20 minutes Genève n°2015-03-06 vendredi
20 minutes Genève n°2015-03-06 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-03-06 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : marques contrefaites fabriquées en Suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, actu.20min.ch 20 secondes Rien d’automatique BERNE. Aucun organe ne doit être prélevé sans que la personne ait donné son aval. Le National a opté jeudi pour le maintien de cette règle, refusant de faire de chaque citoyen un donneur présumé. L’enquête progresse GUATEMALA. Deux hommes de 24 et 26 ans ont été arrêtés après le meurtre d’une Suissesse, dimanche dernier, près de Monterrico. Question brûlante BERNE. Le National débattra des conséquences du franc fort le 18 mars. Le Bureau du Conseil a accepté de déclarer urgentes des interpellations émanant de tous les partis. Vers une armée sans général ? BERNE. Et si André Blattmannétait le dernier chef de la grande muette ? C’est l’idée du président de la commission de sécurité du Conseil national, Thomas Hurter (UDC/SH). « La Suisse n’a pas besoin d’un général en temps de paix », a-t-il déclaré à la « Nordwestschweiz ». Le politicien estime que le ministre de la Défense suffit pour diriger l’armée. La commission en débattra lors de sa prochaine réunion. « Cindy ressent de la colère contre la Ville de Vevey » VAUD. Plus de huit mois après la chute d’un arbre sur des passantes, la mère d’une victime désormais en chaise roulante témoigne. « Entre ce qui est arrivé à notre fille et les factures élevées de l’ambulance et de l’hélicoptère, le moral n’est pas au plus haut... » Celle qui témoigne calmement, mercredi à Vevey, des difficultés rencontrées par sa famille n’est autre que la maman de Cindy. Cette ado de 17 ans se déplace désormais en chaise roulante. Elle est paralysée des jambes depuis le tragique accident qu’elle a subi avec trois autres copines, le 20 juin 2014 à 20 h 30. Ce soir-là, alors qu’elles marchent sur un trottoir face à la gare, un arbre haut de plus de 10 m s’abat sur le groupe d’amies. L’une des filles s’en sort indemne, mais les trois autres sont blessées. Si deux amies de Cindy sont emmenées à l’hôpital en ambulance, elle, gravement atteinte au dos, est héliportée au CHUV à Lausanne. « Ses vertèbres cassées ont touché sa moelle épinière, explique sa mère. Depuis, elle ressent de la colère contre les autorités de Vevey pour l’entretien des arbres. Mais, malgré Les hommes du feu ont aéré le tunnel avec un ventilateur géant. –KEY Grosse frayeur en plein centre ZURICH. Un incendie dans un tunnel routier, près de la gare centrale, a provoqué l’intervention des pompiers jeudi matin. Un câble a pris feu pour une raison encore inconnue et une épaisse fumée s’est dégagée. Un supermarché a été fermé par précaution, car il est relié au tunnel par un passage. Les pompiers ont vite maîtrisé l’incendie. Le courant a été coupé deux heures durant dans le secteur de la gare. Trois adolescentes avaient été blessées dans la chute de l’ailante. –DR Responsabilité partagée avec les CFF ? L’otage ne sera pas indemnisé Souffrant de stress posttraumatique, le policier bernois capturé par les talibans pendant un voyage au Pakistan en 2011 n’aura pas droit aux indemnités journalières de l’assurance accidents. Le Tribunal fédéral juge qu’il a pris un risque téméraire. Après avoir renoncé à être accompagnés d’une escorte armée, lui et son amie avaient été enlevés. Huit mois plus tard, ils étaient parvenus à s’échapper. Outre les causes de la chute de l’arbre, le Ministère public va tenter de déterminer les responsabilités dans ce drame. Une fois établies, des poursuites civiles pourraient être envisagées. Selon une source, la Ville de Vevey et les CFF se renverraient la balle quant aux devoirs de chacun, car le feuillu malade était planté sur le trottoir contigu au bâtiment de la gare. Soit sur une surface appartenant à la Confédération et non à la commune. Le 22 juin 2014, le syndic Laurent Ballif avait estimé que « le suivi sanitaire » des arbres de sa ville semblait bien assuré ». Deux plaintes et des auditions Désormais chargé de l’enquête sur le drame de Vevey, le procureur Sébastien Fetter a convoqué de nombreuses personnes pour des auditions toute cette semaine. Il a confirmé la semaine passée à « 20 minutes » que deux plaintes pénales ont été déposées. Un premier rapport d’expertise a été établi sur l’état de l’arbre déraciné. « Le sujet est pointu, souligne-t-il. Il s’agit notamment d’établir si la chute aurait pu être évitée et si les règles de l’art ont été respectées par le service communal. » tout, c’est aussi elle qui nous remonte parfois le moral. » Opérée, Cindy a séjourné à l’hôpital environ quatre mois. Elle a depuis repris l’école et vit avec sa sœur et ses parents dans un trois-pièces avec une seule salle de bains, où rien n’est aménagé pour sa situation. « Le syndic a appelé mon mari pour le rencontrer. Il lui a alors demandé des nouvelles de Cindy, mais il n’a rien proposé pour nous aider. » Et ils n’ont jamais reçu de lettre d’excuses de la Ville de Vevey. Quant à l’AI, le dossier traîne et ils n’ont toujours rien touché... –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI De la viande dans les côtes de bette OFTRINGEN (AG). Fabienne Graber a eu une drôle de surprise, mardi après avoir fait ses courses à la Migros. « Lorsque j’ai ouvert le sachet de côtes de bette, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas que des légumes, raconte-t-elle. Une bestiole se promenait sur la table. Pas plus grosse qu’un doigt », précise-telle. Un expert l’a identifiée : il s’agit d’un gecko des murs (photo). Reto Wüthrich, por teparole du détaillant, imagine un scénario : les champs où sont produites les bettes, dans la région de Valence (Esp), sont entourés de murs. Il est probable que l’animal s’est fait emballer avec les légumes avant d’être envoyé en Suisse. « Je vais le garder », confie Fabienne Graber, qui lui cherche désormais un nom. –CED/JBM
VENDREDI 6 MARS 2015/20MINUTES.CH M La finition d’une voiture électrique allemande a ravi la ministre. –KEY LA CONDAMNATION 20 mois C’est la peine de prison ferme infligée par la Cour suprême de Munich (All) à la négationniste Sylvia Stolz pour des propos qu’elle a tenus en 2012 à Coire. La sanction est élevée car l’avocate allemande, âgée de 51 ans et radiée du barreau, a déjà été condamnée pour des faits similaires par le passé. Mollo sur la pub pour le crédit ! BERNE. Des règles plus strictes seront imposées aux annonces en faveur du petit crédit. Le Conseil des Etats a mis sous toit jeudi un durcissement qui interdit notamment la publicité agressive. La branche devra définir quelles réclames sont à considérer comme telles. Et si elle traîne, le Conseil fédéral tranchera. Les écarts intentionnels seront punis d’une amende de 100 000 francs. PUB Actu 3 Jardins hostiles aux bêtes dans le viseur de Lausanne VAUD. La Ville a approché un propriétaire afin qu’il modifie sa verdure, trop entretenue pour être adoptée par la faune. L’idée pourrait faire des petits. « Les parcs privés représentent un quart des espaces verts de la commune. Les propriétaires ont donc un rôle prépondérant à jouer pour le maintien de la biodiversité en ville. » L’argument a fait mouche : la capitale vaudoise a signé dernièrement une convention novatrice avec la Société coopérative d’habitation Lausanne (SCHL). Celleci encadre un projet pilote qui sera réalisé dans un an sur un groupe d’immeubles du nord de la ville. « L’idée est de reconvertir les aménagements Doris a électrisé le Salon de l’auto GENÈVE. Arrivée en voiture électrique, la cheffe du Département de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication, Doris Leuthard, a inauguré jeudi le 85e Salon de l’auto. Curieuse, elle a parcouru les allées de Palexpo à la découverte des dernières nouveautés. Les voitures électriques et intelligentes ont retenu son attention. Jusqu’au 15 mars, la manifestation attend des centaines de milliers de visiteurs. Quarante plantes sont sur la liste noire verts pour favoriser la nature indigène en ville », note Florence Germond, directrice des Finances et du Patrimoine vert. En clair, il s’agit d’arracher les plantes et les gazons qui demandent beaucoup d’entretien et sont boudés par la faune. « A la place, les habitants retrouveront des prairies fleuries, des arbres fruitiers Voleurs hyperactifs et butin mirobolant NEUCHÂTEL. En décembre 2011, un duo attaque en plein jour un magasin de vente d’or. Le butin est de 50 000 francs. Deux semaines plus tard, un brigandage est déjoué dans une Coop. Le cerveau de la bande est un Algérien de 24 ans, permis B, résidant à Neuchâtel. Ses quatorze comparses venaient notamment de Marseille. La bande a 16 vols à son actif. Longtemps pisté par En plus d’être coriaces à l’entretien, les végétaux horticoles peuvent représenter une menace pour les espèces indigènes. Comme ils ont besoin d’énormément de nutriments, tout ce qui pousse à proximité risque de mourir. L’Office fédéral de l’environnement tient une liste de quarante plantes dangereuses. Parmi elles : le laurier-cerise ou le palmier chinois. Chercheur à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, Jonathan Levine estime que les autorités « ne s’impliquent pas assez dans le domaine ». d’ici et, pourquoi pas, un petit étang, se réjouit Bernard Virchaux, directeur de la SCHL. Le tout en concertation avec les locataires. » Autre avantage : exit les bruits de tondeuse le samedi matin. L’entretien ne se fera que deux fois l’an par des paysagistes. Si des villes comme Berne et Zurich ont déjà développé la police, l’homme est tombé en janvier 2014. Il sera jugé d’ici deux à trois mois, indique un juge. Le butin est estimé à 512 000 francs. Les produits volés étaient écoulés à l’étranger. Dealer et consommateur, l’Algérien attaquait les trafiquants pour s’emparer de leur drogue et de leur argent. Adepte des salons de massage, il rétribuait aussi les prostituées en monnaie de singe. –APN ce type de partenariat, Lausanne est pionnière en Suisse romande. Les frais de transformation sont à la charge du propriétaire. « Nous le faisons, car la démarche va dans le bon sens », estime Bernard Virchaux. A terme, « l’objectif sera d’étendre la pratique à d’autres gérances », conclut Florence Germond. –FRANCESCO BRIENZA CHF 29.90 36-41 Votre magasin le plus proche sur lahalle.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :