20 minutes Genève n°2019-01-30 mercredi
20 minutes Genève n°2019-01-30 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-30 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : leur vie à trois fait tiquer Hollywood.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, La traque La police neuchâteloise a utilisé les grands moyens pour démasquer quatre fans du FC Sion. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs de violences lors d’un match en octobre dernier. Comme ils ne se sont pas dénoncés, la police s’est résolue à diffuser leur portrait sur le Net. Pas un harceleur, mais trop collant ZURICH L’enquête disciplinaire ouverte en septembre contre un professeur du Département d’architecture de l’EPFZ est terminée. Il a été disculpé des accusations de harcèlement sexuel portées par plusieurs femmes. L’homme n’en a pas moins enfreint le code de conduite de l’école, a-t-elle indiqué hier. Il n’a pas maintenu une limite adéquate entre ses relations personnelles et professionnelles. Etant donné la lourdeur de la procédure, le collaborateur a décidé de quitter l’établissement. MOBEiTg MOBILITÉ Une réunion entre la société Lyria et des élus français et suisses a eu lieu hier. En l’absence du Gouvernement vaudois. actu.20min.ch Le canton de Vaud oublié sur le quai de gare du TGV Lausanne veut se battre pour maintenir l’axe à travers le Jura. Le tronçon très pentu entre Châtel-Saint-Denis et Vevey a fini par être fermé durant plusieurs heures. –DR Chaos à cause de la neige MÉTÉO Les conducteurs qui se sont retrouvés sur les routes de la Riviera vaudoise, en Lavaux et dans la Veveyse (FR) hier matin, ont dû prendre leur mal en patience. Les fortes chutes de neige qui se sont abattues sur la région ont causé d’importantes perturbations sur l’A9 et l’A12. Le « toboggan » entre Châtel-Saint-Denis (FR) et Vevey (VD) a dû être fermé une bonne partie de la matinée. « La neige a provoqué des bouchons et les chasse-neige présents sur place ne parvenaient pas à progresser dans le trafic », a expliqué Pascal Fontaine, répondant presse de la police vaudoise. « Je suis parti à 6h45 de chez moi à Monthey. A 9h30 j’étais à peine au-dessus de Vevey, a raconté un lecteur. C’est un tronçon que je fais habituellement en 25 minutes. » Plus de trois heures et demie après être parti, le Valaisan est finalement arrivé à Morges (VD). –MST/JFE La volonté de Lyria de supprimer dès décembre 2019 une liaison TGV aller-retour entre Lausanne et Paris via Vallorbe (VD) et Dijon (F) fait des vagues (« 20 minutes » d’hier). Le train de 6h du matin est sur la sellette. Ces choix sont contestés par les collectivités françaises et suisses, et l’absence de communication est très mal perçue. Ainsi, hier matin, une réunion d’information entre le nouveau directeur de Lyria, Fabien Soulet, et des représentants de villes et de régions a eu lieu à Dole (F). Mais, contrairement à Lausanne et Vallorbe, le Conseil d’Etat vaudois n’y était pas représenté. Et pour cause  : il n’était pas invité. C’est la rédaction de « 20 minutes » qui lui a appris la tenue de cette rencontre. Et l’existence du Groupe de suivi TGV Lyria, créé en 2017, sur une initiative de la présidente de la région Bourgogne-Franche- Comté. Selon nos sources, le Canton de Genève, pourtant concerné, a aussi été ignoré. Lors de la séance, Fabien Soulet a dévoilé les arguments de Lyria, qui gère les dessertes franco-suisses du TGV. Il a notamment évoqué le manque de rentabilité de la ligne par Vallorbe ainsi que les futurs gros travaux en gare de Lausanne, qui auront un impact sur les horaires des trains. « Il n’est pas normal d’avoir appris par la bande et si tard « Inadmissible » Député au Grand Conseil vaudois, Nicolas Rochat Fernandez a réagi immédiatement en apprenant la situation. Elu de la vallée de Joux, le socialiste a déposé hier une résolution qui s’oppose à toute suppression de liaisons TGV via Vallorbe et Dijon (F) et à leur transfert par Genève. Le texte, accepté par ses pairs, soutient aussi toutes les démarches du Gouvernement vaudois allant dans ce sens. « La décision de Lyria est incompréhensible et inadmissible », s’est emporté Nicolas Rochat Fernandez. ce projet de supprimer et déplacer des rames », s’indigne l’émissaire de Lausanne, Denis Décosterd, qui s’étonne de l’argument du chantier de la gare. Quant au prétexte financier, il renvoie au directeur sortant de Lyria qui, en décembre dernier, se réjouissait de la rentabilité de ces dessertes. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI Policier trop rapide condamné L’agent genevois puni pour excès de vitesse lors d’une course-poursuite à Plan-les- Ouates en 2015 a été définitivement condamné. Son recours a été rejeté par le Tribunal fédéral. La justice genevoise avait estimé qu’un tel dépassement, en BERNE Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a reçu hier son homologue autrichienne des Affaires étrangères, Karin Kneissl. Ils ont notamment discuté de police aérienne et de sécurité aux frontières. ––Y. GENEVAY/LM l’occurrence de 42km/h, n’était pas autorisé par l’urgence de la mission. Les juges de Mon-Repos sont d’accord  : pour eux, il était admissible de sanctionner le danger abstrait créé par le policier pour les autres usagers de la route. Cassis reçoit une amie de Poutine La ministre, apparentée à l’extrême droite, avait été au centre d’une polémique l’été dernier en invitant le président russe Vladimir Poutine à son mariage. L’image avait fait le tour du monde et stupéfait une grande partie de la classe politique autrichienne. Les deux ministres ont parlé de sécurité aux frontières. –KEYSTONE
MERCREDI 30 JANVIER 2019/20MINUTES.CH A Arosa, les plantigrades auront plus d’espace à disposition. Des athées de plus en plus nombreux « Anarchie » dans les prix de la pause-café à l’Etat VAUD Selon où il travaille, un fonctionnaire paie son Nespresso deux fois plus cher que ses collègues. Ce qui ne gêne pas le Canton. « Au début, on se dit que ce n’est rien, mais à la fin de l’an- Cette enseignante vaudoise digère moins bien son café depuis qu’elle a fait ses calculs  : dans son école, une boîte de 50 capsules plates née ça fait une belle somme ! » Nespresso s’achète 45 fr. « Dans un autre collège, la même boîte est à 25 fr., déplore-t-elle. Il n’y aurait pas un problème ? » Vérification faite, cer- tains services de l’Etat vendent jusqu’à 1fr. pièce les capsules préférées de George –QUATRE PATTES Arrivée de deux ours d’Albanie GRISONS Un mâle et une femelle d’environ 13 ans sont en route pour Arosa. Ces deux ours bruns avaient été recueillis par une famille de restaurateurs en Albanie. Celle-ci a souhaité offrir aux plantigrades un environnement plus spacieux que le minizoo qu’elle avait créé. Elle a donc contacté l’association suisse Quatre Pattes, qui a organisé le transfert vers Arosa Terre des Ours. Les deux animaux, partis lundi, sont attendus vendredi dans les Grisons. NEUCHÂTEL De plus en plus de Suisses et de Suissesses n’appartiennent à aucune religion. Ce groupe représentait 26% de la population de 15 ans et plus en 2017. Il forme ainsi la deuxième plus grande entité, selon des chiffres de l’Office fédéral de la statistique publiés hier. Jusque dans les années 1980, plus de 90% des gens se disaient soit catholiques soit protestants. Les premiers représentent 36% de la population, les seconds ne sont plus que 24%. L’étude montre aussi que les femmes prient généralement avec plus d’assiduité que les hommes. Elles sont aussi plus superstitieuses  : 58% d’entre elles croient aux anges et aux êtres surnaturels, environ le même nombre font confiance aux guérisseurs et aux voyantes, contre 15 à 20% chez les hommes. –ATS Clooney. Pourtant, les boîtes Nespresso « business » ont un tarif unique de 24fr.10 à l’achat (lire ci-dessous). Après quoi il est « du ressort de nos clients d’appliquer les prix qu’ils souhaitent à leurs collaborateurs », note la multinationale lausannoise. Dans la majorité des cas, la boîte est proposée entre 25 et 30 fr. L’Etat se défend de se remplir les poches sur le dos des employés. « Chaque entité gère ses machines de manière indépendante, indique Laurent Koutaissoff, du Bureau d’infor- et de communication. mation Le prix de vente couvre parfois l’enntretien et le renouvellement des machines, ainsi VAUD Le Grand Conseil se penchera mardi prochain sur la catastrophe de Brumadinho, au Brésil, après la rupture d’un barrage rempli de résidus miniers. Une résolution souhaite que le Canton vienne en aide aux victimes puisque l’entreprise Vale, qui gérait l’installation, a son siège à Saint-Prex. que le sucre et la crème. Certains sites proposent une cafétéria, d’autres un distributeur ou simplement une machine dans un bureau. Le prix varie donc selon l’infrastructure. » Une explication qui ne convainc pas notre professeure. « Cafète ou pas, ça reste du self-service. A ce prix, ils pourraient acheter une machine neuve tous les trois mois... » –FRANCESCO BRIENZA Actu 3 Installé à Saint-Prex, le géant minier Vale est sous pression  : la tragédie a fait 65 morts et 288 disparus. –KEY Aide vaudoise pour les rescapés du barrage La générosité 32,2 millions C’est, en francs, la somme collectée par la Chaîne du Bonheur en 2018. L’aide aux enfants a été au cœur de son action. Elle a ainsi consacré 3,8 millions aux jeunes victimes de violence en Suisse. Des petits noirs difficiles à dénicher Les capsules plates Nespresso sont proposées uniquement aux clients professionnels, soit les entreprises et les bistrots. En Suisse, la multinatiotravaille avec cinq fournis- nale seurss officiels. L’Etat de Vaud se fait livrerr par Presto Café Services, à Belmont-sur-Lausanne. Des boîtes y sont aussi proposées aux particuliers qui font le déplacement. Des capsules compatibles et moins chères sont en vente dans le commerce. Mais si elles endommagent la machine, Nespresso pourrait refuser d’honorer sa garantie. Au Brésil, cinq ingénieurs ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête pour établir les responsabilités de la tragédie de vendredi dernier. 20 socondos secondes Retour régulier au pays SUISSE Les étrangers gardent des liens étroits avec leur pays d’origine. Les deux tiers s’y rendent au moins une fois par an et 9 sur 10 communiquent une fois par mois avec des parents restés sur place. Outre la famille, le fait d’y posséder un logement représente aussi un point d’attache important. Renfort venu du blé ZURICH Des chercheurs de l’Université ont intégré à des plantes de maïs et d’orge porteuses un gène provenant du blé et qui les protège de plusieurs espèces de champignons. Une demande d’autorisation pour des essais en plein champ a été déposée. « Annabelle » amaigrie PRESSE En raison d’une forte baisse des recettes publicitaires, Tamedia, éditeur de « 20 minutes », prévoit 14 licenciements au magazine féminin alémanique « Annabelle ». Sa rédactrice en chef, Silvia Binggeli, a annoncé sa démission pour cet été.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :