20 minutes Genève n°2015-11-30 lundi
20 minutes Genève n°2015-11-30 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-11-30 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : prêts à crever l'écran durant un an.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Suisse, suisse.20min.ch 20 secondes Eole fait des siennes ZURICH. Le Marché de Noël de Dietikon a dû être fermé provisoirement hier, en raison de fortes rafales de vent. Plusieurs tentes ont été renversées. Les organisateurs ont opté pour la prudence, malgré le manque à gagner pour les commerçants. Paraphes à vérifier BERNE. Le peuple se prononcera certainement sur le diagnostic préimplantatoire (DPI). Lancé par le Parti évangélique suisse, un référendum devrait aboutir. 62 000 signatures ont été récoltées et doivent être validées. 50 000 sont nécessaires. D’abord non, puis oui AARAU. La prospère commune d’Oberwil, 2000 habitants, accepte finalement six requérants sur son sol. Elle avait d’abord préféré payer au canton une taxe d’exemption afin de ne pas avoir à accueillir de demandeurs d’asile. PUB Berset au secours du français BERNE. Le ministre de l’Intérieur discutera ces prochains jours avec les cantons, après la décision de Glaris de réduire l’enseignement du français à une branche à option pour une partie des élèves du cycle d’orientation, relate « Le Matin Dimanche ». Pour Alain Berset, cette décision « ne correspond pas à la stratégie des langues de la Conférence des directeurs de l’Instruction publique, soutenue par la Confédération ». Le conseiller fédéral socialiste décidera ensuite « quelle réponse donner à cette situation ». –ATS tegle"Lee 4 11 AU. Ses efforts pour sortir du chômage lui coûtent cher NEUCHÂTEL. Une femme qui a reçu une promesse d’emploi à condition de maîtriser l’allemand s’est inscrite à des cours à Berlin. Elle a perdu ses indemnités. Au chômage depuis octobre, une jeune journaliste a multiplié les postulations dans son domaine. Sa démarche a été couronnée de succès, puisqu’elle a reçu une promesse d’embauche pour le printemps prochain. Mais à une condition  : elle doit maîtriser l’allemand. « J’ai signalé à mon conseiller que je souhaitais bénéficier d’une mesure de séjour linguistique à Berlin de novembre à février. Il m’a dit qu’il n’y aurait pas de réponse avant janvier 2016 », explique la jeune femme de 25 ans. Pressée par le temps, et de crainte de perdre l’emploi qui La journaliste a dû payer sa formation linguistique de sa poche. –KEY lui tend les bras, elle a décidé de payer elle-même ses frais de déplacement, de séjour et de scolarité en Allemagne. La décision du Département de l’action sociale de Neuchâtel est tombée comme un couperet  : « L’assurée est inapte au placement. » Ce qui fait hurler l’intéressée. « Je fais 1 re classe 2 e classe Dynamique jaune. SBB CFF FFS 00m, 1111 Conditions strictes Les cours de langue font partie des programmes de perfectionnement et de reconversion des offices régionaux de placement. Pour en bénéficier, il faut qu’un conseiller estime la mesure pertinente et qu’elle augmente selon lui les chances de trouver un travail. La durée des cours est également discutée au cas par cas. Elle peut aller de quelques jours à plusieurs semaines. Des recherches d’emploi doivent être entreprises durant toute la durée des cours. tout pour sortir du chômage, on ne m’aide pas à trouver des solutions et quand j’en trouve, on me coupe les vivres. C’est aberrant », regrette la journaliste. Contactées, les autorités neuchâteloises se refusent d’évoquer un cas particulier. « Un chômeur disponible sur le marché du travail pour une courte période n’est pas apte au placement, car il n’aura que très peu de chances de conclure un contrat de travail », résument-elles. Dépitée, la journaliste a décidé de tourner la page et de se consacrer à ses cours. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE A deux à travers toute la Suisse  : avec une carte journalière Duo. En vente du 30.11 au 27.12.2015 dans votre office de poste ou sur postshop.ch 105.– * 69.– ** Tous les prix s’entendent en CHF, TVA incluse. Jusqu’à épuisement du stock. Prix pour 2 personnes (au moins un abonnement demi-tarif). Valable jusqu’au 17 janvier 2016. Sans limitation horaire. –KEYSTONE
LUNDI 30 NOVEMBRE 2015/20MINUTES.CH LA VOTATION Les jeunes Nidwaldiens qui fréquentent une école postobligatoire ne seront pas soumis à une taxe scolaire. Les citoyens du canton ont rejeté hier cette mesure, qui devait rapporter 150 000 fr. par an au canton. Un retraité tué dans un parking TESSIN. Un homme de 73 ans a été retrouvé sans vie, vendredi vers 19h, dans un parking du centre de Chiasso. Selon la police, l’homme a été « mortellement frappé à la tête par un objet contondant et coupant ». Les raisons de cet homicide restent mystérieuses. Les autorités recherchent un couple d’Italiens installés dans la région, qui auraient eu des relations professionnelles avec la victime. Ils pourraient avoir traversé la frontière. PUB Suisse 9 Immigration de masse  : un accord semble se dessiner BERNE. La Confédération et la Commission européenne se rapprochent d’un compromis, selon la presse dominicale. Le Conseil fédéral a jusqu’à l’automne prochain pour faire respecter la volonté populaire et faire appliquer l’initiative contre l’immigration de masse, acceptée par le peuple le 9 février 2014. Selon la « NZZ am Sonntag », qui cite des sources proches du dossier, le bras de fer avec l’Union européenne (UE) pourrait trouver son épilogue avant la fin de l’année. Mario Gattiker, le négociateur en chef nommé par Berne et Richard Szostak, son homologue européen, ont développé un modèle prêt à être présenté aux Les Suisses veulent moins de travailleurs étrangers. –AFP Etats membres, sans en donner les détails. Il s’appuierait sur l’article 14 de l’accord sur la libre circulation Suisse-UE, qui prévoit qu’un comité représentant les deux parties puisse Pour vous plonger dans la magie des fêtes, recevez cette semaine pour tout achat un CD des Petits Gamins avec 15 chansons de Noël. www.coop.ch/noel L’UDC et l’économie main dans la main En juin, l’UDC s’est dite prête à renoncer à des quotas rigides, si les milieux économiques arrêtent de soutenir à tout prix une solution d’entente avec Bruxelles. Hier dans la « SonntagsZeitung », le vice-président d’economiesuisse, Hans Hess, a soutenu ce prendre des mesures en cas de difficultés économiques ou sociales d’une des parties. D’après le journal dominical, le Conseil fédéral doit étudier cette proposition vendredi. Cette voie consensuelle a les faveurs de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. Le Luxembourgeois verrait une dénonciation unilatérale de Les chants de Noël  : le bonheur dans les cœurs ! Offre valable du 30.11 au 6.12.2015, dans la limite des stocks disponibles. CD remis gratuitement à chaque achat dans votre supermarché Coop. modèle. Selon lui, même au sein de l’UDC, on se rend compte de l’importance de ne pas totalement enterrer la voie bilatérale. L’idée serait de fixer une clause qui permette de contingenter les entrées lorsqu’elles sont jugées trop nombreuses. l’accord par la Suisse comme un feu vert aux eurosceptiques – Royaume-Uni en tête – pour s’attaquer aux traités en vigueur. Cette éventualité est présentée comme le plan B du gouvernement, car il est difficile d’imaginer quelle serait la réaction de Bruxelles. Les accords bilatéraux liant la Suisse et l’UE risqueraient de ne pas s’en relever. –DMZ



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :