20 minutes Genève n°2015-12-03 jeudi
20 minutes Genève n°2015-12-03 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-12-03 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : le père de Facebook lègue sa fortune.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
À gagner  : 2412 paquets-surprises Grand concours de l’avent 10CFWKsQ6AIAwFv6ikD2ihdjRsxMG4sxhn_38S3bzkprveXQJ_rm072u5g5EypTopHQzCtXiyFwnCALTJkQRZBjaq_n5hNDXW8DwHENpBJZk8jqoT7vB5YEsGQcgAAAA== Pour prendre part au tirage au sort, répondez correctement à la question du concours sur le site www.swissmilk.ch. Avec un peu de chance, vous gagnerez l’un des 2412 paquets-surprises. 10CAsNsjY0MDQx0TW2AAJzAECzhRMPAAAA swissmilk 10 Suisse, suisse.20min.ch Les suspects étaient liés à des membres haut placés de l’Etat islamique. –REUTERS Un attentat était prévu sur sol suisse SCHAFFHOUSE. La « NZZ » a donné hier des détails sur les intentions de trois terroristes présumés arrêtés en 2014. Depuis plus d’un an et demi, trois Irakiens sont en prison. Le Ministère public de la Confédération les soupçonne d’avoir fomenté un attentat depuis la région de Schaffhouse. Hier, la « NZZ » a révélé que l’attaque devait avoir lieu sur sol suisse. Le journal, qui affirme avoir eu accès à l’acte d’accusation, écrit que le principal accusé, Osamah M., était en lien avec un certain Abu Hajer, plus communément Plus de terrain qu’annoncé L’Office fédéral des routes créé la surprise. Le chantier de construction du deuxième tunnel routier au Gothard nécessiterait 150 000 m2 de terrain à Uri et 220 000 m2 côté tessinois. Jusqu’à présent, le Conseil fédéral tablait sur 30 000 m2 à Uri et 29 000 au Tessin, rappelle le comité « Non au 2e tunnel au Gothard ». C’est le 28 février 2016 que le peuple dira s’il veut de ce 2e tube. appelé « lion de l’Etat islamique », et d’Abu Fatima, un gouverneur présumé de l’Etat islamique en Syrie. Osamah M. aurait demandé à ses chefs de lui envoyer « un spécialiste capable d’organiser et d’exécuter un attentat en Suisse qui devra être revendiqué au nom de l’Etat islamique », selon le quotidien. Par ailleurs, lui et ses complices utilisaient un langage codé aux métaphores culinaires pour évoquer leur dessein. Ainsi, les termes « melon » ou « pain » étaient utilisés pour parler d’explosifs. Le procès devant le Tribunal pénal fédéral doit s’ouvrir bientôt. –OFU/NXP Il avait une grosse affaire ZURICH. La police a découvert une plantation industrielle de chanvre (photo), avec un système d’arrosage, d’éclairage et de ventilation sophistiqué, lors d’une perquisition effectuée mardi soir dans un immeuble à Schlieren. Les agents ont saisi et éliminé plus de 3000 plants entretenus de manière professionnelle. Le locataire des lieux était absent. Il est actuellement recherché par les forces de l’ordre.
JEUDI 3 DÉCEMBRE 2015/20MINUTES.CH Les restaurants devraient baliser les plats très salés BERNE. A New York, les restaurants doivent prévenir leurs clients lorsqu’un plat est riche en sel. Un élu veut qu’il en soit de même en Suisse. pr Chômage  : premier des gros soucis BERNE. Les Suisses n’ont jamais été aussi fiers de leur pays. Plus de neuf sur dix d’entre eux expriment ce sentiment, un record selon le baromètre 2015 des préoccupations. Pour 56% des 1009 personnes interrogées cet été par l’institut gfs. bern sur mandat de Credit Suisse, le chômage reste le souci majeur. C’est le cas depuis plus de dix ans, indique hier l’établissement bancaire. PUB OFFRE ÉGALEMENT DISPONIBLE SOUS GLOBUS.CH ONLINE-SHOP Les amateurs de pizzas ou de frites pourraient perdre l’appétit en lisant le menu de leur restaurant favori. A New York, des pictogrammes représentant une salière ont fait leur apparition sur les cartes, mardi, pour prévenir de la haute teneur en sel de certains plats. Cette mesure a donné des idées au conseiller national Manuel Tornare (PS/GE). Relevant les dangers pour la santé d’une alimentation trop salée (lire encadré), il s’apprête à déposer une intervention demandant que des avertissements semblables figurent sur les menus et l’emballage des produits industriels en Suisse. A droite, les députés membres de la commission de la santé ne veulent pas en entendre parler. « C’est un nonsens total », s’insurge Sebastian Frehner (UDC/BS). Pour lui, il s’agit d’une ingérence de La libre circulation des personnes ainsi que les étrangers et leur intégration se maintiennent à la 2e place de ce classement avec 43% des réponses. La santé et les caisses maladie ont en revanche fortement perdu de leur importance dans les soucis des citoyens, devancées par la sécurité individuelle, l’environnement et la nouvelle pauvreté. –ATS Cinq grammes par jour, c’est bien assez ! l’Etat dans la vie privée des Suisses. L’élu critique aussi une société qui se prive des plaisirs de la vie. « Parfois, les choses qui font du bien ne sont pas les plus saines », conclut-il. Maja Ingold (PEV/ZH) fait pour sa part un lien avec les avertissements sur les paquets de cigarettes, qui, selon elle, n’ont pas d’effet. Dispersion sur l’autoroute A1 Quatre véhicules se sont télescopés lors d’une collision en chaîne mardi matin sur l’A1, près de Gossau (SG). Détail piquant  : le fourgon d’un artisan peintre s’est faite emboutir. Le choc a éventré des pots de peinture dont le contenu s’est répandu sur la chaussée. La voie rapide a été fermée pour les travaux de nettoyage. Une consommation excessive de sel peut causer, par exemple, des maladies du cœur, des AVC ou de l’hypertension. L’Organisation mondiale de la santé recommande un apport quotidien d’environ 5 g, l’équivalent d’une cuillère à café. Or, selon l’Office fédéral de la sécurité alimentaire, les Suisses utilisent en moyenne 9 g. Il a développé une stratégie visant une diminution à 8, puis à 5 g. Les premiers effets commencent à se faire sentir avec le pain. Sa salinité moyenne s’établit à 1,46 g pour 100 g, au-dessous des 1,5 g qu’il recommande, explique l’office. Du côté des restaurateurs, on se refuse à tout commentaire. Brigitte Meier-Schmid, porte-parole de GastroSuisse, rappelle toutefois que « la branche fait déjà beaucoup sur le sujet ». Elle souligne que l’apprentissage d’une alimentation saine fait déjà partie de la formation des jeunes cuisiniers. –BETTINA ZANNI/DMZ DES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE QUI ONT DU GOÛT Starter set Hotpan et accessoires gratuits maintenant 179.– au lieu de 216.70 Suisse 11 20 secondes Brûlures fatales ZURICH. Une femme de 53 ans a succombé mardi à l’hôpital des suites des graves blessures subies dans l’incendie qui s’est produit dimanche soir dans son appartement, situé dans un immeuble à Uster. Des moyens en plus SAINT-GALL. Le Parlement cantonal veut un renforcement des effectifs et des moyens du Corps suisse des gardes-frontière pour faire face aux migrants. Il réclame des actes de la part de Berne. Préfet à la porte ZURICH. Les autorités zurichoises ont licencié le préfet du district de Dietikon. Déjà suspendu de ses fonctions depuis septembre, l’homme est accusé d’avoir manqué à plusieurs de ses devoirs. Faites des économies, plutôt deux fois qu’une  : sur le prix d’achat et à chaque cuisson, en consommant jusqu’à 60% d’énergie en moins. Le set, disponible en trois coloris, est composé d’une cocotte de 3 litres Hotpan, d’un faitout isolant, de services à salade assortis, d’un couteau COLORI +, d’une planche à découper et d’un éplucheur Swiss. Dans la limite des stocks disponibles. 018.0715033



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :