20 minutes Genève n°2019-03-12 mardi
20 minutes Genève n°2019-03-12 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-03-12 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 24,5 Mo

  • Dans ce numéro : surveillants de prison victimes de bizutages.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Percutée à 90km/h, la voiture des victimes s’était retrouvée encastrée entre deux camions. –DAVID AGOSTA Coup de fatigue à l’origine de la tragédie TESSIN L’homme qui était au volant d’un poids lourd impliqué dans un accident mortel, en juillet 2016 près de Quinto, a comparu hier devant le Tribunal correctionnel de Lugano. Un couple allemand de 43 ans et ses fillettes de Agents de détention sous enquête après un bizutage Les faits se sont déroulés voilà un an à Champ-Dollon. –KEYSTONE GEN1VE GENÈVE Des gardiens sont visés par une procédure. Leurs avocats minimisent les faits. Le Conseil d’État prend l’affaire au sérieux. Quatorze gardiens de la prison de Champ-Dollon sont ciblés par une enquête administrative. Ils sont suspectés d’avoir bizuté des collègues. Ceux-ci auraient notamment été enfermés et entravés. Dans une vidéo que décrit tdg.ch, un agent est menotté, mis à terre, avant qu’on lui verse dessus un liquide infect et qu’on l’emballe dans du cellophane. 12 et 8 ans avaient été tués dans le choc. Ce camionneur italien de 52 ans, qui a été grièvement blessé, a été acquitté. Le prévenu a été victime d’un coup de fatigue et n’a pas agi par négligence‚ a estimé le juge Mauro Ermanni. 20SeCOndos secondes actu.20min.ch Deux élus genevois mis en prévention GENÈVE L’affaire des notes de frais en Ville rebondit. Hier, « Le Temps » a révélé que le Ministère public a mis en prévention les conseillers administratifs Rémy Pagani (SolidaritéS) et Guillaume Barazzone (PDC). Le 7 novembre, le Parquet avait ouvert une procédure contre inconnu pour gestion déloyale des intérêts publics. La mise en prévention de l’élu PDC, qui a remboursé quelque 50000fr. en lien avec Laurent Paoliello, porte-parole du conseiller d’État Mauro Poggia, indique que l’élu MCG « en a discuté avec le Conseil d’État, qui condamne très fermement ce genre de pratiques et prend cela très au sérieux. Les bizutages dégradants ne seront pas tolérés. » Il estime que dans ces situations « les gens n’ont pas le choix  : s’ils disent non, ils mettent leur carrière en danger ». L’enquête administrative, ouverte un an après les faits sur la base d’une dénonciation anonyme, doit établir les faits et déterminer si la sécurité de la prison a été mise à mal  : entravés, les gardiens étaient-ils à même de l’assurer ? Me Assaël, qui défend un des mis en cause, assure que oui. Il juge qu’il s’agit plus d’un rite de passage que d’un bizutage, « une pratique ancestrale qui existe depuis toujours à Champ-Dollon ». Me Jordan, lui, souligne que « ce genre de cérémonie est une pratique admise jusque dans l’armée suisse, car elle renforce l’esprit de corps ». Il affirme que l’épisode n’était pas humiliant. « Tous les gardiens ont été entendus et ont confirmé qu’ils étaient consentants, même demandeurs. » –JÉRÔME FAAS Rouler à 140km/h  : c’est non Plainte à six jours de l’élection VALAIS Le député UDC Jérôme Desmeules demandait que le Conseil d’État initie un projet pilote permettant d’augmenter la limitation de vitesse à 140km/h sur certaines portions d’autoroute en Valais. Il estimait que le canton s’y prêtait, « avec des tronçons rectilignes et des conducteurs aguerris qui roulent déjà à cette vitesse ». Mais le Grand Conseil a refusé hier son postulat, par 79 voix contre 41. Trois Vaudois ont dénoncé hier en justice le contrat de travail litigieux dont a bénéficié en 2014 la candidate au Conseil d’État Rebecca Ruiz (PS), a appris « 24 heures ». La dénonciation vise autant la des frais de téléphonie, de bouche et de taxi nocturne, était attendue. Celle de Rémy Pagani est plus surprenante, d’autant plus que la Verte Esther Alder et ses frais de taxi paraissait autant, voire plus, en danger que lui. Or elle conserve son statut de personne appelée à donner des renseignements, comme le maire PS Sami Kanaan. Les auditions des quatre élus auront lieu fin mars et début avril. –JEF Rémy Pagani (SolidaritéS) et Guillaume Barazzone (PDC). –KEY conseillère nationale que l’ex-conseillère d’État et collègue de parti Anne-Catherine Lyon. L’action intervient six jours avant l’élection qui vise à repourvoir le siège de Pierre-Yves Maillard. Espoir dans l’enclave TESSIN La justice italienne a annulé hier la mise en faillite du Casino municipal de l’enclave italienne de Campione d’Italia, sur le lac de Lugano. Fermée depuis huit mois, la maison de jeux, dont dépend toute l’économie de la petite localité, pourrait donc rouvrir. Drame à la voirie ZOUG Un ouvrier des services de la voirie de la ville de Cham est décédé hier matin. Le malheureux était juché à l’arrière d’un camion poubelles lorsque celui-ci a reculé, écrasant le quinquagénaire. Réservations via le Net BERNE Une récente étude montre que deux tiers de la population helvétique passe par le web pour réserver une table au restaurant ou un passage chez le coiffeur. Les jeunes et les hommes sont les plus enclins à le faire. Bloqués sur le télésiège AVORIAZ (F) Une quarantaine de skieurs sont restés bloqués pendant plusieurs heures, hier, sur un télésiège entre Avoriaz et Châtel (Haute-Savoie), sur le domaine des Portes-du-Soleil. La panne était due à des vents violents.
MARDI 12 MARS 2019/20MINUTES.CH L’ex-flic évite l’internement Le pervers paranoïaque qui inondait de messages obscènes et menaçants deux femmes qu’il convoitait a écopé hier de 20 mois de prison ferme. L’ex-brigadier échappera toutefois à l’internement psychiatrique à sa sortie de prison. Le Tribunal de Nyon (VD) a estimé qu’un traitement ambulatoire était plus indiqué. Enfin, il a l’interdiction de s’approcher de ses victimes ou de les contacter. Bientôt privée du passeport suisse BERNE La Suisse envisage de retirer la nationalité helvétique à une personne partie faire le jihad, une première. Une procédure est actuellement en cours. D’autres cas devraient suivre, a déclaré hier la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter à l’heure des questions du Conseil national. L’évaluation d’un tel retrait peut prendre du temps. Il faut vérifier et prouver l’existence d’une deuxième nationalité, car on ne peut pas produire des apatrides. n ‹ › Actu 3 Cambriolage, vandalisme, insultes et homophobie VAUD Deux hommes ont retrouvé leur appartement sens dessus dessous après des vacances. Les voleurs n’ont pas caché le mobile homophobe de leurs actes. C’est à une scène d’horreur que deux trentenaires en couple ont eu droit à leur retour de vacances, dans la nuit du 2 au 3 mars. Après un court séjour en Italie, les deux hommes installés depuis novembre dans la région morgienne ont découvert leur appartement sens dessus dessous. « Les voleurs ont pris de l’argent et des bijoux. Ils ont saccagé les lieux  : coussins éventrés, objets brisés, livres déchirés, tableau d’art tagué », BERNE Les crédits en faveur du trafic d’agglomération devraient être augmentés. Le National a ajouté hier 145 millions de francs au projet présenté par le Conseil fédéral. Il veut intégrer Delémont au Argent et bijoux auraient été emportés par des voleurs homophobes. décrit François-Xavier, un ami du couple. Les malfaiteurs ont laissé sur les murs des empreintes nauséabondes  : croix gammée, projet et accroître le taux de subventionnement du Grand Genève et de Bulle (FR). L’enveloppe passerait à 1,489 milliard de francs. Elle concerne 36 projets, alors que le Conseil fédéral en avait retenu 32. dessin de pénis et l’inscription « PEDE DE MERD ». Selon nos renseignements, le logement des deux hommes est un ancien bureau avec des baies vitrées. « Ils ont mis les rideaux récemment. Avant, on pouvait voir de l’extérieur ce qui se passait dans l’appartement », poursuit François-Xavier. « Tous les matins, au réveil, nous aurions aimé croire que c’était juste un cauchemar. Mais c’est la triste réalité », constatent avec amertume les victimes présumées. Sous le choc, le couple a momentanément déserté l’appartement. Contactée par « 20 minutes », la police cantonale vaudoise signale que des investigations sont en cours pour identifier les malfaiteurs. « La police scientifique s’est rendue sur place. L’enquête est dirigée par la police de sûreté », a réagi la porte-parole Olivia Cutruzzola. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE Une rallonge pour la mobilité Mauvais élève, Vaud a perdu 4 millions Les thermomètres descendent en flèche MÉTÉO Après plusieurs semaines de températures au-dessus de la moyenne, l’hiver s’est rappelé hier à notre bon souvenir. De nombreuses chutes de neige ont recouvert le Plateau. Plusieurs routes ont été touchées. Dans le canton de Vaud, une trentaine de poids lourds sont ainsi restés en rade sur la semi-autoroute entre Orbe et Vallorbe. À Uri, la montée vers le Gothard a été fermée entre Amsteg et le tunnel durant plusieurs heures. Les services de voirie ont ressorti les chasse-neige, comme ici entre Göschenen et Andermatt (UR). –KEY –DR Karin Keller-Sutter répondait à Michaël Buffat (UDC/VD). –KEY BERNE Les indemnités supprimées au canton de Vaud pour les requérants d’asile non renvoyés selon les accords de Dublin atteignent 4 millions de francs pour la période du 1er octobre 2016 à fin 2018, a indiqué hier la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter. Depuis l’entrée en vigueur de la révision de la loi sur l’asile, le 1er octobre 2016, la Confédération est en droit de refuser des paiements aux cantons qui ne remplissent pas leurs obligations. Le canton de Vaud connaît un nombre élevé de cas où un manquement à l’exécution a été constaté, car la pratique n’y est pas conforme à la réglementation fédérale, a indiqué la cheffe du Département fédéral de justice et police. Pour toute la Suisse, les indemnités supprimées atteignent 6 millions de francs pour un total de 304 cas. –ATS Les publicités sexistes 37% C’est la proportion de plaintes pour sexisme qui ont été enregistrées l’an dernier auprès de la Commission suisse pour la loyauté. En tout, cet organisme a été interpellé à 63 reprises. Internet est le canal médiatique qui a donné lieu à la plupart des récriminations (40%).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :