20 minutes Genève n°2019-03-12 mardi
20 minutes Genève n°2019-03-12 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-03-12 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 24,5 Mo

  • Dans ce numéro : surveillants de prison victimes de bizutages.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Déséquilibrée, la dame a percuté une vitre, qui a cédé. –DR Un délai pour réclamer justice Les victimes d’internement forcé dans les années 1960- 1970 n’ont pas eu assez de temps pour déposer leur demande de réparation. La commission chargée du dossier plaide pour un prolongement du délai, qui courait jusqu’à 2018. Une centaine de dossiers n’ont pu être pris en compte. Les internés n’avaient pas commis de délit, mais leur mode de vie ne correspondait pas aux attentes des autorités. 20 socondos secondes Soutien au Venezuela BERNE La Suisse a budgétisé 6 millions de francs pour venir en aide à la population vénézuélienne en 2019, selon le DFAE. Elle est prête à fournir ses bons offices aux parties en conflit, mais ces dernières devraient en faire la demande, ce qui n’a pas été le cas jusqu’ici. Moins de jours à l’armée BERNE Les militaires ont accompli 5,4 millions de jours de service en 2018, soit environ 170000 de moins que l’année précédente. Avec des conséquences sur les finances  : les dépenses ont atteint 180,7 millions de francs, contre 195,1 millions en 2017. Très peu de retours BERNE Seuls 10% des requérants d’asile expulsés dans le cadre des accords de Dublin reviennent en Suisse, a indiqué hier la ministre de la Justice, Karin Keller-Sutter. C’est peu en comparaison avec l’Allemagne, qui voit entre 30 à 40% d’entre eux revenir. FEBOURG FRIBOURG Une femme a bombardé un capitaine de l’armée de messages et d’appels sur son téléphone professionnel crypté. Il a fini par porter plainte. Petit matin des plus tonitruants BÂLE Le plus grand des carnavals de Suisse a commencé hier à 4 h du matin. La cité rhénane vibre au rythme du Morgestraich. Des cliques de fifres et tambours ont accompagné de grandes lanternes décorées de sujets d’actualité comme la disparition de la Muba, la foire de printemps. L’après-midi, place a été faite au cortège. Les festivités dureront jusqu’à jeudi matin. Des reflets du cortège à voir sur notre app. Sans égard pour sa passagère blessée APPENZELL Une sexagénaire n’est pas près d’oublier son trajet en bus postal pour Herisau, vendredi. Le chauffeur a démarré sans attendre que Lydia et son mari valident leur billet et s’asseyent. Tous deux ont perdu l’équilibre. La femme a chuté la tête la première sur une vitre de séparation, qui s’est fracassée. « Je gisais au sol, mon mari sur moi ! » raconte-t-elle. Lydia affirme que le chauffeur du car ne s’est pas préoccupé d’elle avant d’arriver à destination. Et au lieu de lui proposer de l’aide, il a demandé ses coordonnées. « Pour m’envoyer la facture de remplacement de la vitre ! » s’indigne la dame, couverte de bleus. La direction de CarPostal parle d’un malentendu et a présenté ses excuses. –DK/JBM suisse.20min.ch Des excuses qui n’ont servi à rien GALGENEN (SZ) Immortalisé samedi soir par un radar à 100km/h au lieu des 50km/h autorisés, un conducteur kosovar de 21 ans a fait demi-tour et est revenu au point de contrôle. « Il a dit qu’il était désolé et a demandé ce qui allait lui arriver », raconte David Mynall, porte-parole de la police. Les agents ont ainsi pu lui confisquer son permis de conduire et lui ont indiqué qu’il sera dénoncé à la justice. Amoureuse d’un officier, elle le harcèle jour et nuit En plein carnaval, la mère de famille qui comparaissait la semaine passée n’avait pas l’air de mesurer la solennité des lieux et les risques qu’elle encourait. Tout sourire, elle n’a cessé de se retourner et lancer des clins d’œil à un proche. Elle a aussi pouffé de rire quand le président du Tribunal de police de Fribourg a demandé au plaignant de montrer les photos très intimes envoyées par la prévenue. Cet officier de l’armée suisse était un collègue du mari de la Le plaignant avait reçu d’innombrables appels et messages. trentenaire. Il a eu le malheur de l’écouter une fois évoquer ses problèmes de couple. Elle a flashé sur lui  : « Je l’aime et je –ISTOCK Elle avait obtenu son numéro professionnel La prévenue avait réussi à se procurer le numéro du téléphone professionnel, crypté, du capitaine. Elle l’a alors littéralement bombardé d’appels et de messages, nuit et jour. « Il m’aurait été difficile de changer de numéro de téléphone l’aimerai toujours », a-t-elle clamé à l’audience. Un amour à sens unique qui s’est traduit par d’innombrables messages et appels téléphoniques, entre mars 2017 et avril 2018. Lassé, le capitaine a fini par porter plainte. D’autant que son admiratrice parlait de lui comme de son futur mari. Celle-ci a reconnu une partie des faits mais a contesté l’ordonnance pénale qui la condamnait à 1800fr. de joursamende fermes et à 500fr. professionnel », a-t-il expliqué en marge de l’audience. L’officier, en couple, n’avait nullement l’intention de fréquenter cette femme. Il n’a jamais répondu à ses messages. Et il avait même renoncé à se rendre à Fribourg, histoire de l’éviter. d’amende. « Je n’ai tué personne, on doit pouvoir s’arranger. On ne contrôle pas ses sentiments... J’ai essayé  : qui ne tente rien n’a rien ! Promiscraché, je ne l’importunerai plus. Il n’a plus de souci à se faire. » Le plaignant a accepté de retirer sa plainte pour calomnie. Mais la pornographie et le harcèlement sont poursuivis d’office. La prévenue saura par écrit si le juge réduit sa peine. –CHRISTIAN HUMBERT –KEYSTONE
–KEYSTONE MARDI 12 MARS 2019/20MINUTES.CH 7 Moteurs de ces manifs, les jeunes sont plus réticents à prendre des mesures radicales. Le combat pour le climat a ses limites BERNE A trois jours d’une manif pour dénoncer le réchauffement climatique, un sondage révèle des contradictions chez deux tiers des jeunes âgés de 15 à 25 ans. La mobilisation pour enrayer les changements climatiques ne faiblit pas. Vendredi prochain, une grande manifestation internationale devrait réunir des millions de personnes à travers le monde. En Suisse, de très nombreux jeunes sont également engagés, comme ils l’ont déjà montré lors des grands défilés de janvier dernier. Pourtant une enquête, publiée hier dans « Blick », met en lumière les limites des 15-25 ans alémaniques lorsqu’il s’agit de changer concrètement de style et d’habitudes de vie. Ainsi, 69% des presque 2000 personnes interrogées par l’institut Pas de contrôles sur les jouets connectés gfs.bern estiment qu’il faut agir immédiatement pour arrêter le réchauffement climatique. Presque autant (64%) exigent que les politiciens prennent des mesures radicales contre les pollueurs. En même temps, 66% des jeunes s’opposent à des mesures concrètes comme l’interdiction des moteurs à essence ou au diesel. Seule une minorité d’entre eux est prête à se passer de viande (31%) ou des transports aériens (41%). De même, la mise en place d’une taxe sur les billets d’avion ne recueille l’approbation que de la moitié des sondés. Quant à la pasionaria de la cause, la Suédoise de 16 ans Greta Thunberg, qui a lancé le mouvement au niveau mondial, elle n’est pas considérée comme un modèle. Selon 53% des sondés, ils sont d’avis que celle qui a été élue Femme de l’année dans son pays est surestimée. –FRS/ATS Les objets connectés destinés aux enfants ne devraient pas être soumis à un contrôle sur leur sécurité avant la mise sur le marché. Le Conseil fédéral ne veut pas légiférer en ce sens. Les producteurs ne sont pas tenus de répondre à des normes minimales  : demande d’un mot de passe, type de données collectées, confidentialité, intégrité ou traçabilité. Seuls des contrôles liés à la santé ou à l’intégrité corporelle sont réalisés. UNE TV 55" SAMSUNG OFFERTE Passez à Sunrise Home avant le 6.4 et recevez un écran UHD 55 pouces. Offre exclusive à Genève Avec la fibre optique de SIG. TV Samsung 55" d’une valeur de CHF 699.– offerte. Uniquement pour la conclusion d’un abonnement Internet Sunrise Home avec TV incluse (à partir de CHF 75.–/mois) ou d’un abonnement Sunrise Home Unlimited (CHF 130.–/mois). Durée contractuelle minimale de 12 mois. Offre valable jusqu’au 6.4.2019 ou dans la limite des stocks disponibles. sunrise.ch/free-tv Sunrise Le numéro 1 pour 3 millions.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :