20 minutes Genève n°2019-01-22 mardi
20 minutes Genève n°2019-01-22 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-22 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 24,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'alerte aux morilles tueuses était fausse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Une poignée de jeunes ont lancé une pétition pour que les voyages d’études se fassent en train. –AFP Ils vont plus loin que les slogans de la manif FRIBOURG Les étudiants veulent du concret. Pour faire suite au mouvement de protestation des jeunes en faveur du climat, vendredi, cinq Fribourgeois ont lancé une pétition pour interdire que les voyages d’études se fassent en avion, a 20 socondos secondes Parapente stupéfiant ZURICH Une Brésilienne de 33 ans a été arrêtée dimanche à l’aéroport de Kloten. Elle avait planqué pas moins de 7,4kg de cocaïne dans le siège d’un parapente. Milliardaire débouté LAUSANNE Les recours du milliardaire zurichois Urs Schwarzenbach visant à la levée de séquestres sur quelque 200 millions ont été rejetés. Ceux-ci ont été ordonnées par le fisc en raison d’arriérés d’impôts. Climat  : seniors au front LAUSANNE Les Aînées pour le climat ont déposé hier un recours au Tribunal fédéral. L’association, qui réclame des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, avait été déboutée par le Tribunal administratif fédéral. VAUD Des fonctionnaires du canton devront faire face à un tribunal après une baston entre groupes de bikers à Lausanne. actu.20min.ch Rixe entre motards  : « Une simple bagarre de saloon » révélé hier la RTS. Le texte réclame que le train soit désormais privilégié. Les initiants veulent ainsi diminuer l’empreinte carbone de ces sorties, un geste d’autant plus justifié que celles-ci ne durent que quelques jours, soulignent-ils. La violente bagarre qui avait éclaté un samedi soir de janvier 2018 dans un établissement public du quartier du Flon avait fait six blessés. Un différend brutal, réglé à coups de chaise et de bouteille, avait opposé des membres de deux clubs de motards  : les Hells Angels, qui avaient leurs habitudes dans ce bistrot, et les Tunnel Runners. Un an après les faits, le Ministère public est sur le point de boucler l’instruction. Vingt protagonistes identifiés ont été entendus comme prévenus par la procureure. « Il n’a pas été facile de dénouer tout cela, admet-elle, mais tous seront déférés en justice au printemps prochain, la plupart pour participation à une bagarre. » Si la magistrate admet que certains des individus sont des membres du club local des Hells Angels, elle ne parle que d’une « amicale » de motards pour le camp adverse. Or l’un Etudiants gênés par une bruyante fiesta appartient à la police cantonale, tandis que les autres sont des employés du Service pénitentiaire vaudois. « Après avoir entendu tous les protagonistes, je ne crois absolument pas que cette rixe est due à une rivalité entre clubs concurrents, déclare la procureure, LAUSANNE Vendredi soir, un restaurant situé dans le Rolex Learning Center de l’EPFL (photo) a organisé une soirée privée avec de la musique diffusée par haut-parleurs. Or, le local est voisin des espaces de travail de la bibliothèque, où des étudiants étaient encore en pleine révision. Certains se sont plaints. « Le restaurateur a répondu qu’il avait reçu une autorisation de l’EPFL », s’agace l’un d’eux. L’école reconnaît que la soirée, à caractère exceptionnel, tombait à une période particulière pour les étudiants. « Oui, c’est maladroit. Mais le restaurateur a respecté la procédure », selon Christine Metzler, assistante de direction. Elle ajoute que le règlement entourant les événements sur le campus est en train d’être revu. –YWE Futur taulard réfugié sur les toits Policiers et ambulanciers étaient intervenus en nombre. –DR La violente bagarre filmée par un client du bar sur notre app. Un homme qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt en vue de purger une peine de prison a fui par les toits, hier vers 11h, en vieille ville de Porrentruy (JU). Des agents des polices municipale et cantonale, des gardes-frontière, des pompiers et des ambulanciers ont été mobilisés pour retrouver l’homme, qui ne représentait pas un danger pour la population. Il a fini par se rendre, après l’intervention d’un négociateur de la police cantonale. De l’avertissement au licenciement « Un engagement est subordonné au fait de justifier d’un casier judiciaire vierge et d’une absence de poursuites ou d’actes de défaut de biens », explique le porte-parole du Service pénitentiaire, Marc Bertolazzi. Quand ces conditions ne sont plus remplies, l’employeur apprécie alors la situation selon les cas. Il peut décider de prononcer une mise en garde, un avertissement avec menace de renvoi, voire un licenciement avec effet immédiat. mais à une invective entre deux individus dans un bistrot qui a dégénéré. A l’image d’une bagarre de saloon au Far West. » En janvier 2018, des témoignages de bikers, dont un policier, affirmaient pourtant le contraire. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI
MARDI 22 JANVIER 2019/20MINUTES.CH Il arrive au poste avec un obus RHEINFELDEN (AG) Des projectiles allemands non explosés datant de la Première Guerre mondiale ont été repérés dans la ferraille d’une usine de recyclage. Un employé les a alors amenés au centre de police, hier matin, y causant un certain émoi. En effet, les démineurs ont confirmé qu’un des obus (flèche) était encore dangereux. Le bâtiment a été évacué une heure et les munitions ont été déplacées en lieu sûr. LAUSANNE Une patiente est décédée au CHUV des suites d’une intoxication. Provoquant une rumeur de morilles toxiques. PUB Actu 3 Un e-mail pro partagé sur Facebook sème la panique Non, des morilles séchées vendues par Migros n’ont pas causé la mort d’une femme la semaine dernière au CHUV. C’est pourtant ce qu’avait annoncé hier watson.ch, au grand dam du distributeur mais aussi du médecin cantonal vaudois. Karim Boubaker confirme toutefois que deux cas d’intoxication alimentaire, dont un mortel, ont été traités la semaine dernière au CHUV. Les deux patients avaient consommé ces champignons. Le médecin et le chimiste cantonal ont alors décidé de mettre en place un « filet de sécurité », vendredi. Migros a été avertie et a lancé ses propres analyses. Et Karim Boubaker a alerté le CHUV, demandant de faire suivre l’information aux « urgentistes de tous les hôpitaux de soins aigus VD, y inclus le CHUV ». Le message détaillait la double intoxication et invitait les praticiens à la vigilance en cas de symptômes Le sinistre a été circonscrit environ une heure après le début de l’intervention des pompiers. –SIS Sexagénaire tuée dans l’incendie de sa maison GENÈVE Une Suissesse de 68 ans a perdu la vie, hier, dans un sinistre qui a éclaté dans une maison mitoyenne d’Avusy. Un voisin a donné Le papet 4300veinards Pour célébrer l’indépendance vaudoise, jeudi, GastroVaud distribuera une tonne de poireaux et 2150 boucles de saucisse aux choux. Ces 4300 assiettes de papet vaudois seront offertes dans des restaurants de onze villes du canton. l’alerte vers 8h20 pour signaler un dégagement de fumée, a indiqué la police. C’est en fouillant les combles que les hommes du feu ont retrouvé le corps de la victime. Ses deux chats n’ont pas non plus survécu. La sexagénaire était seule dans la maison au moment du drame. Vendeur de données puni LAUSANNE Le Tribunal pénal fédéral a condamné hier un ex-employé d’UBS à une peine ferme de 3 ans et 4 mois ainsi qu’à une sanction pécuniaire avec sursis. L’homme a livré des données de clients au land de Rhénanie du Nord-Westphalie (All). La Cour a notamment retenu les accusations de service de renseignements qualifié et de blanchiment. L’homme est actuellement en fuite en Allemagne. similaires. C’est là qu’une collaboratrice d’un hôpital – « une sage-femme », selon le porte-parole de Migros Tristan Cerf – a partagé le contenu de cet e-mail sur Facebook, ce week-end. Ce type de mise en garde interne est pourtant fréquent. « On ne peut pas faire des alertes au grand public à chaque suspicion », relève Karim Boubaker. Vendredi soir déjà, le chimiste cantonal était d’ailleurs arrivé à la conclusion qu’il n’y avait pas de raison de retirer ou de rappeler les produits aux morilles, relate Tristan Cerf. –XFZ/GMA/ATS Policiers vaudois actifs en Roumanie Destinée aux urgentistes, l’alerte évoquait la coïncidence de cas. VAUD Des enquêteurs lausannois et roumains ont démantelé un réseau soupçonné de proxénétisme dans la capitale vaudoise. Une équipe mixte a interpellé mercredi dernier quatre suspects en Roumanie. Une enquête menée depuis 2016 a permis d’identifier neuf prévenus et quinze victimes de traite d’êtres humains. Cellesci étaient recrutées en Roumanie puis, dès leur majorité, placées sur le trottoir à Lausanne, sous la surveillance constante du clan. Elles devaient remettre la totalité de leurs gains aux souteneurs sous peine d’être tabassées. L’argent récolté, plusieurs millions, était utilisé pour acheter des véhicules de luxe et des maisons, et était parfois dépensé dans des casinos. –ATS La conviction du rappeur La laïcité signifie que dans la société nous sommes définis par notre citoyenneté, en aucun cas par notre religion. Abd Al Malik, écrivain et rappeur La laïcité, ma liberté OUI Loi sur la laïcité de l’Etat Association La laïcité, ma liberté Natacha Desfayes Buffet c/o Exaplan, 26, av. Giuseppe-Motta, 1202 Genève. i –P.MARTIN/24H



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :