20 minutes Genève n°2019-01-22 mardi
20 minutes Genève n°2019-01-22 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-22 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 24,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'alerte aux morilles tueuses était fausse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Présentezvotre bien immobilier et entrez en contact avec vosfutursclients ! Tous lesjeudisdans20Minutes Lausanne Trc..urr. SuiS.S-e De la previrittun plutôt qu'une taxe $111'leS wrie. Etoncun'ee sera il premier tiurInte a voler autour de la Urie 111 Le « 19 h 30 » ne sera plus fait à Genèverg).rf_plterrirgtâilan privera rirerp rwril- sari rIF. eperROT11101TEiliTlfir tin tritue activité Isi.itorlque.. Lc Cünse0 le ÊilLieus Se rupn aluis que El'Eratgercevds'esi désolé hier chi dépârl les sp,lrrs et [eS morses annüncù du Dparieunent actuallie e [du seraient maintenus dans la ! é ! éjoumal de, Bartas Ru
–KEYSTONE Tennis Tonilts ion en bref brof La No1 mondiale sortie DAMES « Dans le premier set, j’ai eu l’impression d’avoir été percutée par un train ! Tout allait trop vite. Je l’ai trouvée très forte, elle a vraiment bien joué. » Simona Halep (à g.) a rendu hommage ainsi à l’Américaine Serena Williams, qui a éliminé la Roumaine hier en 8es de finale à Melbourne sur le score de 6-1 4-6 6-4. Djokovic en quarts MESSIEURS Après la sortie de Roger Federer, le Serbe Novak Djokovic est désormais le seul à viser un 7e sacre record à l’Open d’Australie. Hier en 8es de finale, le No 1 mondial a été bousculé mais a pris le meilleur sur le jeune Russe Daniil Medvedev (ATP19), battu 6-4 6-7 6-2 6-3. Après Wawrinka, Zverev MESSIEURS Déjà bourreau du Vaudois dans ce tournoi, le Canadien Milos Raonic, 28 ans, a épinglé un autre grand nom à son tableau de chasse de la quinzaine. Hier en 8es de finale, il a éliminé le No4 mondial, l’Allemand Alexander Zverev (6-1 6-1 7-6). MARDI 22 JANVIER 2019/20MINUTES.CH TENNIS Carreno Busta menait 8-5 hier au super tie-break face à Nishikori quand l’arbitre n’a pas respecté le règlement. 29 Tom Brady La superstar du footballaméricain jouera un 9e Super Bowl le 3 février. Page 31 Volé par l’arbitre, il a pété un plombAu bout d’un duel de plus de cinq heures, hier en 8es de l’Open d’Australie, Pablo Carreno Busta (ATP 23) a vécu une terrible injustice. Il manque alors 2 points à l’Espagnol dans le super tie-break du 5e set pour éliminer Kei Nishikori (9). Attaqué, il tire un passing qui touche la bande du filet avant de retomber à mi-court. Le Japonais n’a alors « plus qu’à » conclure d’un revers mais la balle de l’Asturien est donnée faute. Battu par le revers, Carreno Busta demande un challenge, qu’il gagne car son coup a touché la ligne. Annonce erronée en plein échange, challenge réussi  : le règlement est implacable, cet échange aurait dû être rejoué. Or, coup de théâtre, l’arbitre Thomas Sweeney refuse  : 8-6. Le Japonais remporte ensuite quatre points et se qualifie pour les quarts, laissant Carreno Busta lancer son sac de rage et quitter le court en insultant l’arbitre. L’Espagnol, 27 ans, a quitté le court en hurlant de rage après une défaite 7-6 6-4 6-7 4-6 6-7. Le point litigieux et la réaction de Pablo Carreno Busta sont à voir en vidéo sur notre app. Certains argumenteront que l’annonce du juge de ligne est tombée presque exactement au moment où Nishikori tapait son revers. Une quasi-simultanéité qui validerait l’intransigeance de l’arbitre, au nom de l’esprit du jeu. Ils auront tort. Car si l’arbitre choisit cette interprétation, il doit interdire le challenge au joueur. En revanche, s’il l’autorise, son résultat ne peut pas être remis en cause. « S’il pense que Kei mérite le point, pourquoi me laisse-t-il challenger ? Je ne comprends pas », a d’ailleurs insisté Carreno en conférence de presse, les larmes aux yeux. L’Espagnol s’est ensuite excusé de sa sortie explosive  : « Je regrette mon attitude car ce n’est pas moi. » Ailleurs dans le stade, Thomas Sweeney, lui, devait regretter de n’avoir pas suivi le règlement. –MAE/YMU Le Pouille nouveau est arrivé TENNIS Est-ce déjà l’effet Amélie Mauresmo ? Lucas Pouille semble avoir retrouvé, à Melbourne, l’appétit et la combativité qui faisaient de lui un grand espoir du tennis français, il y a encore peu. Hier, le Nordiste de 24 ans a décroché son ticket pour les quarts de finale au terme d’un duel de 3h15’face au jeune Croate Borna Coric (6-7 6-4 7-5 7-6). Séparé de son coach Emmanuel Lucas Pouille semble retrouver son meilleur niveau. Planque après une saison 2018 décevante qui l’a vu reculer au 31e rang de la hiérarchie, Pouille semble déjà récolter les fruits de sa collaboration avec Amélie Mauresmo. L’ex-No1 mondiale doit savoir trouver les mots. Elle l’aide aussi à développer son jeu. « Le but est de varier davantage et d’être plus constant de la ligne de fond de court. Et aujourd’hui, ça a plutôt bien marché », a-t-il confié. En quarts, il défiera le Canadien Milos Raonic (ATP17). –MOR, MELBOURNE –KEYSTONE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :