20 minutes Genève n°2015-03-06 vendredi
20 minutes Genève n°2015-03-06 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-03-06 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : marques contrefaites fabriquées en Suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Sport HOCKEY. Les Vaudois ont fait le break. Vainqueurs à Berne, ils mènent désormais 2-1 dans leur quart de finale. e BERNE - LAUSANNE 1-2 tab (1-0 0-1 0-0) TENDU. Berne a dominé le début du match et a été récompensé à la 15e. Blum a récupéré sa propre passe en profondeur et a trompé Huet d’un tir dans un trou de souris. Au plus fort de la domination bernoise, Lausanne Dfl'c 1ns fS Le LHC a pris les mêmes et a recommencé. Comme mardi à Malley, le LHC a pu compter sur le trio magique Cristobal Huet, Ossi Louhivaara et Alain Miéville pour s’imposer. Le premier nommé a arrêté 4 des 5 tirs aux buts bernois, tandis que les deux attaquants ont trompé Marco Bührer. Ils avaient déjà été les deux buteurs vaudois du succès 2-1 des pensionnaires de Malley en début de semaine. Samedi déjà, lors de leur premier déplacement dans la capitale, les Lausannois avaient fait vaciller la montagne bernoise. Battus sur un coup du sort dans l’Acte I, les joueurs du LHC ont cette foisci su saisir leur chance face à un SCB pourtant métamorphosé. Passif durant deux rencontres, Berne a totalement changé de style. C’est avec un état d’esprit agressif et musclé que les hommes de Guy Bou- Fr.. iJ yf,'- }.P'.. k s ii " y.'Le gardien Cristobal Huet a été l’un des héros de la formation de Malley sur la glace de la capitale. –KEY est passé proche de l’égalisation, par Déruns (31e). Le 1-1 est tombé à la fin du tiers-temps intermédiaire. Après un travail titanesque de Pesonen, Leeger a trouvé la lucarne. A la 46e, le but de Scherwey a été annulé. Juste avant, Ritchie, Rüfenacht et Alain Berger avaient été menaçants. Après une prolongation fermée, c’est Miéville qui a fait la différence lors des tirs aux buts. cher ont entamé la partie, sans déstabiliser Lausanne pour autant. Alors que les Vaudois ont fait jeu égal avec un SCB « mou du genou » durant les Actes I et II, jeudi ils ont su répondre aux coups distribués par Scherwey ou Rüfenacht. Play-off de Ligue nationale A, quarts de finale Série 28.2 3.3 5.3 7.3 10.3 12.3 14.3 Zurich Lions (1) 1 0 3 3 - - Bienne (8) 2 5 1 4 - - év. év. Berne (2) - - Lausanne (7) 2 0 2 2 - - év. év. Lugano (3) 1 2 1 2 - - Genève (6) 2 3 2 0 - - év. év. Zoug (4) 1 3 - - Davos (5) 2 6 0 4 - - év. év., 20minutes.ch Lausanne répond au défi Les Seelandais refont le coup Simon Rytz n’a encaissé que deux tirs au but. –KEYSTONE HOCKEY. Bienne a une fois encore livré un sacré morceau de bravoure du côté de Zurich, jeudi. Les Seelandais ont attendu les tirs aux buts pour lever les bras au ciel (victoire 3-2 tab). Et même durant cette séance, les Bernois sont passés par tous les états d’âme. N’étaient-ils pas menés 2-0 après les deux premiers tireurs ? Peut-être trop confiants, les Zurichois se sont éteints et les ouailles du « Hockeygott » ont repris des couleurs. Sur le 5e penalty, Spylo a « déshabillé » Flüeler. Dans l’ultime rencontre de la soirée, Davos a dû attendre la prolongation pour s’imposer 3-4 à Zoug. Arno del Curto peut dire merci à un homme, Sciaroni. L’attaquant tessinois a inscrit le 2-3 et, surtout, le 3-4 décisif en prolongation d’une frappe magistrale. –SI YannMarti claque la porte Le divorce est déjà consommé entre le tennisman valaisan et l’équipe de Suisse de Coupe Davis ! YannMarti quittera Liège, où la Suisse défie la Belgique au 1er tour, dès aujourd’hui. Extrêmement déçu de ne pas avoir été retenu pour les simples du jour alors qu’il est le joueur suisse le mieux classé parmi les quatre sélectionnés, YannMarti (ATP 292) est venu annoncer lui-même sa décision jeudi en fin POSTFINANCE ARENA 16 534 spectateurs. ARBITRES Koch, Wiegand. BUTS 15e Blum 1-0. 40e Leeger (Pesonen, Miéville) 1-1. TIRS AUX BUTS Herren -. Holloway -. Déruns -. Ritchie 1-0. Louhivaara 1-1. Plüss -. Miéville 1-2. Furrer -. Genoway -. Rüfenacht-. BERNE Bührer ; Gerber, Gragnani ; Jobin, Furrer ; Randegger, Blum ; Müller, Kreis ; Kobasew, Rüfenacht, Scherwey ; Alain Berger, Plüss, Pascal Berger ; Holloway, Ritchie, Moser ; Loichat, Gardner, Reichert. LAUSANNE Huet ; Gobbi, Leeger ; Jannik Fischer, Stalder ; Rytz, Genazzi ; Nodari, Ulmann ; Genoway, Hytönen, Déruns ; Pesonen, Miéville, Louhivaara ; Neuenschwander, Froidevaux, Herren ; Antonietti, Conz, Augsburger. PÉNALITÉS 3 x 2’contre Berne. 4 x 2’contre Lausanne. Les Lausannois ont également été capables de rebondir après un coup du sort. Alors qu’ils avaient cru égaliser par Déruns (32e), les Lions de Malley ont vu leur but annulé. Loin de se décourager, ils sont revenus dans le match et ils ont mis les joueurs de la capitale dans leurs petits souliers. Les hommes de Heinz Ehlers ont du même coup repris l’avantage de la glace. A Berne, ce n’est pas la crise, mais ça y ressemble. –GYB, BERNE Twitter, @GregBeaud d’après-midi. Le Valaisan l’a prise à l’issue d’une discussion d’environ trois quarts d’heure avec le capitaine, Severin Lüthi.
VENDREDI 6 MARS 2015/20MINUTES.CH Lugano réussit à stopper l’hémorragie sur sa glace HOCKEY. En remportant, jeudi, l’Acte III des quarts de finale face à Genève, les Tessinois ont évité l’embarras. De quoi se relancer ? Lugano est donc toujours capable de prendre le jeu à son compte. La mainmise des « Bianconeri » sur cette partie a rappelé qu’ils étaient redoutables. Mais pas encore seigneuriaux. Les gars de Patrick Fischer auraient en effet pu plier l’affaire dès la 1re période, tant ils ont mis le feu à la défense adverse. Or, en ne faisant pas payer le prix fort au GSHC, les Luganais se sont longtemps exposés à un retour « grenat ». L’égalisation a d’ailleurs failli tomber quand Vukovic a manqué la cage ouverte (49e). BASKETBALL. Russell Westbrook a réussi ce que personne en NBA n’avait réalisé depuis un certain Michael Jordan : le joueur du Thunder a signé mercredi son quatrième triple-double consécu- tif. ur. Le joueur d’Oklahoma auivanoma City Lay a une nouvelle fois brillé lors de la victoire en prolongations 123-118 du Thunder contre les 76ers de LUGANO - GENÈVE-SERVETTE * 2-00 (1-0 0-0 1-0) ÉTAT DE SIÈGE. En 1re période, Lugano a arrosé à peu près tout ce qui pouvait l’être. Jusqu’à finalement toucher sa cible en supériorité numérique. Masqué par Simek, Mayer n’a pas vu partir le missile de Klasen dans sa Aussi fort que Jordan Philadelphie. Sa fiche : 16 rebonds, 10 assists et... 49 points ! La dernière fois qu’un joueur avait enchaîné quatre triple-double sans interruption remonte à des temps presque immémo- riaux. naux. Le grana grand micnaei Michael joraan, Jordan, le- légende des Chicago Bulls, l'avait l’avait fait en 1989. A cette époque, le jeune MJ n’avait n'avait pas encore remporté le titre de NBA. si SI Le meneur d’Oklahoma City s’offre actuellement des statistiques impériales. –AP Pourquoi donc tant de maladresse tessinoise, au moment d’accomplir le dernier geste ? De la nervosité face à un adversaire qui mène de 2 unités dans la série ? Sans doute. Un bon blocus des Genevois devant Mayer ? Assurément. De la malchance ? Egalement, avec notamment quatre tirs sur les montants. « La glace était dégueulasse, le puck sautait sans arrêt, a révélé Goran Bezina. Il y avait aussi de la nervosité. Mais ils ont été meilleurs et nous ne méritions pas de gagner. » Dans le camp des vainqueurs, Sébastien Reuille a félicité son équipe de n’avoir jamais rien lâché. « De petits détails qui nous font rater des choses. Mais n’oublions pas que nous avons aussi eu de la lucarne (16e). Le bombardement s’est poursuivi dans le 2e tiers, où Pettersson a cru doubler la mise, encore à 5 contre 4 (36e). Le corps arbitral n’a toutefois pas pu prouver que le puck avait franchi la ligne et a donc invalidé la réussite. Vukovic a manqué une montagne qui avait le poids de l’égalisation (49e). Reuille a enfin libéré la Resega en marquant dans la cage vide. PUB chance avec des rebonds dangereux devant notre but. » Grâce à ce succès, Lugano a réussi à éviter de se retrouver prématurément dos au précipice. Aux points, la série est bien relancée (2-1). Mais le septuple champion de Suisse estil vraiment de retour ? L’Acte IV, samedi à Genève, livrera sans doute la réponse. –DUF, LUGANO Twitter, @Oliver_Dufour LA RESEGA 5822 spectateurs. ARBITRES Massy, Vinnerborg (Suè). BUTS 16e Klasen (Andersson, Filppula,5 c 4) 1-0. 59e Reuille (dans la cage vide) 2-0. LUGANO Manzato ; Ulmer, Vauclair ; Andersson, Hirschi ; Chiesa, Kienzle ; Maurer, Kparghai ; Pettersson, Filppula, Klasen ; Simek, McLean, Bertaggia ; Kostner, Sannitz, Reuille ; Walker, Steinmann, Fazzini. LA VENGEANCE EST PROCHE LE 1 ER AVRIL AU CINÉMA PRÉVENTES OUVERTES SUR : FASTANDFURIOUSFILM.CH Sport 29 Sébastien Reuille a marqué dans la cage vide, jeudi. –ERIC LAFARGUE GENÈVE Mayer ; Antonietti, Mercier ; Vukovic, Iglesias ; Loeffel, Bezina ; Trutmann ; D‘Agostini, Tom Pyatt, Almond ; Jacquemet, Picard, Ta. Pyatt ; Rubin, Kast, Rod ; Douay, Rivera, Gerber ; Impose. PÉNALITÉS 2 x 2’+ 1 x 10’(Simek) contre Lugano. 4 x 2’contre Genève. TIRS SUR LES MONTANTS D’Agostini (1re), Klasen (8e et 56e), McLean (32e) et Sannitz (60e).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :