20 minutes Genève n°2015-09-18 vendredi
20 minutes Genève n°2015-09-18 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-09-18 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : Sion et Konaté réussissent leur entrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Pourquoi nous réalisons plus de 50% de notre chiffre d’affaires d'affaires avec des produits suisses  : www.lidl.ch/cest-pourquoi
VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2015/20MINUTES.CH Un croche-pied mesquin lui ouvre la porte de l’Espagne RÉFUGIÉS. Il avait été mis à terre avec son fils en Hongrie. Désormais, il a un toit et un travail  : Osama va former des entraîneurs de football. « I love you Madrid ! » a lancé Osama Abdul Mohsen en débarquant, mercredi soir, à la gare madrilène d’Atocha, après un long voyage en train pendant lequel il a pu dormir à poings fermés. Ce père de famille syrien âgé de 52 ans a ensuite rejoint Getafe, une commune de la banlieue de Madrid, où l’attendaient un Ailleurs en Europe Après la fermeture de la frontière hongroise, des milliers de réfugiés sont arrivés en Croatie. Les autorités du pays sont débordées. L’Union européenne envisage de débloquer 200 millions d’euros pour freiner l’exode des Erythréens qui fuient un régime répressif. L’ONU a relancé les discussion en Syrie afin de faire avancer son initiative de paix. Le Portugal va accueillir 2000 réfugiés de plus, la Lettonie 576. Le Danemark est prêt à en accueillir un millier. -1111‘11. Après de douloureuses péripéties qui les ont fait connaître, Osama et Zaïd ont trouvé une terre d’asile. –AP/DR Son mari la prive de championnat TÉHÉRAN. Capitaine de l’équipe féminine de football d’Iran, Niloofar Ardalan (photo) ne participera pas au championnat asiatique de futsal. Son mari n’a pas voulu qu’elle s’absente lors de la rentrée scolaire de leur fils, âgé de 7 ans. La sportive de 30 ans s’en est plainte dans les médias et a demandé que la loi iranienne, qui interdit aux femmes de sortir du pays sans l’autorisation de leur époux, fasse une exception pour les sportives. Son témoignage a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux. Après quoi Niloofar s’est dite « désolée que des médias anti-Révolution (islamique) aient exploité » son histoire, car elle cherchait seulement « une solution ». –AFP logement et un travail. Ancien coach d’une équipe de foot de première ligue en Syrie, Osama va former des entraîneurs au Centre national de formation (Cenafe). Son histoire avait indigné le monde. Dans une vidéo, on le voyait en Hongrie, fuyant devant les forces de l’ordre avec Zaïd, son fils de 7 ans, dans les bras. Tous deux avaient soudain été projetés à terre par le croc-en-jambe d’une journaliste. « C’est le candidat idéal (...), un homme cultivé, bilingue, qui s’adaptera parfaitement. Il pourra former les entraîneurs qui doivent se rendre à Dubaï, au Qatar, en Egypte », dans toutes les écoles de ces pays qui demandent des entraîneurs, a expliqué Conrado Galan, qui dirige le Cenafe. Des sénateurs japonais en sont venus aux mains, jeudi, lors de discussions sur les nouvelles lois de défense. Celles-ci visent à permettre à l’armée nippone d’intervenir à l’étranger pour soutenir un allié, ce qui est interdit par la Constitution pacifiste, née après la Seconde Guerre mondiale. Défendues par le Premier ministre, Shinzo Abe, elles sont contestées par l’opposition et la population. Après leur approbation en commission, elles doivent encore faire l’objet d’un vote du Sénat en séance plénière. Déjà avec Zaïd et Mohhammad, son fils de 18 ans, Osama Abdul Mohsen sera bientôt rejoint par sa femme et ses deux autres enfants, restés en Turquie. Son histoire demeure toutefois exceptionnelle  : « Il s’agit d’une situation extraordinaire », a souligné le ministre de l’Intérieur, Jorge Fernandez Diaz. L’Espagne va accueillir 17 000 réfugiés. –AFP/AIA Monde 13 LA BAVURE Au moins 11 civils, dont trois enfants, ont été tués mercredi soir dans un secteur rebelle d’Alep (nord de la Syrie). L’armée a largué un baril d’explosifs qui a provoqué l’effondrement de quatre immeubles. Colère un peu trop tranchante NAPLES (IT). Se sachant trom- pée, la femme d’un homme d’affaires n’a pas supporté de croiser sa rivale en allant faire ses courses. Les deux femmes, parentes, se sont crêpé le chignon. Et lorsque l’amante a pointé un doigt en direction de l’épouse légitime, cette dernière l’a mordu avec une telle violence que le membre a été tranché net. Les efforts de la police et des médecins pour récupérer le membre et réaliser une chirurgie réparatrice sont resté vains. Empoignades autour des nouvelles lois de défense



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :