20 minutes Genève n°2019-01-17 jeudi
20 minutes Genève n°2019-01-17 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-17 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : un paysan à sec met ses vaches en gage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, « Un fan-club de Maudet au pouvoir serait malsain » GENÈVE Le PLR se cherche une nouvelle présidence, après le soutien voté au magistrat. Lui et ses partisans devront faire avec un parti divisé. « On a lavé notre linge sale en famille », lâchait un militant au terme de l’assemblée générale extraordinaire du PLR, mardi. A l’évidence, il reste des taches. L’affaire Maudet et le vote de confiance à ce dernier, mardi, sur un score serré, ont accouché d’un parti divisé. « Mais les divergences portent sur l’homme, pas sur nos valeurs », répète-t-on à l’interne. Malgré le succès arraché par le conseiller d’Etat et la démission d’une direction qui Pierre Maudet fait aujourd’hui face à un PLR genevois divisé. –KEYSTONE avait appelé à son retrait, le risque d’une mainmise du magistrat et de ses soutiens sur le PLR semble limité. Alors que la nouvelle présidence doit être élue en mars, difficile Demande de récusation des procureurs Les avocats de Pierre Maudet ont adressé au Ministère public une demande de récusation des procureurs qui instruisent le dossier lié à son voyage controversé à Abu Dhabi. Il leur est reproché d’avoir transmis au Conseil d’Etat, le 9 janvier, des extraits d’un procèsverbal d’une audition dans lesquels il admet avoir eu une attitude indigne de sa fonction. Pour les défenseurs de l’élu, cet envoi pourrait constituer une violation du secret de fonction. BERNE Volatile migrateur au plumage irisé, le vanneau huppé est menacé d’extinction. « L’intensification de l’agriculture, avec ses multiples passages de machines dans les champs et l’utilisation massive de pesticides, a conduit à sa d’écarter près de la moité de ses membres. Avec le résultat partagé du scrutin de mardi, « personne n’a été marginalisé », note le vice-président démissionnaire, Cyril Aellen. « Je ne pense pas qu’il y ait une volonté d’OPA de la part des soutiens de Pierre Maudet », réagit de son côté Pierre Conne, partisan du magistrat. « Il ne peut se le permettre », assure Murat Alder. Le député fait ainsi écho aux appels à l’unité lancés à l’assembléegénérale.Vice-président pour encore quelques Mieux protéger les derniers vanneaux huppés disparition presque totale en Suisse », s’inquiète BirdLife, qui l’a désigné oiseau de l’année 2019. Alors qu’on dénombrait encore un millier de couples nicheurs dans les années 1970, on n’en compte plus que 206 aujourd’hui. L’espèce nichait autrefois dans les prairies humides, qui ont été drainées au XXe siècle. –BIRDLIFE/M.GERBER Réorganisation Le Conseil d’Etat dessaisit définitivement Pierre Maudet de la présidence et de la politique publique de la Sécurité. Le magistrat ne retrouvera donc pas la direction de la police et devrait perdre, entre autres, celle de l’Office de la détention. Par ailleurs, le gouvernement a pris acte de la volonté de l’élu PLR de poursuivre son mandat électif. L’Exécutif entame une réorganisation afin de faire face à une procédure judiciaire qu’il imagine longue. semaines, Rolin Wavre enfonce le clou  : « Un fan-club de Pierre Maudet à la tête du PLR serait malsain. » Panser les plaies va cependant prendre du temps. Entre l’élection au Conseil d’Etat, en avril, et mardi, « Pierre Maudet a perdu la moitié de ses soutiens au PLR, calcule Cyril Aellen. L’érosion pourrait se poursuivre. » Sa collègue de la présidence Francine de Planta estime de son côté que « la crise laissera des traces entre pro et anti-Maudet ». –DRA/MPO actu.20min.ch Peine requise triplée au tribunal Un restaurateur a écopé hier à Saint-Gall de 12 ans de prison pour contrainte sexuelle, viols et abus de détresse notamment. Le Ministère public n’avait requis que 4 ans et demi. De 2013 à 2017, ce Grec de 68 ans a Resquiller, ça plaît surtout aux ados SUISSE Voyager sans billet  : la pratique ne s’essouffle pas. Selon l’organisme tarifaire national des transports publics, CH-direct, cela touche 3% des trajets. A eux seuls, les CFF ont pincé 440000 resquilleurs en 2017. On note aussi une hausse des cas « d’obtention frauduleuse d’une prestation » traités pénalement. L’Office fédéral de la statistique en a recensé Cully dévoile ses têtes d’affiche VAUD Une quarantaine de concerts payants feront battre le cœur du bourg pendant neuf jours, du Chapiteau au Temple en passant par le Next Step, ont annoncé hier les organisateurs du Cully Jazz Festival. Thomas Dutronc, Oumou Sangaré et Jacob Banks figurent parmi les têtes d’affiche de cette 37e édition. Le festival off n’est pas en reste, avec plus de 110 concerts gratuits dans la quinzaine de cafés et caveaux du village, ainsi que sur les scènes extérieures. La jeune Anglaise Mahalia sera sous le Chapiteau le 13 avril. –DR employé au noir une dizaine de femmes d’Europe de l’Est. Il s’est montré agressif, les a menacées de renvoi et a parfois retenu leur salaire. Il a également forcé trois filles à se livrer régulièrement à des actes sexuels avec lui. 635 en 2017, contre 512 en 2012. Plus de la moitié des prévenus ont moins de 24 ans et un sur quatre est un garçon de 15 à 19 ans. « Resquiller résulte de l’évaluation du risque de se faire pincer, note Christian Laesser, professeur en tourisme à l’Uni de Saint-Gall. Et les ados sont en général plus facilement prêts à prendre des risques. » –MAZ/JK/OFU
JEUDI 17 JANVIER 2019/20MINUTES.CH Dameuses à neige, ces pièges mortels Le recrutement 140 postes C’est le nombre d’emplois qui seront créés par Decathlon, selon 24heures.ch. La chaîne française de magasins de sport installe un centre logistique à Onnens-Bonvillars (VD), dans les locaux autrefois occupés par Philip Morris. 20 soconclos secondes Papy en voulait aux WC LES BRENETS (NE) Un septuagénaire a écopé hier de 1 an de prison avec sursis pour avoir détruit à la masse les toilettes du camping, en 2017. Cet accès de rage faisait suite à divers litiges avec le gérant des lieux, où le retraité grison s’était établi en 2010. Négociations cadrées LAUSANNE Un Tribunal arbitral décidera du plan social pour les 41 personnes licenciées après la fin de la version papier du « Matin ». Après des mois d’impasse, l’éditeur Tamedia et les syndicats Impressum et Syndicom se sont finalement entendus sur les modalités d’arbitrage. Cocher mal en point GRISONS La chute d’un amas de neige depuis un toit a eu des effets inattendus, mardi à Tujetsch. Apeurés par le bruit, trois chevaux attelés à un traîneau à l’arrêt sont repartis au galop. Le cocher, coincé sous l’engin, a été traîné sur 300m. Il a été hospitalisé. ANZÈRE (VS) Chaque nuit, c’est la même angoisse pour le personnel qui sécurise les pistes de ski. Des randonneurs frôlent la mort en passant près des câbles de treuillage des dameuses. En une seconde, ce fil de fer d’à peine 1 cm, qui sert à remonter la machine une fois le boulot terminé, balaie un espace de 100 mètres. « Il couperait en deux quiconque sur son passage, explique Philippe Fardel, chef de la sécurité du domaine. En Suisse, aucun incident mortel n’a été enregistré à ce jour. Mais plusieurs ont été évités de justesse. C’est pourquoi la station teste depuis hier un prototype de balises lumineuses au bord des pistes. « Elles s’allument quand un ratrac est là », note leur concepteur, Peppino Izzo. Si les stations y croient, des morts, ou du moins de belles frayeurs, pourront être évitées. –FRB La présence de câbles pourrait bientôt être mieux signalée. –KEY REDEVANCE Les bugs sur de nombreux envois de la société qui remplace Billag agacent les communes. Nouvelles têtes chez les Sages BERNE La PLR Karin Keller-Sutter et la PDC Viola Amherd ont fait leurs premiers pas hier au sein du Conseil fédéral. Les deux femmes, élues le 5 décembre dernier, ont repris respectivement les Départements de justice et police pour la première et de l’armée pour la seconde. Pour cette rentrée, les sept Sages ont notamment débattu du contrôle financier qui sera imposé cette année aux anciennes régies fédérales. Actu 3 Les factures farfelues de Serafe énervent Lausanne « Nous sommes fâchés ! » Le municipal PLR de Lausanne Pierre-Antoine Hildbrand fulmine après les couacs rencontrés sur des factures envoyées par Serafe. Car la société invite systématiquement les personnes touchées à contacter le Contrôle des habitants de leur commune. Ces services ont vite pris la mesure du problème. A Lausanne, plus de 70 appels en deux jours. A Montreux (VD), « une trentaine par jour » et à Fribourg, « ça n’arrête pas. » Nyon (VD) a demandé à ses habitants de ne plus se rendre au guichet, mais de se manifester Comment sont récoltées vos données La société Serafe, inconnue du public jusqu’à cette année, a envoyé à tous les ménages du pays une facture basée sur le registre des habitants de chaque commune. Plusieurs villes ont pourtant affirmé n’avoir jamais eu contact avec la par e-mail. « Nous n’avons pas vocation à faire le service après-vente pour les erreurs d’une entreprise », estime Pierre-Antoine Hildbrand. L’Office fédéral de la communication, qui mandate Serafe, assure que les communes devront tout de même intervenir. « Elles sont les seules à pouvoir mettre à jour les registres », explique sa porte-parole Caroline Sauser. « Ce serait un gros travail supplémen- Karin Keller-Sutter a siégé pour la première fois avec ses pairs. –KEY société ni transmis de fichier. C’est en fait la Confédération qui met à disposition de Serafe les registres centralisés par tous les cantons. Ils sont mis à jour chaque mois et Serafe obtiendra mensuellement les modifications qui y sont apportées. taire. Nous n’avons pas les ressources suffisantes... ou alors qu’on nous paie pour le faire », s’agace le municipal de Lausanne qui va, avec d’autres communes, interpeller Serafe pour trouver une solution. « Nous comprenons que c’est ennuyeux pour les communes. Mais dans l’ensemble, le système a bien fonctionné. Sur les 3,6 millions de factures, seule une part extrêmement faible comportent des erreurs, Les enjeux expliqués en vidéo sur notre app. La transition entre Billag et Serafe a connu des couacs. note Caroline Sauser. Serafe a tout de suite réagi et mis en place un numéro réservé aux communes. » –YANNICK WEBER Parents et jeunes oubliés Invités à une séance d’information sur la filière gymnasiale par le Département de l’instruction publique genevois, 300 élèves et leurs familles se sont retrouvés en rade à cause d’une erreur d’agenda. La directrice de l’établissement concerné, qui n’était pas au courant, a finalement improvisé une présentation, relate tdg.ch. –ISTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :