20 minutes Genève n°2019-01-22 mardi
20 minutes Genève n°2019-01-22 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-22 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 24,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'alerte aux morilles tueuses était fausse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Livraison àdomicile gratuite maintenant Va avec tout ce que vous avez déjà. micasa.ch 98.- DE RABAIS pour tout achat àpartirdeFr. 499.– 1.1–4.2.2019 Rabais Cumulus utilisable du1.1 au 4.2.2019 dans tous les magasins Micasa sur présentation de la carteCumulus et dans la boutique en ligne moyennant la saisie dunuméro Cumulus. La réduction s’applique sur la livraison àdomicile d’une valeur de Fr.98.– àpartir de Fr. 499.– d’achat, etuniquement sur les nouvelles commandes. Les directives Cumulus habituelles s’appliquent. coté.) 01 cgu.— E
MARDI 22 JANVIER 2019/20MINUTES.CH 20 soconclos secondes Sous haute sécurité DAVOS La police grisonne a mobilisé des forces de tout le pays et du Liechtenstein pour assurer la sécurité du Forum économique mondial qui débute aujourd’hui. Jusqu’à 5000 soldats pourront être déployés. L’espace aérien est verrouillé dans un rayon de 46km jusqu’à 6000 mètres d’altitude. PUB La vidéo des préparatifs est visible sur notre app. Un numéro convoité SCHWYTZ On est loin des 160000 fr. déboursés pour la plaque d’immatriculation VS 1. A Schwytz, c’est pour la plaque SZ 123456 que les enchères sont ouvertes. Quelqu’un est actuellement prêt à mettre 5200fr. pour cette suite de chiffres. La vente court jusqu’au 30 janvier. Deux ados mal barrés THURGOVIE Deux jeunes sur un scooter ont attiré l’attention d’une patrouille de police, dimanche. Lorsque les agents ont voulu les arrêter, ils ont mis les gaz. Ils ont été arrêtés à Tägerwilen. Après vérification, il s’est avéré que le conducteur de 17 ans n’avait pas de permis. Les deux détenaient aussi du cannabis. GORILLA est un programme de la LAUSANNE Une épreuve HEC a été annulée à tort. La fac craignait des cas de triche, mais c’est le chargé de cours qui s’était planté. Suisse 7 Le prof fait le même exam 2 ans après  : l’Uni est furax Il n’y a pas que les étudiants qui savent manier le copiercoller. Hier, c’est un chargé de cours de la Faculté des HEC qui s’est fait reprocher d’avoir soumis aux 3e année le même examen qu’en 2017. Le même, au mot près. « Plusieurs d’entre nous s’en sont aperçus et ont informé le décanat », raconte un étudiant de la volée. Résultat  : ce week-end, l’université informe tout l’auditoire que l’épreuve a été entachée d’un Empreinte écologique couronnée Pour atteindre un bilan carbone aussi neutre que possible, la prochaine Fête fédérale de lutte a décidé de calculer, pour la première fois, son empreinte écologique. La manifestation accueillera plus de 280 lutteurs du 23 au 25 août à Zoug. Outre le recyclage de la sciure, elle utilisera divers moyens, comme un programme en format réduit pour économiser le papier. soupçon de fraude, et que tout le monde doit la repasser le 24 janvier pour éviter « les inégalités de traitement ». Tollé. « C’est quand même incroyable, on n’y est pour rien si le prof est fainéant et ne change jamais ses questions, s’insurgent les premiers intéressés. On n’a rien volé ! » Et force est de constater qu’ils ont raison. « On ne peut pas parler de fraude, concède Géraldine Falbriard, porte-parole de l’Université. La faculté a réagi un peu vite. Il n’y aura pas de nouvelle épreuve. La première fera foi. » Reste qu’il y a quand même un problème. Mais il vient du prof, et il passe très mal. « C’est un cas de négligence problématique », insiste-t-elle. Le coupable sera convoqué pour s’expliquer. « Sur un campus, les anciennes épreuves circulent, reprend Géraldine Falbriard. On le sait, et c’est exceptionnel qu’un même examen soit proposé deux fois. » Des investigations seront menées pour savoir si le chargé de cours avait déjà commis cette même bourde. A Berne, un examen avait été reprogrammé dans des circonstances similaires en juin 2017. Des étudiants avaient saisi la justice. Ils avaient obtenu gain de cause. –FRANCESCO BRIENZA La faculté a réagi trop vite en annulant un test écrit. - - - - - - - Travail sans limite aux soins intensifs BERNE Les médecins et les infirmiers actifs dans les soins intensifs peuvent-ils travailler davantage que ce que la législation prévoit ? C’est ce que souhaite la Société suisse de médecine intensive (SSMI), qui demande que le personnel soignant n’ait plus à enregistrer ses heures de travail, a relevé hier « Blick ». La SSMI estime que cela est nécessaire pour garantir la continuité des soins aux patients. Pour rappel, la loi sur le travail, en vigueur depuis janvier 2005, limite la semaine des médecins à 50 heures. Du côté des patients, on craint pour la sécurité des malades. Le non-respect de la loi entraînera un surcroît de fatigue, estime la présidente de l’Organisation suisse des patients. –CHT TOUT L'UNIVERS TOUT L'UNIVERS DES SPORTS FREESTYLES DES SPORTS FREESTYLES DANS TA POCHE. www.gorilla.ch DANS TA POCHE. GORILLA Mau vie plus Ouga-Ougal –M.PERRET/LMD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :