20 minutes Genève n°2015-01-11 lundi
20 minutes Genève n°2015-01-11 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-01-11 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : Wawrinka entame sa saison par un succès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Monde, monde.20min.ch Baron de la drogue piégé par une interview de star MEXICO. Recapturé vendredi, « El Chapo » a été localisé grâce à une entrevue secrète avec l’Américain Sean Penn. C’est un visiteur prestigieux qui a permis de remonter jusqu’à la planque de Joaquin « El Chapo » Guzman. Peu après son arrestation, vendredi à Los Mochis, la procureure générale, Arely Gomez, avait indiqué que le chef du cartel de Sinaloa avait été en contact « avec des acteurs et producteurs dans l’optique de réaliser un film biographique ». Samedi, le magazine « Rolling Stone » a livré son scoop  : c’est Sean Pennqui a interviewé le fugitif. Selon le comédien et cinéaste américain, Guzman l’a accueilli en pleine jungle. La rencontre a duré sept heures et a été suivie de discussions par téléphone ou vidéo (lire encadré). Les autorités de Mexico ont ouvert une Fanfaronnade Le reportage de « Rolling Stone » raconte une rencontre cordiale, arrosée de tequila. Joaquin Guzman s’y vante de fournir « plus d’héroïne, de méthamphétamine, de cocaïne et de marijuana que n’importe qui dans le monde » et de disposer de sous-marins et d’avions. Le narcotrafiquant de 58 ans explique qu’il s’est tourné vers le trafic à l’âge de 15 ans  : « J’ai grandi dans un endroit où il n’y avait, et il n’y a pas d’autre façon de survivre. » Il minimise sa responsabilité dans les drames de l’addiction  : « Le jour où je n’existerai plus, cela ne réduira pas le trafic de drogue. » enquête visant Pennet l’actrice Kate del Castillo, qui aurait contribué à l’interview, selon des sources citées par les médias américains. L’évasion rocambolesque du narcotrafiquant avait porté Une photo de mauvaise qualité a immortalisé la rencontre. –DR En quête du grand frisson dans les courants d’air PRAGUE. Depuis une quinzaine d’années, le No Pants Subway Ride (« le tour en métro sans pantalon ») réunit quelques paires de cuisses nues dans les transports publics du monde entier. Le but de l’opération ? Nul, sinon quelques fous rires et frissons dans les couloirs glacés. –PHOTO AP un coup très dur à la crédibilité du pouvoir mexicain. Le 11 juillet, le criminel avait disparu dans un tunnel de 1,5 km creusé sous la douche de sa cellule, alors que les Etats- Unis réclamaient son extradition. Elle pourrait finalement être accordée, afin d’apaiser les craintes de voir le baron de la drogue utiliser son immense fortune pour corrompre des responsables pénitentiaires locaux. –ARG/ATS Bo l’a échappé belle WASHINGTON. Un habitant du Dakota du Nord a comparu devant un juge, vendredi. Scott Stockert venait de débarquer dans la capitale avec des armes plein son pick-up et un sinistre projet en tête  : kidnapper Bo (photo), l’un des deux chiens des Obama. Intercepté grâce aux infos des services secrets, l’homme a dit s’appeler Jésus-Christ et être le fils caché de Marilyn et de Kennedy. Violences sexistes  : Merkel durcit le ton ALLEMAGNE. Plus de 500 plaintes ont été déposées après la vague d’agressions du Nouvel- An contre des femmes. Les enquêtes s’orientent pour une bonne part vers des réfugiés et des clandestins. « Il y a eu des arrestations, et nous continuerons à procéder à des arrestations », a assuré la police de Cologne, ville la plus touchée. LA RUÉE 15 000 commandes La réédition critique de « Mein Kampf » s’est arrachée dans les librairies allemandes, au premier jour de sa mise en vente. Quelque 15 000 commandes ont été enregistrées, pour un tirage initial de 4000 exemplaires. L’ouvrage d’Hitler, introuvable depuis 1945, vient de tomber dans le domaine public. Gouvernement pris pour cible KOSOVO. Une trentaine de personnes ont été blessées au cours de heurts, samedi à Pristina. Une manif devant le siège de l’Exécutif a dégénéré, avec la projection de pierres et de cocktails Molotov. A l’initiative du rassemblement  : des partis opposés à l’accord de normalisation avec la Serbie, signé sous la houlette de l’Union européenne. « Ce gouvernement fait du trafic avec notre souveraineté », a lancé Fatmir Limaj, un de leurs leaders. Samedi, une marche du mouvement anti-immigration Pegida y a fini en heurts. Le choc causé par l’affaire a amené la chancelière, Angela Merkel, à durcir le ton. « Si les réfugiés ont commis un délit, le droit de séjour doit s’arrêter », a-t-elle averti. L’Exécutif prépare une loi facilitant les expulsions après condamnation. –ARG/ATS
LUNDI 11 JANVIER 2016/20MINUTES.CH 20 secondes Centre de MSF visé YÉMEN. Quatre personnes ont été tuées et dix blessées par un tir de missile sur un centre médical de Médecins sans frontières (MSF), dans le nord du pays. La zone touchée est sous contrôle des rebelles houthis, soutenus par l’Iran. Feux à perte de vue AUSTRALIE. Deux personnes ont été tuées et plus d’une centaine d’habitations rasées par un vaste incendie qui s’étend sur 225 km2 de bush, dans l’ouest de l’île. Les secours peinaient toujours à le maîtriser, hier. Alain Juppé favori FRANCE. Le maire de Bordeaux creuse l’écart avec Nicolas Sarkozy dans les intentions de vote pour la primaire de droite, en novembre. Il recueille 38% des intentions de vote, contre 29% pour l’ancien président. Monde 11 Le compte à rebours pour l’indépendance est lancé CATALOGNE. Les partisans du divorce d’avec l’Espagne ont fini par former un front uni pour une sécession d’ici à 2017. « Nous devons lancer le processus pour créer un Etat indépendant, pour que les décisions du parlement catalan soient souveraines », a lancé Carles Puigdemont, hier, sous un tonnerre d’applaudissements. Ce journaliste de 53 ans, maire de Gérone depuis 2011, devait être élu, dans la soirée, président de l’assemblée régionale. Sa nomination met fin à plus de trois mois de crise politique. Un compromis est finalement intervenu entre indépendantistes partisans et adversaires de l’ancien président de la région, Artur Mas. Hommage peu populaire FRANCE. Presque un an après la manifestation monstre qui avait suivi les attentats jihadistes de « Charlie Hebdo » et de l’Hyper Cacher, peu de Parisiens se sont déplacés hier matin place de la République. François Hollande y présidait un hommage aux victimes, clôture d’une semaine de commémorations. Johnny Hallyday, tout de noir vêtu, a interprété « Un dimanche de janvier ». Le choix du chanteur de 72 ans n’a pas fait l’unanimité. Certains ne se sont pas privés de rappeler que plusieurs dessinateurs tués par les jihadistes (Cabu, Riss ou Charb) en avaient fait leur tête de Turc. –AFP/ARG Apprenti jihadiste aux identités multiples L’assaillant abattu jeudi devant un poste de police parisien vivait dans un centre de réfugiés allemand. Ce délinquant tunisien a utilisé sept identités. En piste contre l’aéroport Des échauffourées ont éclaté samedi soir sur le périphérique de Nantes (F). Des milliers d’écologistes étaient venus manifester contre le projet de nouvel aéroport à Notre-Damedes-Landes. La police est intervenue à coup de canons à eau pour chasser les derniers manifestants. Après des années de paralysie, le chantier controversé a reçu il y a deux mois le feu vert du tribunal administratif. Le gouvernement de la région était paralysé depuis cent jours. –AP Ce dernier a décidé samedi de quitter la scène. Les partis favorables à la rupture avec Madrid forment PUB Peut doubler vos chances d‘arrêter définitivement de fumer ! nicorette pastille dépôt à mâcher polar mint Avec saveur de menthe www.nicorette.ch Disponible en pharmacie et droguerie. Ceci est un médicament. Veuillez lire la notice d’emballage. Janssen-Cilag AG, 6300 Zug. désormais un front qui va des conservateurs jusqu’à l’extrême gauche et qui dispose de la majorité absolue au parlement régional de Barcelone. Leur but, à présent, est de proclamer d’ici à 18 mois l’indépendance de la Catalogne, un des moteurs économiques de l’Espagne. Parmi les premières lois que Carles Puigdemont devrait présenter figurent la création d’administrations fiscales et de sécurité sociale pour le futur Etat. Ce nouveau défi sécessionniste intervient alors qu’à Madrid, le Premier ministre conservateur, Mariano Rajoy, cherche en vain à former une coalition après les élections du 20 décembre. Il espère parvenir à un accord avec le Parti socialiste, deuxième force politique du pays, et avec les libéraux de Ciudadanos, opposés comme lui à l’indépendance de la Catalogne. –ARG/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :