20 minutes Genève n°2019-01-29 mardi
20 minutes Genève n°2019-01-29 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-29 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 24,4 Mo

  • Dans ce numéro : la Havane ravagée par une tornade.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Tous les moyens sont bons pour repousser l’audience MD VAUD Le début du procès d’un ancien financier, hier à Vevey, a été émaillé de nombreuses suspensions. PUB Epargnants ruinés Le prévenu, âgé de 50 ans, est notamment accusé de gestion déloyale aggravée et d’escroquerie par métier aux dépens d’une dizaine de personnes ; certaines, âgées, ont été ruinées. Le préjudice global se monte à 11 millions de francs selon le procureur. L’individu avait mis sur pied un montage financier pyramidal de 2008 à 2014, où il empruntait de l’argent en promettant de bons rendements. Il a fini par être arrêté en 2015 et a passé près de deux ans en prison préventive. Une dizaine de personnes avaient confié leur argent au prévenu. –KEY Le Tribunal criminel abritait hier la première audience d’un dossier qui a nécessité plus de six ans d’enquête et connu trois reports. L’acte d’accusation fait 125 pages, que le procureur justifie par la complexité  : « Tout y est rigoureusement référencé. » Mais l’avocat du prévenu, Me Matthieu Genillod, est en verve. D’entrée de cause, il demande la récusation de la Cour in corpore, estimant que l’équité du procès ne peut être garantie. En cause  : peu avant le début d’audience, le procureur, qui n’a instruit qu’à charge selon l’avocat, s’est retrouvé seul près de 15 minutes avec trois des cinq juges dans la salle d’audience, porte fermée. Uniquement pour installer du matériel informatique et sans communiquer sur l’affaire, explique le procureur. « Imprudence crasse, car on ne reste pas silencieux durant un si long instant », selon la défense, qui dénonce une violation du code de procédure. pufff ! Après suspension d’audience, la présidente refuse la requête. Mais Me Genillod obtient une autre suspension pour faire transmettre à la Chambre des recours pénale sa demande avec un effet suspensif. L’audience se poursuit enfin, mais c’est pour entendre qu’une autre demande de récusation avait été déposée au Tribunal fédéral, contre le représentant du Ministère public. Il y a dix jours, Me Genillod aurait été averti par une ex-partie civile qui a retiré sa plainte que le procureur Anton Rüsch avait à trois reprises, en 2015 durant son instruction, téléphoné pour encourager l’avocat de cette personne à déposer une plainte pénale contre le prévenu. Le procès se poursuit tout de même, pour l’instant. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI UN MÉGOT PEUT POLLUER JUSQU’À 500 LITRES D’EAU ! FAITES UN DON ET PROTÉGEONS NOS MONTAGNES ! SUMMIT-FOUNDATION.ORG suisse.20min.ch 20 socondos secondes Cours d’eau pollué LUCERNE Un ruisseau a été pollué hier à Malters par un mélange de matières grasses provenant d’une installation de compostage. Les pompiers ont érigé trois barrages et pompé le liquide. Le montant des dégâts n’a pas encore été établi, précise la police. Moins de maltraitance ZURICH Le nombre de signalements de maltraitance envers les enfants a baissé, en 2018, à l’hôpital pédiatrique de Zurich. Au total, 528 cas ont été annoncés, soit 23 de moins qu’en 2017. Malgré cela, ce nombre est le 2e plus élevé depuis 1963. Heurté par une porte BERNE Un passant a été légèrement blessé dimanche après-midi en gare de Berne. « Une porte d’environ 200 kg est tombée par terre près du restaurant Tibits », a expliqué un témoin. La porte provisoire d’un chantier est sortie de son ancrage, selon la police.
MARDI 29 JANVIER 2019/20MINUTES.CH Déjà de sortie pour fêter carnaval SCHWYTZ La tradition a été respectée. En ce dernier lundi de janvier, les festivités du carnaval ont battu leur plein hier à Gersau. A 9 h précises, des joyeux drilles costumés ont déambulé dans les rues, distribuant PUB I Pi+Wi'J I oranges et bonbons aux enfants. L’après-midi, ce sont les femmes qui ont tenu la vedette avec un défilé très coloré qui s’est poursuivi en musique dans les bistrots du village. –PHOTO KEYSTONE I BERNE Les préposés suisses à la protection des données exigent de la transparence dans les campagnes électorales sur le Net. Suisse 7 Internet  : partis priés de suivre le guide En vue des élections fédérales d’octobre 2019, la Conférence des préposés suisses à la protection des données (Privatim) a élaboré un guide contre le traitement numérique de données personnelles lors de scrutins fédéraux ou cantonaux. C’est l’une des priorités de l’année, avec la consultation concernant l’utilisation du numéro AVS comme identifiant unique dans les administrations fédérales, cantonales et communales, présentée hier par le préposé fédéral Adrian Lobsiger. Toute personne traitant des données dans un contexte d’élections ou de votations doit savoir que ces informations bénéficient d’un niveau de protection plus élevé que celui qui s’applique aux activités commerciales, a expliqué Adrian Lobsiger. Les partis doivent respecter le principe fondamental de Pour calmer agréablement une petite faim. 20% 1.50 au lieu de 1.90 Gruyère salé les 100 g Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 29.1 AU 4.2.2019, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 20% Le citoyen doit savoir s’il communique avec des humains ou des « social bots ». la transparence et doivent indiquer les méthodes de traitement qu’ils appliquent. Les citoyens ne doivent pas être induits en erreur par des indications trompeuses concernant l’émetteur du message politique. –ATS 6.95 au lieu de 8.70 Viande séchée des Grisons prétranchée en emballage spécial Suisse, 100 g - comme Moments conviviaux.. - –ISTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :