20 minutes Genève n°2015-01-12 mardi
20 minutes Genève n°2015-01-12 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-01-12 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : Messi laisse la concurrence sur place...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Désormais, seule la beauté intérieure compte. 500 min, CH/UE/USA incl.* M-Budget Mobile One, l’abonnement sans téléphone mobile. Aucune durée contractuelle minimale, excepté les frais d’activation de Fr. 40.–. www.m-budget-one.ch * Valable pour les appels sur tous les réseaux mobiles et fixes suisses (excepté les numéros business, courts et à valeur ajoutée), ainsi que sur les réseaux fixes en Europe et aux Etats-Unis (groupe de pays 1 – 3). ** Selon le test Connect 2015 sur les réseaux mobiles. Les produits M-Budget sont en vente chez  : 10CFXKIQ7EMAxE0RM5mnHiOK5hVVYVVOUhq8V7f7RVWcGXPnj7nlbwtG7HtZ1JsDWpoS00Layo9_SoxcEE0RXsCwIDFmgvL0D04Ji3MaGKjulifu9krUpjlN_n-wcOjQr4dgAAAA== 10CAsNsjY0MDQx0TW2NDKxNAIAPkYzIQ8AAAA= Fr. 29.– par mois Inclus : 1 Go de données sur le meilleur réseau** 500 minutes de conversation téléphonique* 500 SMS depuis la Suisse vers le monde entier
MARDI 12 JANVIER 2016/20MINUTES.CH SÉCURITÉ. Selon un rapport publié hier, les gendarmes genevois ne s’attendaient pas à une émeute le 19 décembre. Le texte fait grincer des dents. Les forces de l’ordre ont sous-évalué le risque que la manif illégale dégénère  : c’est la principale conclusion du rapport de la police genevoise dévoilé hier. Quelque 40 casseurs avaient tagué et brisé des vitrines au centre-ville le soir du 19 décembre (lire l’encadré). Au vu des événements, « le dispositif policier n’était pas suffisant en nombre », même si « rien ne permettait de le concevoir au départ », conclut le texte remis au ministre de la Sécurité, Pierre Maudet. Ainsi, pour sécuriser le cortège, 31 agents étaient mobilisés, il en aurait fallu 120 pour éviter toute casse. Le député Restaurant parti en fumée VILLE-LA-GRAND (F). Les pompiers de la région frontalière ont été mobilisés plus de douze heures. En vain. Dimanche vers 21h, un violent incendie s’est déclaré dans le restaurant No Limit. Malgré la mobilisation de plusieurs dizaines de sapeurs, le ranch américain a été entièrement détruit par les flammes, rapportait hier « Le Dauphiné libéré ». Une enquête devra déterminer les causes du sinistre. Les casseurs appartenant au Black Bloc avaient notamment vandalisé le Grand Théâtre. –KEYSTONE MCG Jean Sanchez, ancien No 2 de la police, y voit une pression contre les heures supplémentaires. « La direction hésite donc à faire intervenir les agents de piquet », estime- 20 secondes Convoitise fiscale CANTON. Le MCG a récolté 8500 paraphes pour son initiative sur l’impôt des frontaliers. Il veut stopper la rétrocession de cette manne à la France. Si Berne rompait l’accord la liant à l’Hexagone, le Canton récupérerait plus de 250 millions par an. Panne d’internet CHAMPAGNE. Plusieurs habitants de Bernex, Confignon, Laconnex et Soral n’ont ni web, ni téléphonie fixe, ni Swisscom TV depuis dimanche soir. L’opérateur annonce que la panne de réseau sera réparée jeudi. Usine et Etat enterrent la hache de guerre CULTURE. « Nous avons été entendus », se réjouit l’Usine. Reconnue comme une entité unique, elle devrait obtenir une autorisation globale pour ses cinq buvettes via un accord avec le Canton et la Ville de Genève. Le statut des lieux a alimenté un long conflit avec l’Etat. Le centre autogéré a déposé une demande pour chaque bar afin de se conformer à l’ancienne loi sur les débits de boissons. Puis, grâce à un changement légal le 1er janvier 2016, il pourra solliciter une autorisation unique auprès de la Ville et non plus du Canton. Horaires, patentes et gestion des lieux seront discutés d’ici à la fin du mois. L’accord a aussi débloqué les fonds de la Loterie romande destinés à l’Usine. –DRA t-il. Le conseiller d’Etat nie  : « En décembre, du fait de l’alerte terroriste, on ne se souciait pas de cette question. » Concernant l’erreur d’appréciation, la police dit s’être basée sur les précédentes manifs du même type, qui ont généré moins de dégâts. Selon le magistrat, impossible de savoir à quoi s’attendre, car « la possibilité d’effectuer des Genève 5 La police était mal préparée PUB) Automaticien-ne ta) Géomaticien-ne) Installateur-trice électricien) Electricien-ne de réseau) Employé-e de commerce) Laborantin-e en chimie) Informaticien-ne) Logisticien-ne en stockage) Mécatronicien-ne d’automobiles Délai _de postulation  : 5 février _Nuit d’émeutes La manifestation, qui entendait s’opposer aux coupes dans la culture, était partie du parc des Cropettes pour finir devant l’Usine. Elle était annoncée sur internet depuis cinq jours. Durant environ une heure et demie, une quarantaine de casseurs du Black Bloc s’en sont pris à 65 commerces et à 21 immeubles. Personne n’a encore été interpellé, indique le Ministère public, qui a ouvert une procédure pénale pour émeutes. écoutes et d’infiltrer des groupes avant une infraction a été cassée par le Tribunal fédéral. Une nouvelle loi est prévue. » Le chef du syndicat de la police y voit une « récupération politique. Aucun procureur n’ordonnera des écoutes pour anticiper des dommages à la propriété. » –JULIEN CULET Postule en ligne sur/apprentissage



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :