le charisme d’une huître). Est-il capable de voler ? Peut-il devenir invisible ? Pour le savoir, Billy et son copain Freddy (Jack Dylan Grazer) vont exécuter toute une série Visions du Réel fête le demi-siècle Le festival nyonnais de cinéma a 50 ans. Pour fêter ce jubilé, le réalisateur allemand Werner Herzog donnera une master class, tandis que plusieurs de ses œuvres seront présentées. Coup d’envoi de Visions du Réel Invasion d’aliens chez les humains SCIENCE-FICTION Dans un futur proche, les extraterrestres ont envahi la planète. À Chicago, après avoir perdu ses parents et son grand frère, Gabriel (Ashton Sanders, photo, vu dans « Moonlight ») survit dans demain, avec une comédie douce-amère grecque au drôle de titre  : « When Tomatoes Met Wagner ». La séance est gratuite, mais il faut réserver. Une sélection de films à découvrir sur notre app. une atmosphère proche de l’apocalypse. Métaphore hautement politique d’un régime autoritaire qui divise collaborateurs et rebelles, la dictature extraterrestre chez Rupert Wyatt (« La Planète des singes  : les origines ») prend forme dans un climat anxiogène maîtrisé. Le métrage est ambitieux (plaisante scène d’introduction) mais maladroit  : les bien trop nombreux personnages ne savent pas où se mettre et la surenchère d’informations complexes fait perdre le fil. Freddy (Jack Dylan Grazer, à g.) et son pote Shazam (Zachary Levi). –DR de tests – fortement déconseillés au commun des mortels... Dernier-né de l’univers DC Comics après « Wonder Wo- ANIMATION Elle déborde d’imagination, June ! Le soir, avec sa maman, elle crée de nouvelles attractions pour « Le parc des merveilles », un lieu qu’elle a elle-même inventé et conçu dans sa tête. Lorsque sa mère man », « Justice League » et « Aquaman », « Shazam ! » navigue entre les bonnes idées et le ridicule. Pour le positif, on tombe gravement malade, June abandonne tout. Un jour, l’enfant découvre que son parc d’attractions a pris vie... mais qu’il est en train de tomber en ruine. Quelques personnages sympas et une armée flippante retiendra l’insouciance rigolote des deux ados face à la découverte des pouvoirs de Billy/Shazam, bien plus intéressés à filmer leurs exploits qu’à sauver le monde. Par contre, dommage que le réalisateur David F. Sandberg n’assume pas assez le ton parodique, car du coup, on ignore si le grotesque est volontaire  : les monstres qui représentent les sept péchés capitaux sont assez minables, tout comme les looks des superhéros adultes. Dans cette catégorie, on préfère largement l’insolent « Deadpool » (du concurrent Marvel), fier de son humour graveleux. –MARINE GUILLAIN « Shazam ! » De David F. Sandberg.Avec Zachary Levi, Asher Angel. HHIII Quand un monde imaginé devient réalité de « chimpampeluches » agrémentent ce nouveau Disney au message limpide  : laissez vivre vos rêves et votre imagination. « Le parc des merveilles » De Dylan Brown et Carlos Baena. HHIII « Captive State » De Rupert Wyatt.Avec John Goodman, Vera Farmiga. HHIII Les animaux du parc auront bien besoin de l’aide de June pour redonner vie à ce lieu enchanteur. –DR COTATION HHHHH Chef-d’œuvre HHHHI Excellent HHHII Bon HHIII Passable H Mauvais I Détestable Pas vu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :