20 minutes Genève n°2016-09-02 vendredi
20 minutes Genève n°2016-09-02 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-09-02 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : nuit de révolte et de pillage au Gabon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
VENDREDI 2 SEPTEMBRE 2016/20MINUTES.CH Le curé aimait trop le servant de messe PROCÈS Le tribunal juge un vieux prêtre genevois. Il avait abusé d’un ado qui voulait devenir religieux. « Durant 50 ans, l’Eglise a choisi de cacher. Le Ministère public ne souhaite pas aller dans cette direction. » Le premier procureur Stéphane Grodecki veut que soit jugé au grand jour le prêtre de 75 ans qui a caressé un servant de messe de 17 ans et lui a prodigué une fellation. Jeudi, la présidente du tribunal l’a suivi, rejetant le huis clos plaidé par la défense. « Je lutte tous les jours pour fermer cette cicatrice, témoigne Luc*. Je suis fâché, on m’a enlevé ce que j’aimais, ma passion pour l’Eglise. » « Tout ce sur quoi il avait bâti sa vie a été balayé », tance son conseil, Me Bertani. A l’été 2015, le curé a emmené manger ce jeune se rêvant prêtre, avec qui il parlait liturgie le dimanche. Il l’a invité chez lui voir des photos du Eglise sermonnée par le procureur « Le rôle trouble joué par l’Eglise catholique » dans ce dossier a été souligné par le Parquet. Au courant des actes du prêtre, elle ne l’a pas dénoncé. Ironie du sort, c’est en voulant le protéger qu’elle l’a fait tomber. Il a dû subir une opération. Sans nouvelles, le clergé a craint qu’il se suicide. Il a alerté la police, qui a trouvé chez lui une lettre d’excuses pour Luc s’achevant par « merci et sans rancune ». La justice s’est alors enclenchée. L’évêque a suspendu le curé. Prix du billet TPG figé 20 secondes Allocation rentrée renouvelée VILLE Le retour des bambins sur les bancs de l’école coûte cher aux familles. Pour la quatrième année consécutive, la Ville leur propose, selon certains critères, un soutien financier de 130 fr. par enfant scolarisé en primaire et de 180 fr. pour ceux au cycle. Un nouveau poste de police CHAMPEL Des locaux tout neufs ont été inaugurés jeudi au chemin de l’Escalade. Il s’agit du 8e poste de police municipale de la Ville. « Le quartier s’est densifié et va encore changer avec la future gare du CEVA », a rappelé le maire, Guilllaume Barazzone. CANTON Le Grand Conseil a renvoyé en commission, jeudi, la loi qui proposait une hausse des tarifs des Transports publics genevois. Elle prévoit notamment de faire passer le billet « 60 minutes Tout Genève » de 3 fr. à 3 fr. 20. La hausse envisagée pour décembre est donc repoussée. Cette augmentation doit compenser les pertes provoquées par la baisse des prix votée par le peuple en 2014. Pour la députée PLR Nathalie Fontanet, « le développement du réseau est bloqué et les cadences vont être diminuées ». A l’inverse, le MCG Pascal Spuhler, opposé à la hausse, juge que « les TPG peuvent encore trouver des économies ». Le conseiller d’Etat Luc Barthassat estime qu’il « va falloir travailler très vite pour trouver une solution ». –JCU Bulletins de vote incomplets MEYRIN Neuf électeurs ont dit avoir reçu un bulletin ne comportant que la question communale pour le scrutin du 25. Une centaine de Meyrinois pourraient être touchés. Ils peuvent demander du nouveau matériel ou utiliser le vote électronique. Ivre, il vole des litres d’alcool CORNAVIN L’homme prévoyait-il de faire une soirée cocktail ? Un Roumain de 46 ans a dérobé huit bouteilles de gin dans un commerce de la rue de Lausanne, mercredi matin. Les policiers l’ont pincé. Il avait 1,33‰ d’alcool dans le sang. pape. Il l’a étreint, pris dans sa bouche, jusqu’à ce que Luc, tétanisé, articule  : « Ce n’est pas dans les évangiles. » « Ça m’a réveillé », relate le religieux. Ni viol ni contrainte. Le Parquet l’accuse d’acte d’ordre sexuel avec une personne dépendante. Cette dépendance se matérialiserait par l’écart d’âge, la révérence absolue que vouait Luc aux hommes d’Eglise et sa relation de confiance avec l’abuseur. Deux ans de prison avec sursis sont réclamés. Me Yersin plaide l’acquittement. « Il y a eu une situation qui est grave, pas niée. » Mais nulle dépendance. La victime « a vu mon client 25 fois à raison de 20-30 minutes sur un an. Etablit-on un lien de dépendance en huit heures ? » Le verdict sera rendu aujourd’hui. –JÉRÔME FAAS * Prénom d’emprunt PUB FORMATION RADE L’association Hôpiclowns fête cette année ses 20 printemps. Depuis 1996, 14 saltimbanques partent chaque semaine à la rencontre d’enfants hospitalisés, d’adultes handicapés ou encore de migrants, afin de rendre leur quotidien Genève 5 Quelque 160 bambins reçoivent chaque semaine la visite d’un clown. Deux décennies de sourires un peu plus joyeux. Des photos présentant leurs activités sont installées depuis jeudi aux Bains des Pâquis. Cette exposition anniversaire est à découvrir jusqu’au 25 septembre. Le 24, une grande fête populaire y sera organisée. –OLIVIER CARREL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :