20 minutes Genève n°2019-01-16 mercredi
20 minutes Genève n°2019-01-16 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01-16 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : il recommence l'armée 40 ans après.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Prix en folie ! Prix en folie ! = -..=e. — - — — —/den. Gmairnel. à la Provençale 50% 7.20 au lieu de 14.40 Filets Gourmet à la Provençale Pelican, MSC surgelés, 800 gf._. q —  : =.._.. 412L-.F- -40%,.4-1—=_.- wir Tous les Ice Tea cultes en briques, en pack de 10 x 1 litre, UTZ p.ex. citron, 4.50 au lieu de 7.50 40% 3.60 au lieu de 6.– Filet mignon de porc TerraSuisse les 100 g 50% 3.70 au lieu de 7.40 Jus d’orange Anna’s Best 2 litres lot de 2 40% VO n rahrn Greg urrillTe Pagwa letro 3.80 au lieu de 6.40 Crème entière UHT Valflora en lot de 2 2 x 500 ml 50% Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 15.1 AU 21.1.2019, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK online micasa Tout l’assortiment de poêles à frire Greenpan convenant aussi à l’induction, p.ex. poêle plate Andorra, Ø 28 cm, la pièce, 29.95 au lieu de 59.95, valable jusqu’au 28.1.2019 lot de 6 50% 3.– au lieu de 6.– Tomates concassées Longobardi en lot de 6 6 x 280 g à partir de 2 articles 50% Tout l’assortiment Fresh Migros Topline, Sistema et Cucina & Tavola à partir de 2 articles, 50% de moins, valable jusqu’au 28.1.2019 MI& M comme Meilleur.
MERCREDI 16 JANVIER 2019/20MINUTES.CH 20 soconclos secondes Ensemble contre le feu CANTON Etat et commune ont validé la création d’un corps de pompiers qui regroupera pros et volontaires. Une grande réforme de l’organisation des sapeurs est prévue d’ici à 2030. But  : améliorer l’efficacité des interventions. L’Université s’étend VILLE Un nouveau pôle scientifique de pointe de l’Unige devrait naître au quai Ernest-Ansermet d’ici à 2028. Il regroupera physique et mathématiques. Le site abritera plusieurs auditoires, dont un de 600 places, en remplacement de locaux aujourd’hui vétustes. D’écrivain à chocolatier ÉCONOMIE L’auteur Joël Dicker s’est associé à un ami d’enfance pour racheter la majorité de la chocolaterie du Rhône, rue de la Confédération. Selon le magazine « Bilan », l’associé de l’écrivain est déjà cofondateur d’une épicerie fine, proche de la place de Grenus. De plus en plus de fêtards aiment sortir le « jeudredi ». –ISTOCK CANTON Le Parquet a levé une partie des séquestres pesant sur l’argent des promoteurs immobiliers prévenus d’escroquerie. Genève 5 Promotions pourries  : des sous libérés pour les lésés C’est l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. Le 20 décembre, le Ministère public a débloqué de l’argent pour que les victimes de deux hommes d’affaires puissent être, en partie, remboursées  : 3,6 millions. Enfin, diront les optimistes. Ce n’est pas assez, pestent les autres, considérant que la totalité des fonds séquestrés dépasse 10 millions. Entre 2010 et 2014, les prévenus ont en particulier vendu à des pigeons des réservations pour des appartements à Onex, au lieu-dit Pré-Longet. Ils n’ont Eglises unies pour soutenir la laïcité VOTATIONS Les Eglises catholique chrétienne, catholique romaine et protestante se sont exprimées d’une seule voix, hier, pour soutenir la Loi sur la laïcité de l’Etat. L’objet sera voté le 10 février. Son article 3, qui proscrit le port de signes extérieurs religieux pour les élus et les agents de l’Etat dans le cadre de leurs fonctions, fait débat. Les Eglises suivront « avec intérêt le recours constitutionnel déposé contre cette disposition, votée de manière ciblée contre la communauté musulmane ». Pour le pasteur Blaise Menu, les trois cultes représentés hier ont « appris à renoncer aux traits caractéristiques qui contrarient la paix sociale. Nous avons vingt-cinq ans d’expérience dans le dialogue interreligions. Nous acceptons cette loi et espérons que l’islam fasse le pas. » –LFE Nocer le jeudi et rentrer en bus TRANSPORTS Le Collectif nocturne, qui milite pour « une vie nocturne riche, vivante et diversifiée », souhaite adapter le service de bus de nuit aux mœurs des fêtards d’aujourd’hui. Il souhaite ainsi étendre l’offre Noctambus aux jeudis soir, privilégiés par de plus en plus de noceurs, révèle la « Tribune de Genève ». Leur requête a trouvé une majorité en Commission des transports du Grand Conseil, grâce à la gauche et au MCG. Les TPG sont favorables sur le fond. Le Parquet est prêt, en cas de concordat, à libérer 3,6 millions. pas été construits. Au total, entre 11 et 12 millions d’acomptes ont été encaissés sans contrepartie, souvent en cash, à coup de 50000 francs. L’ombre de la faillite plane sur l’affaire Le Parquet a agi pressé par le commissaire au sursis, Me Pirkl, qui a jusqu’au 28 février pour faire voter un concordat aux créanciers (lire encadré). Passé cette date, la société immobilière fera faillite. Les avocats des prévenus, qui ont toujours juré que leurs clients veulent rembourser, tiquent. L’un a recouru contre la décision du Parquet pour obtenir la levée totale des séquestres. L’autre, Me Nicola Meier, peste. Jeune trafiquant arrêté aux portes de Genève Un jeune homme, tout juste majeur, passera les deux prochaines années en prison. Il a été condamné lundi par le Tribunal correctionnel Afin d’éviter la faillite, la justice peut accorder à une société un sursis concordataire. Le commissaire au sursis élabore alors une offre, pour solde de tout compte, qu’il soumet aux créanciers. Par exemple  : la société vous doit 100, elle vous propose 70, à prendre ou à laisser. Ce plan (le concordat) est soumis au vote. S’il est refusé, la société part en faillite. Ici, les avocats des prévenus comme le commissaire au sursis suspectent le Parquet de chercher, sans le dire, cette issue. Pour sa première édition, l’événement a séduit et l’allée centrale du parc n’a pas désempli. –KEYSTONE Il y aura une édition 2019 du Marché de Noël VILLE Le Marché de Noël des Bastions a accueilli 250000 visiteurs, selon une estimation citée par la « Tribune de Genève ». Un bilan positif qui encourage les organisateurs à penser à l’avenir. –ISTOCK « Il faudra bientôt plus d’énergie pour distribuer l’argent que pour le réunir. » Comment expliquer aux lésés qu’ils doivent se contenter de 3,6 millions ? Me Pirkl a écrit son courroux au Parquet. Mais celui-ci juge que seuls les avoirs de la société peuvent être libérés, pas ceux des prévenus à titre privé. Vu qu’ils sont très endettés, la procureure veut garder de l’argent pour ne pas favoriser certains créanciers. –JÉRÔME FAAS de Thonon (F) à 2 ans de détention pour avoir transporté un kilo d’héroïne, écrit « Le Dauphiné ». Il avait caché la drogue, qu’il devait transporter de la Loire à Gaillard, dans la ceinture de son pantalon. Il a été arrêté avec un acolyte à la douane de Viry, à 20 minutes de Genève. Le Marché rempilera en 2019 et pourrait même s’étendre un peu dans le parc. Plus d’artisans proposeraient alors leurs produits. Ils étaient minoritaires par rapport aux restaurateurs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :