20 minutes Genève n°2019-01-28 lundi
20 minutes Genève n°2019-01-28 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-28 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : une suicidaire se rue à contresens sur l'A1.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Polar, smartphoto – tire au sort chaque jour du lundi au vendredi  : 4 bons d’une valeur de CHF 50.– chacun, pour des produits photos de votre choix ! Jouez et gagnez ! or QUESTION DU JOUR Comment s’appelle le chevalier étrange ? A Don Carlos B Don Quichotte C Don Johnson VOILÀ COMMENT VOUS POUVEZ PARTICIPER  : En ligne  : Répondez maintenant correctement à la question du jour sur http://john-twenty.ch/fr et gagnez de superbes prix. Les réponses correctes seront prises en compte pour le tirage au sort. Aucune correspondance ne sera échangée. Tout recours jurdique est exclu. Les gagnants seront publiés le jour suivant en ligne et recevront un courrier directement par notre sponsor de la semaine. Concours sans garantie. SOLUTION À L’ÉNIGME DE L’ÉDITION PRÉCÉDENTE B I,fl PEL1PIL'5 ; ARU LES-VOILÀ, LES AtiANIFESTANTS ONi IRAIT UNE ESPÈCE UN PEU SIDÉ-CIALE I (Di LN 121-10J'INIL bE LA CHARM AN'I- TVVENTY, VENEZICI I cij EST-CE QU'IL EST CE &RINGALET JOLTPKALISTE) A LENERGIE IFT,I.F QUEST-GE gen, Y A, CHEF 7 Qt, PEN5¢-VOUS 5 uN VAIR Motu.) CET TOI. L'INITIATEUR te CE1- MANIFESTA 1101^4 QU'E$T—CE q'JE 4M LI Rf VFT,rstqW. A I T,.V.T14 AFiferEZ br el:hly..55Eet ECOUTEZ  : 1)eib, 4,VEST-CE QV IL Y A, IDP WHY D../E SUIS EN PLEINE REC-IEMF-IE IL Y bES MAIrTMTwNs CON1 LE NOUVEAU PARÊ E OUEN hE 01-FEVALIEP VILLARS.. ALLEZ A-sAs ET FArTEsuN ARTICLE lie 4 aper-CLUSIF CES EÉANTS PEUVENT TOURNER LEUR kkAIJTAI.J1 qint S I F vEULEmr NI,A1.5 LEC,LORIEL/X D,ON QUICHOTTE bE LA MAKICME, SE LES VAINCRAI (rN I - — - - ir romICIP7-psiri. MON RADAR DE DÉRANGEMENT !..-4..iNALE DE VIOLENTES TIJKILILENcES DONS LE CONTINUUM ESPACE-TEMPS, E T VOUS VOLI5 TROUVEZ, PQL1k AT14151- bIkE, DANS LŒIL OU CYCLONL 1 ! I -n711UWF'77'. O smartphoto livre photo TL Offre de bienvenue 30% + port offert * Commandez avec le code promo NKAP15W5 sur  : www.smartphoto.ch/nouveau Offre réservée aux nouveaux clients, valable une fois jusqu’au 31.08.2019 sur tous les produits photo. *port offert dès 50.– mug photo 20minutes.ch Garantie totale sur s tous les produits FACTUM.CH
LUNDI 28 JANVIER 2019/20MINUTES.CH FUTUR Verra-t-on bientôt des voitures au-dessus de nos têtes ? Des start-up et des constructeurs réputés peaufinent des prototypes. La voiture volante ? « On n’est pas près d’en voir sur nos routes et dans les airs, en tout cas pas avant 25-35 ans et d’ici là je serai mort », lâche Frank Rinderknecht. Le constructeur automobile suisse de Rinspeed est pourtant largement ouvert aux nouvelles formes de mobilité, comme en témoignent ses prototypes hyper connectés. Comment expliquer que cette voiture volante née il y a plus d’un siècle peine toujours à convaincre ? Plusieurs explications sont avancées, dont certaines répondent aux lois de la physique (voir ci-dessous). Reste la loi du marketing, laquelle pourrait fondamentalement changer la donne. Des constructeurs automobiles traditionnels, comme Volvo ou Audi, se lancent dans l’aventure par le biais de collaborations (Terrafugia pour Volvo et Airbus pour Audi). Une manière pour eux de démontrer CINÉMA Impossible d’énumérer tous les films dans lesquels apparaissent des voitures volantes. On citera « Retour vers le futur », « Grease », « L’homme au pistolet d’or », « Harry Potter et la chambre des secrets » ou-fu.`.12 ; un certain savoir-faire technologique. D’autres groupes d’investisseurs ont compris tout le profit qu’ils pouvaient retirer de Egalement sur grand écran encore « Chitty Chitty Bang Bang », sorti en 1968. Une comédie musicale dans laquelle le professeur Caractacus Potts invente une automobile révolutionnaire, objet de toutes les convoitises. ces drôles d’engins qui font le buzz sur internet. C’est le cas d’AeroMobil qui bénéficie des conseils du préparateur David Richards, véritable référence en matière de sport automobile. Après des débuts « fracassants » – son premier modèle, l’AeroMobil 3.0, s’est crashé Genève et les CFF sur les rangs En Suisse, cette technologie n’est pas qu’une douce utopie. En 2018, les autorités genevoises ont approché le Département fédéral des transports pour participer à des tests de tels engins. Mi-janvier, ce sont les CFF qui ont expliqué plancher avec une start- sur des drones quiup allemande feraient office de taxis pour ramener les voyageurs chez eux une fois arrivés à la gare. en 2014 –, la société slovaque a semble-t-il corrigé le tir. La version 4.0 a été présentée en 2017 au Salon de Francfort. Mercredi dernier, c’est Boeing qui a réussi son premier essai en vol. De son côté, la firme néerlandaise Pal-V sera présente pour la deuxième année d’affilée au Salon de Genève, en mars Auto 17 Quand la voiture prend l’air La Pal-V Liberty (rouge) et le prototype de Boeing ont réussi les premiers essais en vol de leurs étranges machines. –DR L’incroyable auto de la famille Potts dans « Chitty Chitty Bang Bang ». Tr ributaire de la physique TECHNIQUE Difficile de combiner deux formes de mobilité en une. Les véhicules amphibies ont depuis belle lurette disparu de nos lacs, tandis que les voitures volantes n’ont jamais vraiment décollé. Un avion est censé être le plus léger possible, contrairement à la voiture qui doit répondre à plusieurs critères de sécu- rité. Pas de problème si cette dernière subit des dommages lors du parcage. Par contre, un prochain. Preuve qu’elle croit en l’avenir de sa machine volante. Le Pal-V Liberty est un autogire, véhicule à essence équipé de pales mues par le vent, une hélice à l’arrière assurant sa propulsion dans les airs. Les précommandes ont démarré et les premiers exemplaires devraient être livrés dès l’an prochain. –PIERRE THAULAZ simple accroc sur une aile d’avion peut s’avérer lourd de conséquences dans les airs. Les autres contraintes sont d’ordre légal  : impossible de décoller depuis une autoroute pour éviter les bouchons. Décollage et atterrissage s’effectuent sur une piste prévue à cet effet. Evidemment, la licence de pilote s’impose en plus du permis de conduire. Autant de freins à la voiture du futur rêvée par nombre d’entre nous. –PTH



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :