20 minutes Genève n°2015-12-02 mercredi
20 minutes Genève n°2015-12-02 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-12-02 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : club sauvé par un elan de générosité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
30% 1.25 au lieu de 1.80 Saucisson Tradition TerraSuisse les 100 g 40% 2.70 au lieu de 4.50 Clémentines Espagne, le filet de 2 kg 50% 29.50 au lieu de 59.– Lignes d’ustensiles de cuisson Titan ou Antares p.ex. poêle Titan, Ø 28 cm, plate, en acier inox, convient aussi à l’induction, la pièce, valable jusqu’au 14.12.2015 Action Af 33% 7.80 au lieu de 11.70 Tous les Coca-Cola en pack de 6, 6 x 1,5 litre p.ex. Classic 40% 5.85 au lieu de 9.80 Tout l’assortiment de sous-vêtements ou de soutiens-gorges pour femme (excepté Mey), p.ex. slip midi Soft Lace Ellen Amber, Bio Cotton, blanc, taille S, la pièce Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 7.12.2015, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 10CFXKIQ7DQAwEwBf55LV98W0Mo7AoICo_UhX3_6hqWMCwOY7qTW_bfr72q6CIEB80enX2ZrlU0lsqCrA0RV-VEebMRxdVLsSY_yKAWM4h4eI54cigavu-Pz9ap07mdQAAAA== 10CAsNsjY0MDQx0TW2sDSyNAYAq6TYuA8AAAA= 40% 11.40 au lieu de 19.– Assortiment complet de vêtements pour bébé et enfant, chaussures comprises p.ex. pyjama pour garçon avec pantalon en flanelle VIT à partir de 2 paquets –.60 DE MOINS L’UN SAMEDI 5.12.2015 OFFRE VALABLE UNIQUEMENT LE SAMEDI 5.12.2015, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK &ai 2.70 au lieu de 3.30 Tous les biscuits Blévita –.60 de moins l’un, p.ex. biscuits 5 céréales au sésame, 295 g MIGr M comme Magique. eAN E, ; g 00
MERCREDI 2 DÉCEMBRE 2015/20MINUTES.CH Les grévistes ne lâchent pas le morceau face à l’Etat CANTON. Des milliers de fonctionnaires ont à nouveau fait entendre leur colère hier face aux coupes décidées par le Conseil d’Etat. Le débrayage a été reconduit aujourd’hui. Plus de 7500 employés de l’Etat sont descendus dans la rue à l’occasion d’une quatrième journée de mobilisation. Ils étaient un peu plus de 10 000 il y a trois semaines, au premier jour de débrayage. Ils réclament toujours de l’Exécutif le retrait des mesures prises pour réduire de 5% les charges du Canton. La grève a été diversement suivie hier selon les secteurs. Ainsi, l’enseignement postobligatoire annonçait une participation de 35%, alors que les profs du Cycle étaient, selon leur syndicat, 60% à 65% à avoir stoppé le travail. Toutefois, lors de son assemblée, la fonction publique a largement soutenu la reconduction de son débrayage. Même si les employés de l’Etat en colère étaient un peu r Il, nuee e U. 1 oirrt, lél I" S 13 tegicl mi0 "P'tiern_05.1)ExcLutsioN le T2S, C CE moins nombreux hier qu’au début de la fronde, Marc Simeth, président du Cartel intersyndical, ne voit aucun essoufflement, bien au contraire. « Le mouvement dure et pourtant nous n’avons pas beaucoup perdu en mobilisation, Le chantier de La Chapelle devrait être achevé à la fin de 2017. –JCU Des logements par centaines LANCY. Les travaux de construction de la seconde partie du quartier de La Chapelle ont été lancés hier. Huit immeubles comprenant en tout 312 logements doivent sortir de terre d’ici à la fin de 2017. La moitié seront à loyer subventionné..,  : « s p.i...,n I, 1L Tel Plit 5ciaiL r É/511i ! II8A Ta) TE ifl FOR4LAYON - Ce P/lEni Agents publics, personnel de l’hôpital ou du social, mais aussi étudiants  : ils étaient dans la rue. –KEYSTONE La première partie du quartier, qui rassemble dix bâtiments, a été inaugurée en octobre 2014. Avec la réalisation d’environ 700 logements aux Sciers, à Plan-les-Ouates, ce sont au total 4000 personnes qui pourront résider dans l’ensemble. explique-t-il. Cela montre que les gens sont déterminés. » Toujours mécontents des discussions avec le Conseil d’Etat, les syndicats lui ont envoyé hier une lettre réclamant le retrait de son projet. Un délai a été fixé pour aujourd’hui à midi. Un défilé est prévu dès 10 h depuis l’hôpital jusqu’à la Treille, sous les fenêtres du Gouvernement. La poursuite du mouvement de contestation sera décidée en assemblée dans l’après-midi. –LÉONARD BOISSONNAS Genève 7 Village de migrants à Veyrier Motard fou  : il ira à pied Le pompier genevois flashé à 201 km/h le 16 juin sur l’A40 vers Archamps (F) a été condamné lundi par la justice française. Il a écopé de 800 euros d’amende et de 6 mois de retrait de permis. Sa moto lui a été rendue. Ses avocats, Mes Bauer et Stein, plaidaient le vice de forme. Ils font appel. Gstaad file sous le nez des élus PARLEMENT. Lundi, « Le Courrier » révélait que la sortie annuelle des députés aurait lieu les 22 et 23 janvier au Golfhotel Les Hauts de Gstaad& Spa, un qua tre-étoiles. En fait, non. Hier, le président PLR du Grand Conseil, Antoine Barde, responsable de l’excursion, a annoncé aux élus son annulation. La raison ? Le « faible nombre d’inscrits ainsi que des incertitudes liées au budget ». 20 secondes Razzia sur les autos VÉTRAZ-MONTHOUX (F). Des malfrats ont volé plusieurs voitures dans l’enceinte clôturée d’un garage, dans la nuit de lundi à mardi. Ils ont découpé le grillage pour faire sortir les véhicules, indique « Le Dauphiné ». Micmac du bitume MOBILITÉ. La Cour des comptes a dénoncé hier une gestion trop complexe des routes cantonales. Il faut remettre de l’ordre dans ce secteur, selon l’institution, pour mieux définir qui du Canton ou des communes a la responsabilité de ces axes. Délit de fuite VERSOIX. Un automobiliste a percuté un cycliste lundi sur un giratoire à la route de Sauverny, puis il a pris la fuite. La victime a été transportée à l’hôpital. La police recherche des témoins. Avenir en suspens NYON (VD). L’Usine à gaz sera fixée sur son sort en janvier. La Ville aurait dû voter lundi prochain sur l’agrandissement du lieu culturel, devisé à 16 millions. Mais l’examen du projet n’est pas encore achevé. GRANDS-ESSERTS. L’Hospice général a choisi la commune du pied du Salève pour installer des containers qui accueilleront des migrants dès 2017. Une information de l’agence Décaprod, qui articulait hier le chiffre de 500 personnes. L’institution indique avoir identifié avec l’Etat six parcelles pour édifier des structures provisoires. Elle ne peut pas confirmer que les Grands-Esserts sont bien concernés. « Il appartient aux communes de communiquer, indique Christophe Girod, directeur général. Et le chiffre de 500 réfugiés avancé est au-dessus du maximum de 400 que nous fixons. » Des autorisations de construire seront déposées au début de 2016. Des recours pourront ensuite être formulés. Les autorités veyrites étaient injoignables hier. –JCU La station bernoise n’accueillera pas les députés genevois. –KEY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :