20 minutes Genève n°2019-01-30 mercredi
20 minutes Genève n°2019-01-30 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-30 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : leur vie à trois fait tiquer Hollywood.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Combinez et voyagez futé ! Offres de mobilité pour votre voyage deporte àporte. Mes CFF àmoi. cff.ch/mobilite
MINAGEMENT AMÉNAGEMENT L’initiative au vote le 10 février veut limiter les zones à bâtir pour protéger le paysage et les terres agricoles. of'Lui MERCREDI 30 JANVIER 2019/20MINUTES.CH Votations 9 Ces deux images montrent la transformation d’Ecublens (VD) entre 1950 et 2016. Que faire de nos terres ? Le territoire suisse n’est pas extensible. C’est sur ce constat que les Jeunes Verts ont lancé une initative intitulée « Stop mitage ». Objectif  : faire cesser le grignotage du paysage et des terres agricoles par les constructions humaines. Le texte, dans les urnes le 10 février prochain, propose donc de geler l’extension des zones à bâtir à leur état actuel ; pour en créer une nouvelle, il faudra donc dézoner ailleurs. La section jeune du parti veut ainsi encourager la densification, au lieu de poursuivre une dynamique d’étalement urbain. Les Verts soutiennent la proposition de la jeunesse de leur parti, tout comme les socialistes. Plusieurs associations en faveur de la mobilité Pourquoi ce thème nécessite-t-il une initiative ? L’étalement des villes a un coût important pour les collectivités, au niveau des routes, du réseau de transports publics ou de l’électricité. Ça a aussi un impact clair pour l’environnement. Nous estimons qu’il faut protéger nos terres agricoles et optimiser nos constructions, et que les solutions existent pour y arriver. Reconnaissez-vous le problème du mitage ? Oui, l’étalement urbain est un problème depuis longtemps. Mais il a été pris en compte par la loi sur l’aménagement du territoire qui va entrer en vigueur, qui conserve une certaine flexibilité pour l’avenir. Il ne faut pas se bloquer à long terme, au risque de freiner le développement et ne plus pouvoir loger la population. Faut-il donc arrêter complètement de construire ? Non, il y a bien assez de réserves de terrains en Suisse, de locaux vacants, ou de zones que l’on peut densifier pour ne pas être à court de logements. Mais il faut construire aux endroits où c’est bien de le faire, pas n’importe où. Et si l’on étend le territoire à bâtir, on propose de compenser avec des zones agricoles ailleurs. Doit-on encore débloquer des zones à bâtir ? Oui, il faut encore le faire, si cela correspond aux besoins de la population.Au contraire, si on gèle complètement ces zones, on risque de voir se raréfier les espaces constructibles, et donc augmenter les loyers. De plus, les infrastructures publiques seront plus difficiles à construire. Cette initiative est trop radicale. douce et de la protection de la nature militent également en ce sens. Un groupe composé d’architectes et d’urbanistes s’est aussi déclaré en faveur du texte. A l’inverse, les partis de droite s’y opposent, y compris les Verts’libéraux et les organisations issues de l’économie. Et si le syndicat paysan Uniterre appelle à voter oui, ce n’est pas le cas de l’Union suisse des paysans. Les partisans du non jugent l’initiative trop radicale et craignent La LAT, doublon ou mesure insuffisante ? Les Jeunes Verts et les Verts’libéraux s’opposent  : trois questions à chaque camp Valentin Dujoux Jeunes Verts GE Coordinateur de campagne pour « Stop mitage » François Pointet Verts’libéraux VD Contre l’initiative « Stop mitage » Suivez l’actualité de la votation sur notre app. Densifier, est-ce renoncer à sa qualité de vie ? Absolument pas. Nous ne parlons pas de construire des tours, nous préférons encourager la construction de quartiers durables offrant une bonne qualité de vie. C’est possible notamment avec des structures à taille humaine, des commerces de proximité, un lien avec l’agriculture et des logements modulables. La densification n’estelle pas une solution ? C’est une solution, oui. Mais c’est comme d’habitude, les gens acceptent la densification tant qu’elle n’a pas lieu trop près de chez eux.Voilà le véritable challenge à l’avenir. De plus, il faut que l’aménagement du territoire reste de compétence cantonale plutôt que de centraliser la gestion de l’urbanisme. Sondage L’initiative contre le mitage ne convainc plus 62% 37% 1% 62% des Suisses annoncent un refus 37% des Suisses pensent voter oui 1% n’a pas encore décidé ce qu’il votera qu’elle ne soit un frein au développement du pays. Selon le dernier sondage Tamedia, le texte pourrait bien ne pas passer. –PAULINE RUMPF Les opposants à l’initiative rappellent que la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) vient d’être révisée, et qu’elle n’a pas encore pu déployer ses effets. Elle prévoit que chaque commune fasse état de ses besoins selon ses projections démographiques à 15 ans, et libère ou déclasse des zones à bâtir en fonction. Or, pour les partisans, c’est justement là le problème  : tous les 15 ans, une commune peut autoriser un nouveau grignotage, alors même que le terrain n’est pas infini. La votation en chiffres SUISSE Depuis 1985, quelque 584km2 de sol ont été utilisés pour des constructions, met en garde le comité d’initiative, ce qui représente huit terrains de football par jour. La Confédération, elle, indique que la zone à bâtir (ZAB) totale représentait en 2017 5% de la surface du pays, soit 232000ha. Sur cet espace vit environ 95% de la population. Un septième de cette surface de ZAB est non construite ; c’est assez pour accueillir encore jusqu’à 1,7 million d’habitants. Toutefois, en raison de l’augmentation démographique et de la densification, l’étendue moyenne de ZAB par habitant a reculé de 309 à 291m2. Par ailleurs, les surfaces agricoles se sont réduites de 5,4% en 25 ans, affirme la RTS. Cela correspond à la surface du canton du Jura. –RMF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :