20 minutes Genève n°2019-03-29 vendredi
20 minutes Genève n°2019-03-29 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-03-29 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : prêts à lever le secret médical dès 50 francs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Voici les super-lapins. Àcollectionner jusqu’au 22 avril. Venez chercher les super-lapins. Du 22.3 au 22.4.2019, vous recevez un autocollant pour chaque tranche d’achat de Fr. 20.– àla caisse des supermarchés Migros ou sur LeShop (max. 15autocollants par passage en caisse, jusqu’à épuisement du stock, bons et cartes cadeaux exclus). Une fois votre carte d’autocollants remplie, échangez-la d’ici au 23.4.2019 contre l’un des cinq super-lapins en peluche gratuits. Offre valable jusqu’à épuisement du stock. Plus d’informations sur migros.ch/super-lapins Collectionnez dès maintenant les autocollants !
VENDREDI 29 MARS 2019/20MINUTES.CH Le retour d’un élève très violent émeut les parents RIVE DROITE Un enfant est venu armé à l’école. Après son exclusion, il revient en classe, mais est encadré. « On est très inquiets », témoignent plusieurs parents d’élèves d’une école primaire d’une commune urbaine de la rive droite. Après deux semaines d’exclusion, un garçon en proie à des accès de violence a réintégré l’établissement lundi. Alors que l’institution n’a pas communiqué, ils se demandent si leurs enfants sont en sécurité. Leurs craintes remontent au 8 mars, quand un élève de 8P (11-12 ans) aux lourds antécédents a « pété les plombs ». Il a déclenché une bagarre, frappé un professeur, craché sur la directrice. La police municipale a dû intervenir. « Exfiltré » des lieux, il y est revenu avec une PUB DEAL Des cas graves Francesca Marchesini, présidente du syndicat des maîtres (SPG), juge que les situations de violences scolaires augmentent. « Quand un enfant ne peut plus apprendre dans l’enseignement ordinaire, pour diverses raisons, ou pour obtenir du soutien, l’enseignant remplit un formulaire PES. Cette année, 400 ont déjà été émis (ndlr  : pas forcément pour des violences), 40 pour des situations urgentes ou graves. Or, là, il n’y a que deux places libres dans l’enseignement spécialisé. » Surprise ! L’État gagne 222 millions L’erreur est aussi énorme qu’heureuse. Le Canton pensait perdre 187 millions en 2018. Il en a gagné 222. Le Conseil d’État, qui présentait jeudi les comptes 2018, a attribué cette bonne fortune à l’économie « qui a cartonné ». Les rentrées fiscales ont bondi de plus de 500 millions par rapport à 2017. « La hausse est notamment considérable pour les entreprises » (350 millions, +24,8%), a observé Nathalie Fontanet (photo), cheffe des Finances. SAMEDI 30 ET DIMANCHE 31.3.19 10%% sur les appareils * Valable L’État prône le maintien à l’école des éléments violents. –ISTCOK lame, nécessitant une nouvelle intervention des agents. « Il devrait être dans une structure plus adaptée à sa situation, et non dans une école », réclame une lettre anonyme. Dans le préau, un père tempère  : « Je ne l’ai jamais vu être violent. Je crois qu’il ne répond pas aux critères de l’enseignement spécialisé. Il est en proie à des pulsions. » « Il a des soucis particuliers, dit une mère. On ne sait pas trop ce que fait le DIP. » Son porte-parole, Pierre-Antoine Preti, martèle que « nous ne communiquons pas sur les dossiers personnels ». Selon nos infos, le DIP a agi. Depuis lundi, un adulte encadre le Havre de verdure récompensé MEYRIN Le Jardin botanique alpin de la commune suburbaine a reçu le Prix Schulthess, décerné par Patrimoine suisse et doté de 25000 fr. Meyrin est ainsi récompensé pour avoir transformé cet espace en un lieu de rencontre animé et un havre de verdure au cœur de l’agglomération genevoise. La commune avait demandé au Canton que le site, acquis en 1960, soit protégé. Remèdes en vue Selon le syndicat des enseignants, « il n’existe pas grandchose » pour ces élèves « qui explosent et mettent à mal une classe ». Le DIP indique qu’un foyer thérapeutique pour ados en crise ouvrira fin 2019. Il note que « les situations de violence au primaire restent rares, mais sont parfois très lourdes à porter pour toutes les parties. Confronté à plusieurs cas, il a entamé une réflexion concernant un dispositif destiné aux enfants plus jeunes. » garçon. Qui ? Mystère. En général, le DIP prône le maintien à l’école des élèves si apprentissage et sécurité sont assurés. Les équipes pluridisciplinaires (maîtres spécialisés, éducateurs, psychologues, etc.) « sont un dispositif apte à agir dans les situations complexes. » –JÉRÔME FAAS Genève 5 20 secondes Banque dans le viseur CANTON L’affaire des promoteurs immobiliers qui ont lésé quelque 300 personnes s’étend. Selon la « Tribune de Genève », le Parquet a dénoncé le Credit Suisse à l’Autorité fédérale de surveillance des marchés (Finma). La banque aurait mal contrôlé l’entreprise générale qui travaillait avec les hommes d’affaires et a fait faillite. Sur scène, 250 ados PLAINPALAIS Quelque 250 collégiens membres de quatre chœurs se produiront lundi soir sur la scène du Victoria Hallavec l’Orchestre de chambre de Genève. Au programme notamment, « West Side Story », du compositeur américain Leonard Bernstein. De l’art à fleur de peau VERNIER Une cinquantaine de professionnels du monde entier seront au rendez-vous de la 23e édition de la convention internationale de tatouage, au Lignon. La manifestation, l’une des plus importantes de Suisse romande, durera tout le week-end. Le site est devenu un espace animé et ouvert à tous. –L. BARLIER 10% valable aussi en ligne www.interdiscount.ch * Plus d'infos dans votre succursale Valable sur les appareils dans votre succursale Interdiscount et sur les articles signalés dans le shop en ligne. Rabais non cumulable avec d’autres bons/activités rabais. Non valable pour réparations, prestations de services, commandes spéciales, abonnements de téléphonie mobile, cartes prépayées et bons-cadeaux. 1 pièce du même article par client. Dans la limite des stocks.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :